beIN Sports : 2,2 milliards de pertes cumulées d'ici 2020 ?

Partager l'article
Vous lisez:
beIN Sports : 2,2 milliards de pertes cumulées d'ici 2020 ?
Logo beIN Sports
Logo beIN Sports © beIN Sports
Dans une note publiée hier, la banque Natixis prédit de très sombres perspectives financières pour la chaîne sportive qatarie.

L'attribution à Canal+ mardi des droits du Top 14 n'a pas manqué d'interroger sur la santé financière de beIN Sports. Longtemps accusée d'être un acteur irrationnel aux moyens illimités, la chaîne qatarie n'a visiblement pas été en mesure de présenter cette fois une offre supérieure à celle de Canal+.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

Pour s'adjuger les droits du championnat de France de rugby, la chaîne cryptée a ainsi mis sur la table 74 millions d'euros par saison, soit "seulement" trois de plus que la somme avancée lors du précédent appel d'offres en janvier 2013. A tel point que certains observateurs s'interrogent désormais sur les limites financières auxquelles serait peut-être confrontée beIN Sports.

Des interrogations confirmées par une note sévère publiée mercredi par Natixis et révélée par Satellifax. Selon la banque française, la chaîne qatarie devrait ainsi enregistrer des pertes cumulées de 2,2 milliards d'euros sur la période 2012-2020. Dans son analyse, Natixis pointe notamment du doigt la "fragilité" du modèle économique de beIN Sports sur le long terme. Elle estime même que sa valorisation boursière en cas d'entrée en bourse serait "négative" de 2,65 milliards d'euros, ce qui est "théoriquement impossible" rappelle la banque. Si Natixis souligne que beIN Sports est soutenu par "un actionnaire important, de long terme et de référence", la banque estime "possible qu'un scenario de sortie soit à terme envisagé".

Un point d'équilibre qui semble de plus en plus inatteignable

D'après les estimations de la banque, le nombre d'abonnés à beIN Sports devrait continuer à augmenter fortement dans les années à venir en passant à 3 millions en 2017 contre 2 actuellement. Le chiffre d'affaires de l'entreprise devrait quant à lui s'élever à 275 millions d'euros pour cette même année 2017. Pas de quoi compenser, selon Natixis, le coût de grille très important de la chaîne qatarie. Ce dernier devrait s'élever à 450 millions d'euros à partir de 2017, du fait des acquisitions de droits sportifs, contre 387 millions en 2014 (dont 50 de frais exceptionnels liés au Mondial au Brésil).

Si l'acquisition de nouveaux droits permet à beIN Sports d'augmenter son nombre d'abonnés, elle repousse aussi le nombre d'abonnés nécessaires pour atteindre le point d'équilibre (ou point mort). D'après Natixis, à droits constants, l'atteinte du point d'équilibre impliquerait pour beIN Sports d'avoir un parc de 6 millions abonnés. Un chiffre à encore augmenter en cas d'acquisition de nouveaux droits de diffusion. Et la banque de conclure, pessimiste : "La perspective de point mort nous semble toujours aussi irréaliste, ce qui explique notre valorisation négative".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Furious Angel

Certes mais Canal a également des frais pour les décodeurs etc, je pense qu'ils ont un petit bénéfice quand même mais quand Canal perçoit 100% de l'abonnement, ils ont aussi plus de frais que BeIn...



zap2332

C'est clair. Le consommateur se fiche que la chaine soit dans le rouge, ce qui compte c'est qu'on paie moins cher. Profitons-en avant qu'ils n'augmentent leurs tarifs dans quelques années.



ptitmayo

Quelle surprise!!!! Il faut arrêter de se leurrer, vu le prix de l'abonnement il est impossible de rentabiliser la chaîne, d'autant que les droits sportifs augmentent... à cause de BeIn qui en créant une concurrence a crée une augmentation des droits. De plus, BeIn n'aura jamais tous les droits car il est dans l'intérêt des fédérations sportives d'avoir plusieurs diffuseurs potentiels pour faire monter les enchères.



fasilopiano

Tu aurais certainement raison, si les "gros dollars des riches" nous étaient effectivement "donnés". Sauf que, in fine, ils ne sont pas même prêtés, mais juste investis. Dans le seul et unique mercantile but de faire des petits... (voir, des très gros !)

Faut-il les abreuver en attendant le jour ou ils partiront ?
Pas si sûr...

1% de la population qui devrait détenir 50% des richesses de la planète l'année prochaine... :(



clemand

Je pense que là où veux en venir laurentx, c'est que si Bein pouvait se passer des diffuseurs, les 100% du prix de l'abonnement serait pour lui, contre environ 70% à l'heure actuelle.
Et en fait, Bein le fait déjà avec leur abonnement Bein Connect en OTT (avec un appli sur PC, smartphone/tablette et SmartTV).

Mais comme tu le dis, pour C+ et Csat c'est la même situation quand ils diffusent via un FAI. Il n'y a que sur le sat, la TNT et en OTT que Canal récupère 100% de l'abonnement.



chanelet

J'ai bien compris mais je tenais à souligner à quel point les dérives du capitalisme peuvent rendre des situations grotesques. Le PSG a complètement perdu son identité française.



mustard

A racheter tous les grands évènement sportifs, à prix d'or, et pour ne ramasser que 1.5 millions d'abonnés, c'est clair que leur histoire ne peu pas etre rentable bien longtemps.



mustard

LOL



Furious Angel

On y gagne à court terme. Oui on a un abonnement pas cher et des programmes de qualité avec beaucoup de droits... Mais dans cinq ans, soit ils auront doublé le prix de l'abonnement, soit ils se seront cassé la gueule, tout en ayant considérablement affaibli leurs concurrents.



