Meta (ex Facebook) accuse une baisse historique de ses revenus

Partager l'article
Vous lisez:
Meta (ex Facebook) accuse une baisse historique de ses revenus
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Laurent Solly, vice-président de "Meta", invité de "Good Morning Business" sur BFM Business © Abaca
Le groupe qui détient Facebook et Instagram est pénalisé par l'effondrement de la publicité digitale et la concurrence féroce de TikTok. Il compte sur l'intelligence artificielle et le Métavers pour se redresser.

Le groupe Meta (ex-Facebook) essuie des pertes mais rassure ses investisseurs. Le mastodonte du web qui détient les réseaux sociaux Instagram et Facebook, mais aussi WhatsApp, a publié mercredi soir ses résultats du dernier trimestre de 2022. Pour la première fois depuis son introduction en Bourse en 2012, ses revenus annuels ont baissé. Il a glissé d'un unique pourcent, pour atteindre 116,61 milliards de dollars. Si la baisse peut paraître minime, le groupe a plutôt habitué ses investisseurs à des croissances record, notamment pendant la période faste du Covid-19.

À lire aussi
Louis de Raguenel (Europe 1) désigné directeur de la rédaction de "JDNews", le nouvel hebdomadaire de Laurence Ferrari
Business
Louis de Raguenel (Europe 1) désigné directeur de la rédaction de "JDNews", le...
Radio France : Vincent Meslet, directeur général de Newen France, succède à Laurence Bloch
Business
Radio France : Vincent Meslet, directeur général de Newen France, succède à...
Après l'éviction d'Isabelle Saporta, Hachette Livre (propriété de Vincent Bolloré) nomme Lise Boëll, éditrice historique d'Eric Zemmour, à la tête des éditions Fayard
Business
Après l'éviction d'Isabelle Saporta, Hachette Livre (propriété de Vincent Bolloré)...
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa démission de TV5 Monde qu'il dirigeait depuis 2012
Business
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa...

La nouvelle peut sembler contradictoire, mais au moment de cette annonce, la valeur des actions Meta ont bondi de 19%. En réalité, le marché s'attendait à une chute bien plus brutale. Le vaisseau amiral du groupe, Facebook, a amassé plus d'utilisateurs que n'en attendaient les analystes, avec deux milliards d'utilisateurs actifs quotidien, contre 1,98 milliard fin septembre. Toutes plateformes confondues, Meta touche 3,74 milliards de personnes via ses différents services.

Vents contraires

La réalité n'est pourtant pas toute rose pour Meta. Le géant de la Tech essuie de nombreux revers qui mettent à mal son modèle économique. L'entreprise monétise son contenu grâce à la publicité digitale, or, la crise économique et la menace d'une récession aux États-Unis ont fait s'effondrer ce marché. Mark Zuckerberg prend également de plein fouet l'App Tracking Transparency (ATT) d'Apple qui permet aux utilisateurs d'iPhone de refuser de partager leurs cookies avec Facebook et Instagram. Les petits traqueurs sont pourtant cruciaux pour la publicité ciblée. Un bouclier d'Apple qui doit coûter environ 10 milliards de dollars à Facebook, comme l'expliquait le groupe en février 2022.

A LIRE AUSSI : "Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité"

Meta doit également faire face à un autre problème : la concurrence. Son principal ennemi, TikTok, ne cesse de s'agrandir. Pour tenter de le contrer, Adam Mosseri, le patron d'Instagram, a lancé un grand chantier, celui de la mise en avant des Reels, des vidéos courtes semblables à celles du réseau chinois. Pour le réseau qui représente un peu plus de la moitié des revenus du groupe - plus que Facebook - il s'agit d'une transition à haut risque. Plusieurs stars comme Kylie Jenner ont déjà critiqué publiquement ce changement de focus, qui met la photo au deuxième plan. Ce changement n'est pour l'instant pas un succès et se traduit en "pertes de revenus", comme l'a admis Mark Zuckerberg.

Abandonner le Métavers ?

Ces nombreuses difficultés ont eu une conséquence concrète : Meta a mis en place à l'automne un plan social. Environ 13% de ses effectifs, 11.000 postes, ont été supprimés pour réduire les coûts. Son PDG reste critiqué en interne pour son changement stratégique. Avant son rebranding en "Meta", le groupe a montré son objectif principal, devenir une entreprise du "Métavers", un univers numérique parallèle rêvé par les entreprises de la Tech. Pour y parvenir, le groupe investit massivement dans sa branche Reality Labs. Elle a creusé ses pertes à 4,3 milliards de dollars pendant le trimestre écoulé, après avoir déjà perdu 3,7 milliards au troisième trimestre, et 2,6 milliards au deuxième.

Malgré ce quatrième trimestre consécutif de perte et l'impression que le métavers peut être passé de mode, Mark Zuckerberg reste droit dans ses potes. "Nos priorités n'ont pas changé. Les deux vagues technologiques majeures qui mettent en mouvement notre roadmap sont l'intelligence artificielle aujourd'hui, et sur le long terme, le Métavers", a-t-il expliqué à ses actionnaires en marge de ses résultats. Comme Microsoft avec ChatGPT, Meta lorgne la manne commerciale de l'IA. Il souhaite s'en servir pour améliorer sa publicité ciblée. Un autre raison de rassurer Wall Street.

Meta
Meta
l'info en continu
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les prises de position politiques des footballeurs et Youtubeurs
Radio
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les...
"Vous préférez une chronique musique ou une chronique cuisine ?" : Alex Vizorek se paye Julien Sellier et Philippe Caverivière, ses collègues de RTL
Radio
"Vous préférez une chronique musique ou une chronique cuisine ?" : Alex Vizorek se...
"Plus de tabou" : Le rugbyman Antoine Dupont fait la Une du magazine "Têtu"
Presse
"Plus de tabou" : Le rugbyman Antoine Dupont fait la Une du magazine "Têtu"
Julien Millereux (TF1) : "Nous ne sommes pas du tout déçus de la répartition des matchs de l'équipe de France à l'Euro 2024 avec M6"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "Nous ne sommes pas du tout déçus de la répartition des...
"Les cinquante" : Qui sont les 50 candidats de la saison 3 de la télé-réalité de W9 ?
TV
"Les cinquante" : Qui sont les 50 candidats de la saison 3 de la télé-réalité de...
"Bonne chance pour ces deux semaines" : Sophie Davant, privée de dernière, cède sa place à Cyril Hanouna en direct sur Europe 1
Radio
"Bonne chance pour ces deux semaines" : Sophie Davant, privée de dernière, cède sa...