Canal+ : Des journalistes pigistes écartés après avoir signé la pétition contre l'éviction de Sébastien Thoen

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : Des journalistes pigistes écartés après avoir signé la pétition contre l'éviction de Sébastien Thoen
Sébastien Thoen parodie "L'Heure des pros" © Photo Abaca
En fin d'année, la Société des journalistes de Canal+ avait réagi face au licenciement de Sébastien Thoen.

Sanctionnés pour avoir soutenu leur collègue. Selon le site "Les Jours", trois journalistes pigistes du service des sports de Canal+ ont été évincés par leur direction en début de semaine. Leur tort ? Avoir fait partie des 150 collaborateurs et journalistes qui ont co-signé au mois de décembre un communiqué de la Société des journalistes de Canal+ en faveur de la liberté d'expression. "Nous revendiquons le droit d'exercer nos métiers sans craindre d'être licencié, écarté, inquiété si ce que nous disons, écrivons, déplaît à notre direction", pouvait-on lire notamment.

À lire aussi
Euro 2021 : Le dispositif complet de beIN Sports
Sport
Euro 2021 : Le dispositif complet de beIN Sports
France 4 : Le match de rugby féminin France/Angleterre plongé brutalement dans le noir
Sport
France 4 : Le match de rugby féminin France/Angleterre plongé brutalement dans le...
Stéphane Guy rejoint RMC pour l'Euro 2020
Sport
Stéphane Guy rejoint RMC pour l'Euro 2020
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sport
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy

Un texte qui faisait suite au licenciement de Sébastien Thoen, à qui la direction a reproché un sketch parodiant l'émission de CNews "L'Heure des Pros". Le commentateur sportif Stéphane Guy avait également été remercié en fin d'année pour avoir témoigné son soutien à l'humoriste à l'antenne. Sur les 150 personnes signataires de ce texte, 48 avaient préféré rester anonymes. Pour ceux qui ont assumé leur signature, une chasse aux sorcières serait désormais en cours en interne selon "Les Jours". Ce n'est donc pas un hasard si, le 5 janvier dernier, une manifestation silencieuse organisée devant les locaux de Canal+ après le limogeage de Stéphane Guy s'était déroulée en présence de protestataires masqués.

"Un manque de loyauté"

Les trois pigistes évincés auraient reçu un texto du directeur adjoint des sports Didier Lahaye, suivi d'un coup de téléphone, leur expliquant que la confiance était désormais "rompue" après le fameux texte et leur reprochant un "manque de loyauté". Choquée, une des journalistes licenciée interrogée par "Les Jours" ne fait cependant part d'aucun regret. "Même en sachant ce qui m'arrive aujourd'hui, je ne regrette pas, c'est une question d'honneur", témoigne-t-elle.

Contacté par "L'Equipe" qui confirme les informations des "Jours", le groupe Canal+ n'a pas souhaité faire de commentaire.

l'info en continu
"C à vous" : Retour des dîners à partir de mercredi
TV
"C à vous" : Retour des dîners à partir de mercredi
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur Amazon
TV
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur...
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant la compétition
TV
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant...
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
Presse
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir d'aujourd'hui
Programme TV
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir...
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont pas des gens corrects"
Radio
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont...
Vidéos Puremedias