Furious Angel

Je vois pas ce que ça change... Si BeIn avait ses décodeurs ça changerait quoi ?

Et énormément d'abonnés à Canal et Canalsat (dont moi !) reçoivent les chaîne via leur box internet.



jojokut26

En effet mais le PARIS Saint-Germain reste le club de la capitale FRANÇAISE donc un club FRANÇAIS... Dans l'absolu du moins



jojokut26

Tu as 100% raison dans ton analyse mais peut de personnes sont capables de faire la même



numero-42

Tant mieux ! C'est 2 milliards qui n'iront pas dans la poche des terroristes !



Sergio

C'est quoi le rapport, Imaginons, Bein vend ses propres décodeurs, ça changerait quoi? A part perdre plus d'argent (coût de fabrication des décodeurs) le résultat serait toujours le même



chanelet

Je ne vois pas ce qu'il y a de français au PSG quand on voit qu'ils ont été capables en 2013 d'aligner une équipe contre mon club de Lyon sans aucun joueur français titulaire.



Quentin

Bein SportS non plus tu me diras.



bob77

En même temps Eurosport n'a pas vocation a passer que du foot mais plusieurs sports..



jean-le-bon2

C'est pour ça que pépère AUSSI a fait des honneurs et des courbettes au Qatar ... C'est vrai que tu ne dois pas pomper grand chose !



hyakinay

Moi, je préfère prendre les gros dollars des riches qui nous les donnent que de prendre les employés sous payés des autres pays qui engendrent la vrai concurrence déloyale. L'un nous enrichit, l'autre nous appauvrit.
Laissons le Qatar se payer ce qu'il veut chez nous tant qu'il injecte de l'argent, le jour où ils partiront, on sera encore plus en crise qu'aujourd'hui.



Drsavane

Bah Canal a eu l'intelligence de se construire sur un modèle diversifié.
Série, Cinéma, Sport, Mag/Info.
Pour l'instant ça tient. Faut voir si ils ont les reins suffisamment solide pour encaisser la perte de droits qui rapportaient beaucoup d'abonnement sur le long terme.
Parce que la fermeture de Canal aurait beaucoup plus d'effet sur le marché de l'audiovisuelle que la disparition de Bein.



Drsavane

Oui et non.
Parce qu'ils déséquilibrent totalement le marché des droits.
Ils créent un monopole qui arrange dans l'apparence, mais qui à long terme va être explosif.
Les autres chaines de sports pourraient fermer, les acteurs du marchés vont monter les droits, mais si Bein part (parce que même pour des gens riches, 2,2 milliards de pertes, c'est énorme) tout s'effondre et il ne restera plus rien.(pareil pour le PSG, hein.)
Il faut faire attention. Il y a tout un tas d'acteurs, de gens et d’intérêts derrières.
Faut y penser avant de céder aux sirènes de l'individualisme et du porte monnaie.



Drsavane

Ah oui, je suis d'accord avec toi.
Il y a les budgets, et la qualité éditorial, les deux sont liés, mais on peut faire de la merde avec beaucoup d'argent.



jojokut26

C'est le problème avec les qataris... Ils ont des petrodollars à foison donc ils s'en fichent de gagner de l'argent sur beaucoup de leurs investissements ce qui destabilise les marchés (Beinsports et le PSG sont les exemples les + parlant pour nous Français) mais au final ON y gagne aussi puisque pour seulement 15euros/mois on a une super chaîne TV sportive avec les + gros évènements et ENFIN un club de foot français qui "pourrait" etre au sommet niveau mondial



Quentin

Je suis d'accord que l'argent aide mais TF1 avait du fric il y a 15 ans et je t'assure que Téléfoot restait du footage de gueule absolu



hexokynase

De toute façon la seule raison de l'existence de Bein est d'écraser Canal+ ca a marché plus ou moins d'ailleurs. Canal résiste plutôt bien face à une chaîne dont les résultats financiers n'intéressent pas vraiment le proprio.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Norman : "Youtube se rapproche de plus en plus de la télévision un peu low-cost"
Internet
Norman : "Youtube se rapproche de plus en plus de la télévision un peu low-cost"
Premières séances : "La Reine des Neiges 2" cartonne, "Les Misérables" démarre fort
Cinéma
Premières séances : "La Reine des Neiges 2" cartonne, "Les Misérables" démarre...
Réformes fiscales : Gérald Darmanin et Élise Lucet s'écharpent dans "Cash Investigation"
TV
Réformes fiscales : Gérald Darmanin et Élise Lucet s'écharpent dans "Cash...
"La France a un incroyable talent" : Une danse poignante contre l'homophobie bouleverse le jury
TV
"La France a un incroyable talent" : Une danse poignante contre l'homophobie...
Radio France : Les syndicats appellent à la grève dès lundi
Radio
Radio France : Les syndicats appellent à la grève dès lundi
Yann Chouquet (France Inter) : "On s'en sort bien dans un paysage général assez catastrophique"
Interview
Yann Chouquet (France Inter) : "On s'en sort bien dans un paysage général assez...
Vidéos Puremedias