Audiences : à mi-parcours, "X-Factor" ne convainc pas

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences : à mi-parcours, "X-Factor" ne convainc pas
Le logo de "X-Factor"
Le logo de "X-Factor" © DR
Après huit émissions, les audiences du successeur de "Nouvelle Star", déjà faibles, suivent une tendance à la baisse, conduisant M6 à abaisser ses tarifs publicitaires. Analyse et entretien avec la responsable du programme à M6.

Faut-il s'inquiéter du sort d'X-Factor ? Alors que huit des seize émissions ont été diffusées, les audiences, déjà faibles, suivent une tendance à la baisse. En moyenne, l'émission a rassemblé moins de 2,9 millions de téléspectateurs, pour 13% de parts de marché. Le programme fédère en moyenne 20% des fameuses ménagères de moins de cinquante ans, un score là aussi insuffisant, d'autant plus qu'X-Factor est un des programmes les plus onéreux de la chaîne.

Surtout, on observe un net décrochage depuis la fin des épreuves de casting : à peine 2,5 millions de fidèles en prime time pour les trois premiers directs. L'émission a même atteint un plus bas catastrophique la semaine dernière, à 2,1 millions de téléspectateurs, soit moins de 10% sur les quatre ans et plus et 13% sur les ménagères. Ce soir-là, X-Factor devait faire face à Dr House, un des programmes les plus puissants de TF1, plébiscité par les femmes et les jeunes, les cibles que vise justement M6 avec son télé-crochet. Mais la concurrence n'explique pas tout. Hier, l'offre sur les chaînes historiques était bien plus faible, avec notamment du foot sur TF1. X-Factor n'a pourtant réuni que 2,7 millions de téléspectateurs, confirmant la faible attractivité du programme.

Tarifs pub à la baisse



A l'instar de TF1 avec Carré ViiiP, ces contre-performances ont conduit M6 à revoir ses tarifs publicitaires à la baisse. Dorénavant, le spot de 30 secondes pendant le programme se vend entre 30.000 et 36.000 euros selon les heures, contre 42.000 euros auparavant. Les remises concédées vont ainsi de 14% à 29%. Il y a un an, les trois premiers directs à Baltard de Nouvelle Star avaient rassemblé en moyenne 3,4 millions de téléspectateurs et 25% des ménagères de moins de cinquante ans. Les trente secondes de publicité étaient alors commercialisées 46.000 euros.

Comment interpréter ces piètres résultats ? De l'avis de plusieurs professionnels et même de la concurrence, ni le contenu de l'émission, ni la production ne sont en cause. En revanche, on souligne l'usure du concept des télé-crochets ou le peu de plus-value apportée par X-Factor par rapport à Nouvelle Star. Du côté de M6, bien au contraire, on reste confiant sur l'avenir de l'émission. « On ne cache pas le fait qu’on fait tout pour que les audiences progressent », indique à puremedias.com la responsable du programme à M6, Anne-Sophie Larry. « On travaille en ce sens et on va essayer de rendre les candidats encore plus attachants. On va avoir des stars internationales dans les prochaines semaines. Les retours que nous avons sont positifs, aussi bien du côté de la presse que des téléspectateurs. Le taux de notoriété de X-Factor progresse, le jury est globalement apprécié, les candidats sont reconnus comme talentueux et attachants. On est plutôt confiants », ajoute-t-elle.

Quant aux audiences, si M6 ne nie pas les difficultés, la chaîne les minimise. « Nous sommes contents. Hier soir, nous avons gagné 600.000 téléspectateurs en l'espace d'une semaine. Il y a un attachement au programme. Sur les 8 premiers primes times, on affiche des scores très proches de ceux de la Nouvelle Star. On doit faire face à une concurrence rude, notamment à Dr House qui est la série la plus puissante de TF1. Ils font 49% de parts de marché sur les ménagères ! Même Mentalist fait moins », explique Anne-Sophie Larry qui exclut, par ailleurs, toute modification du jour de diffusion.

Nouvelle marque



Surtout, M6 pointe les difficultés à lancer une nouvelle marque depuis le lancement des nouvelles chaînes de la TNT, en 2005. « Nouvelle Star est une émission qui a mis du temps à s'imposer. Il faut garder en tête qu’une marque doit s’installer pour progresser. Avec X-Factor, on ne part pas de zéro. Nous avons fait le pari de nous renouveler avec une émission qui est une autre façon de trouver de nouveaux chanteurs. Il faut créer un attachement au programme pour que les téléspectateurs soient plus nombreux », croit la directrice des émissions de flux extérieures. Nouvelle Star avait effectivement mis quelques années à s'installer : la première saison avait réuni en moyenne 3,3 millions de téléspectateurs en 2003 avant de progresser d'année en année pour culminer à 4,9 millions de téléspectateurs en 2006. M6 sera-t-elle aussi patiente avec X-Factor ?

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : "Demain nous appartient" remplace "Bienvenue en vacances" vendredi
TV
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : "Demain nous appartient" remplace...
"Le Meilleur Pâtissier Professionnel" : M6 modifie complètement son concours pour sa saison 3 dès le 15 mai
Programme TV
"Le Meilleur Pâtissier Professionnel" : M6 modifie complètement son concours pour...
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : TF1 et France 2 seront en édition spéciale demain
TV
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : TF1 et France 2 seront en édition...
"Game of Thrones" : Amazon présente ses excuses après avoir mis en ligne en avance l'épisode de dimanche dernier
Séries
"Game of Thrones" : Amazon présente ses excuses après avoir mis en ligne en avance...
"Section de recherches" / "Alice Nevers" : Le cross-over le 16 mai sur TF1
Programme TV
"Section de recherches" / "Alice Nevers" : Le cross-over le 16 mai sur TF1
Festival de Cannes : Pas sorti en salles, le dernier Godard débarque directement sur Arte à 22h25
Cinéma
Festival de Cannes : Pas sorti en salles, le dernier Godard débarque directement...
Vidéos Puremedias