BFMTV diligente une enquête interne après des soupçons d'ingérence et suspend d'antenne Rachid M'Barki

Partager l'article
Vous lisez:
BFMTV diligente une enquête interne après des soupçons d'ingérence et suspend d'antenne Rachid M'Barki
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Bande-annonce de "La face cachée de" sur RMC Story © RMC Story
Au coeur de cette enquête interne : des images et des propos, diffusés pendant "Le journal de la nuit", qui n'ont pas été soumis au processus de validation habituel.

BFMTV diligente une enquête interne. La direction de la chaîne info du groupe Altice a pris cette décision afin de comprendre l'origine de contenus diffusés par la chaîne dans des circonstances troubles, a révélé la newsletter politique "Politico" ce jeudi 2 février 2022. Une information que puremedias.com est en mesure de confirmer.

À lire aussi
"S'ils veulent être des militants, qu'ils le disent !" : Pascal Praud s'en prend aux journalistes du "Parisien"
TV
"S'ils veulent être des militants, qu'ils le disent !" : Pascal Praud s'en prend...
Roch-Olivier Maistre (Arcom) : "Il n'y a pas de surveillance particulière de Cyril Hanouna"
TV
Roch-Olivier Maistre (Arcom) : "Il n'y a pas de surveillance particulière de Cyril...
"Je suis dégoutée" : Dépitée, Céline fond en larmes en découvrant son hébergement dans "Pékin Express"
TV
"Je suis dégoutée" : Dépitée, Céline fond en larmes en découvrant son hébergement...
"Lui, il est dangereux pour la France" : Cyril Hanouna répond au tacle de Thierry Thuillier, le patron de l'info de TF1
TV
"Lui, il est dangereux pour la France" : Cyril Hanouna répond au tacle de Thierry...

Une ou plusieurs opérations d'influence ?

Que s'est-il passé ? Soyons clairs : il est pour l'instant difficile d'établir précisément les faits. La nature et le fond du contenu diffusé n'étant pas encore connus. Ce que l'on sait et ce qu'explique "Politico" dans son article, c'est que des images et des propos, diffusés pendant "Le journal de la nuit" n'ont pas suivi le processus de validation habituel et ont éveillé les soupçons autour d'une ou plusieurs opérations d'influence dont on ignore, pour l'heure, la nature exacte. L'ingérence d'un État étranger pourrait être une possibilité. Précisons que si elle est au coeur de l'enquête, cette hypothèse n'est, pour l'heure, évidemment pas confirmée.

Selon un membre resté anonyme de la direction de BFMTV, interrogé par "Politico", des auditions ont été menées dans l'entourage professionnel de Rachid M'Barki. "Ce journaliste est en dispense d'activité depuis le début de cette enquête et pour tout le temps de cette enquête. BFMTV est probablement victime dans cette affaire et nous ne pouvons tolérer aucune suspicion sur le travail de l'ensemble de notre rédaction et de nos 300 journalistes", explique ce cadre de BFMTV.

"Peut-être que je me suis fait avoir"

Le présentateur du "Journal de la nuit" a été suspendu d'antenne depuis plusieurs semaines. Rachid M'Barki n'est pas apparu à l'antenne depuis la mi-janvier 2023. Contacté par puremedias.com, le présentateur n'avait pas encore donné suite à nos sollicitations au moment de la publication de cet article. Mais celui qui incarne également "Faîtes entrer l'accusé" sur RMC Story a donné sa version des faits dans "Politico" : Rachid M'Barki explique ainsi avoir "utilisé des infos qui (lui) venaient d'informateurs" et qui n'ont "pas forcément suivi le cursus habituel de la rédaction".

Pour autant, ajoute-t-il, ces informations "étaient toutes réelles et vérifiées, je fais mon métier. Je n'écarte rien, peut-être que je me suis fait avoir, je n'avais pas l'impression que c'était le cas ou que je participais à une opération de je ne sais quoi sinon je ne l'aurais pas fait."

"Si les faits rapportés sont exacts, ils sont graves et condamnables"

La Société des journalistes de BFMTV a réagi ce jeudi matin sur Twitter aux "soupçons d'ingérence concernant un journaliste de notre chaîne". Elle estime que "si les faits rapportés sont exacts, ils sont graves et condamnables" et "espère que l'enquête permettra de savoir comment de tels agissements ont pu se produire".

La SDJ rappelle en conclusion "qu'il s'agit d'un événement exceptionnel qui ne remet pas en cause le travail du reste de la rédaction, laquelle remplit au quotidien sa mission d'information de manière intègre et sincère".

BFMTV
BFMTV
"Attention à ne pas devenir un élément de communication de la préfecture" : Nora Hamadi gênée par un reportage de BFMTV
"Des coups de pied et des coups de poing" : Deux journalistes de BFMTV agressés lors de la manifestation parisienne
Tensions aux manifestations : BFMTV révèle ne pas donner le nom, ni la localisation de ses reporters pour les protéger
"On va rendre l'antenne" : Bruce Toussaint désemparé face à ses invités politiques sur BFMTV
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Mazerolle
  • Olivier Truchot
  • Altice Europe
  • Alain Marschall
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
l'info en continu
"S'ils veulent être des militants, qu'ils le disent !" : Pascal Praud s'en prend aux journalistes du "Parisien"
TV
"S'ils veulent être des militants, qu'ils le disent !" : Pascal Praud s'en prend...
Twitter : Le compte officiel de la chaîne LCP suspendu plusieurs heures pour une raison improbable
Internet
Twitter : Le compte officiel de la chaîne LCP suspendu plusieurs heures pour une...
Roch-Olivier Maistre (Arcom) : "Il n'y a pas de surveillance particulière de Cyril Hanouna"
TV
Roch-Olivier Maistre (Arcom) : "Il n'y a pas de surveillance particulière de Cyril...
Guillaume Meurice : "C8 et CNews sont les porte-paroles de l'extrême-droite en France"
Interview
Guillaume Meurice : "C8 et CNews sont les porte-paroles de l'extrême-droite en...
"Je suis dégoutée" : Dépitée, Céline fond en larmes en découvrant son hébergement dans "Pékin Express"
TV
"Je suis dégoutée" : Dépitée, Céline fond en larmes en découvrant son hébergement...
Netflix dégaine aujourd'hui la suite de l'un des plus gros succès de son histoire
SVOD
Netflix dégaine aujourd'hui la suite de l'un des plus gros succès de son histoire