Canal+ condamné à verser 15 millions d'euros à ses salariés

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ condamné à verser 15 millions d'euros à ses salariés
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Le groupe détenu par Vincent Bolloré condamné à verser 15 millions d'euros à ses salariés.
Le groupe détenu par Vincent Bolloré condamné à verser 15 millions d'euros à ses salariés. © Abaca
Le Tribunal de grande instance de Nanterre a sévi contre le groupe détenu par Vincent Bolloré pour non-respect de l'accord d'intéressement.

Une victoire des salariés. Selon une information des Jours, le groupe Canal+ a été condamné par le Tribunal de grande instance de Nanterre pour non-respect de l'accord d'intéressement des salariés. La justice impose donc à la société détenue par Vincent Bolloré de verser une somme avoisinant les 15 millions d'euros à près de 5.000 salariés. De plus, le TGI précise que le groupe doit payer 5.000 euros par jour de retard.

À lire aussi
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe Lagardère
Justice
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe...
"Faut s'arrêter là !" : Le youtubeur Cyprien Iov annonce déposer plainte contre de fausses publicités usurpant son image avec une IA
Justice
"Faut s'arrêter là !" : Le youtubeur Cyprien Iov annonce déposer plainte contre de...
Arthur, Cyril Hanouna et Mokhtar menacés de mort sur Instagram : L'auteur des messages antisémites condamné à six mois de prison avec sursis
Justice
Arthur, Cyril Hanouna et Mokhtar menacés de mort sur Instagram : L'auteur des...
La plainte de Booba contre Magali Berdah pour "pratiques commerciales trompeuses" a été classée sans suite
Justice
La plainte de Booba contre Magali Berdah pour "pratiques commerciales trompeuses"...

"La direction de Canal+ vide la caisse et fait les poches de ses salariés"

En mars 2017, la CFDT, la CGT, la CGC et l'UNSA de Canal+ s'étaient rassemblé devant les locaux d'Issy-Les-Moulineaux, pour dénoncer le non-respect de l'accord d'épargne salariale, prévoyant la redistribution d'une partie des bénéfices de l'entreprise aux salariés. "La direction de Canal+ tente de récupérer l'argent provisionné (intéressement) destiné aux salariés. La direction de Canal+ vide la caisse et fait les poches de ses salariés", avait indiqué sur Twitter un syndicaliste de la CGT.

Initialement, l'accord de participation des salariés, signé en juin 2016, était basé sur les bénéfices du groupe en France et à l'international. Mais la direction a décidé finalement d'appliquer la base de calcul uniquement à la France, qui affiche d'importantes pertes. Ainsi, les salariés ont touché "six fois moins" que l'année dernière, avait indiqué un membre de la CFDT à puremedias.com en mars dernier.

Un délai d'un mois pour verser les 15 millions d'euros

Les représentants des salariés ont donc décidé d'attaquer leur direction en justice, qui vient de leur donner raison ce mardi. Selon le jugement, que Les Jours se sont procuré, les modalités de calcul ont été "expressément reconduites dans l'accord de 2016". Le tribunal a donc condamné Canal+, dans un délai d'un mois, à "procéder au calcul de l'intéressement 2016 sur la base des résultats du groupe Canal+ et de répartir la somme obtenue entre les salariés", même si le groupe décide de faire appel de la décision.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré : "Je ne suis jamais intervenu dans les contenus du groupe Canal+"
Arrivée de Geoffroy Lejeune au "JDD" : La rédaction prolonge son mouvement de grève qui dépassera celui d'I-Télé en 2016
Vivendi, contraint de céder "Gala" pour racheter Lagardère, entre "en négociations exclusives" avec le groupe Figaro
Rachat de Lagardère par Vivendi : RSF demande à Bruxelles d'enquêter sur "une éventuelle prise de contrôle anticipée"
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
l'info en continu
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa démission de TV5 Monde qu'il dirigeait depuis 2012
Business
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...