Attentat de Nice : Des photos publiées par "Paris Match" font polémique

Partager l'article
Vous lisez:
Attentat de Nice : Des photos publiées par "Paris Match" font polémique
L'attentat de Nice a coûté la vie à 86 personnes et a fait plusieurs centaines de blessés
L'attentat de Nice a coûté la vie à 86 personnes et a fait plusieurs centaines de blessés © Abaca
L'hebdomadaire publie aujourd'hui des clichés montrant le camion fonçant sur la foule réunie pour le 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais.

Polémique autour du nouveau numéro de "Paris Match" en kiosques aujourd'hui. En cause, un reportage revenant sur l'attentat au camion-bélier survenu le 14 juillet 2016 à Nice. Pour illustrer son dossier de huit pages sur cette attaque ayant coûté la vie à 86 personnes, l'hebdomadaire a notamment décidé de publier des captures d'écran inédites tirées des caméras de vidéo-surveillance. Sur quatre clichés, on peut notamment y voir le poids lourd de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel foncer sur la foule. Une autre photo montre également le corps du terroriste abattu par la police, dans l'habitacle de son camion.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

"Insoutenables et abjectes"

Avant même sa parution, ce numéro de "Paris Match" a provoqué l'indignation de plusieurs associations de victimes des attentats et de responsables politiques locaux. Christian Estrosi, le maire de Nice, a ainsi critiqué la publication d'images "insoutenables et abjectes". L'avocat de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs (Fenvac), Eric Morain, a pour sa part estimé qu'il s'agissait de photos "placées sous scellés" qui "portent atteinte à la dignité des victimes et de leurs proches". L'avocat a appelé le parquet antiterroriste de Paris "à faire cesser ce trouble manifestement illicite". Une demande également soutenue par l'association Promenade des anges. Mercredi soir, le procureur de Paris, François Molins, a lancé selon Europe 1 une procédure de "référé d'heure à heure", visant à interdire la diffusion et la vente du numéro. En vain pour l'instant.

"Droit à l'information"

De son côté, "Paris Match" a justifié son choix en mettant en avant le "droit à l'information" dans un éditorial signé par le patron de la rédaction, Olivier Royant. Dans son texte, ce dernier explique que ce long reportage rend notamment "hommage" aux victimes en allant à leur rencontre et en recueillant leur témoignage un an après le drame. Olivier Royant est ensuite revenu plus spécifiquement sur les clichés polémiques : "Quant aux photos du camion cette nuit-là, largement publiées et relayées par nos confrères depuis un an, et encore ces jours-ci dans des émissions de télévision à grande audience, il s'agit de vues de loin, de plans larges, sans identification possible des victimes ni atteinte à leur dignité. Elles sont publiées dans un souci de compréhension des événements". Olivier Royant a finalement conclu : "'Paris Match' entend défendre becs et ongles le droit des citoyens, au premier chef le droit des victimes, de savoir ce qui s'est passé exactement. Il exercera avec responsabilité mais avec fermeté sa liberté d'informer qui est un fondement de la démocratie".

Paris Match
Paris Match
Abdelkader Merah : "Paris Match" condamné pour la publication illégale de photos du procès
"Paris Match" publie illégalement des photos d'Abdelkader Merah pendant son procès
Attentat de Nice : Des huissiers dans les imprimeries de "Paris Match"
Voir toute l'actualité sur Paris Match
Sur le même thème
l'info en continu
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
France Télévisions réagit aux déclarations de Clémentine Sarlat sur son départ de "Stade 2"
Exclusivité
France Télévisions réagit aux déclarations de Clémentine Sarlat sur son départ de...
"C à vous" : Le duplex d'Eddy Mitchell perturbé par son chat
TV
"C à vous" : Le duplex d'Eddy Mitchell perturbé par son chat
Le confinement vu par... Marie Portolano
Confinement
Le confinement vu par... Marie Portolano
Clémentine Sarlat sur son départ de France Télévisions : "J'allais à 'Stade 2' en pleurant"
TV
Clémentine Sarlat sur son départ de France Télévisions : "J'allais à 'Stade 2' en...
Le confinement vu par... Vincent Cerutti
Confinement
Le confinement vu par... Vincent Cerutti
Vidéos Puremedias