Canal+ : L'inspection du travail valide le licenciement du patron du "Zapping"

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : L'inspection du travail valide le licenciement du patron du "Zapping"
Le licenciement de Patrick Menais validé par l'inspection du travail
Le licenciement de Patrick Menais validé par l'inspection du travail
Selon Les Jours, Patrick Menais devrait toutefois lancer trois recours.

Patrick Menais est prié de faire ses cartons. Selon les informations des Jours, l'inspection du travail a validé le licenciement du patron du "Zapping" de Canal+ pour "faute lourde". La chaîne cryptée avait reproché à son salarié d'avoir déposé en son nom à l'INPI les marques "Le Zapping" et "L'année du zapping". Selon l'inspection du travail, même si le groupe n'a jamais déposé ces deux marques depuis leur création en 1989, celles-ci font "partie de son patrimoine" et ont déjà "été défendues par Canal+ (...) contre un déposant extérieur" par le passé.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Ainsi, l'inspection du travail estime aussi que "les dépôts effectués par Monsieur Patrick Menais à l'INPI caractérisent un acte déloyal fautif", dans ce courrier daté du 22 août et que nos confrères pu consulter. "Le salarié n'a cependant à aucun moment entrepris de démarche volontaire pour les retirer à l'INPI, (...) ce qui confirme une attitude déloyale suffisamment fautive pour justifier un licenciement", indique également l'inspection du travail. Sauf que, selon Les Jours, à la demande de cette même inspection du travail, Patrick Menais a entamé la démarche de retrait du dépôt des marques à l'INPI début août...

Trois recours bientôt lancés, selon Les Jours

Malgré cette validation du licenciement de Patrick Menais pour faute lourde, qui l'empêche donc d'obtenir des indemnités, l'ancien patron du "Zapping" devrait riposter, avancent nos confrères, qui ajoutent que "trois types de recours – gracieux, contentieux, c'est-à-dire devant le tribunal administratif, et hiérachique, c'est-à-dire auprès de la ministre du Travail Myriam El-Khomri – vont être lancés contre le licenciement et son autorisation par l'inspection du travail". La bataille autour du "Zapping", dont l'ultime numéro a été diffusé le 3 juillet, n'est donc pas finie.

Le zapping
Le zapping
"Le Zapping" se paie (à nouveau) Cyril Hanouna
"Le Zapping" se paye Cyril Hanouna après l'affaire Verdez/JoeyStarr
Canal+ : "Le Zapping" se paie Vincent Bolloré
Voir toute l'actualité sur Le zapping
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bobbyewing

Oui. Mais sinon, la petite santé, ça va ?



propofol

Le même Denisot qui n'a plus d'émission à la rentrée sur Canal +, ou pas loin...



bobbyewing

Et alors? Ca reste Denisot le créateur.



propofol

C'est pas Denisot qui attaque Menais, là...



bobbyewing

Non, le créateur du zapping, c'est Denisot et personne d'autre.



Furious Angel

Lol.



Furious Angel

Tu plaisantes ? Il a passé l'année à faire des Zappings à charge contre Vincent Bolloré.



sosix

Comme tu dis, les mots ont tellement un sens pour la girouette que tu es, que tu n'as même pas été capable de faire la distinction entre les Prud'hommes et l'Inspection du travail, et tu as écrit que Bolloré était gérant de Canal Plus...



TikTak

Faux et faux. Lis. Les mots ont un sens.



sosix

Bien sûr que tu confondais de types de décisions totalement différentes.
Qui plus est, tu prétendais que Bolloré était le gérant de Canal Plus.



TikTak

Encore une fois aucune confusion, on parlait du ressenti de la personne à la tête d'une entreprise ou société, rien à voir avec la décision d'espèce.



A French

Tu verras quand la droite sera revenue au pouvoir, ce que ça provoquera s'ils mettent en application au moins la moitié de leur programme.



Mlle_N

Je vois de qui tu parles...



sosix

Amusant de lire que d'autres ici, au contraire de toi, ne confondent pas décision de l'Inspection du travail et arrêt du Conseil des Prud'hommes.
Preuve que tu ne maîtrises aucunement la matière pour effectuer une aussi grossière erreur, et que tu masques sous de la prétendu vulgarisation.
"Les mots ont un sens", écris-tu. Mythomane en est un dont tu devrais consulter la définition.



sosix

En revanche je constate avec satisfaction que contrairement à un auto-proclamé spécialiste du droit, toi au moins ne confonds pas procédure devant les Prud'hommes et décision de l'Inspection du Travail.



Mlle_N

Je ne suis pas sure de cela, en ce qui concerne le droit d'auteur des œuvres artistiques, ce n'est pas forcément parce que tu es employé quand tu fais ça que ta boîte en est automatiquement l'auteur, même s'il te l'inscrivent sur ton contrat. C'est le principe de base du droit d'auteur, l'auteur ne peut être dépossédé de son statut d'auteur et donc de ses droits. C'est d'ailleurs ce qui différencie la loi FR des lois anglaises et US.
On peut juger sur le fait que déposer les marques soit un acte déloyal ou pas (et la ce sont les Prud'hommes qui trancheront et pas l'inspection du travail), mais j'aimerais bien voir Canal partir en guerre pour dire que Mesnais a "volé" la propriété de Canal, parce que bonne chance à eux. Ça marche dans l'industrie, dans le jeu vidéo mais pas dans la PLA.



TikTak

Pourquoi ? Personne me parle concrètement de cette loi, de ses dispositions. Ou alors ils disent n'importe quoi.



TikTak

Aucune confusion, aucune ignorance, il suffit de lire et de comprendre pour le constater.

J'ai été un des meilleurs en droit social, dans la meilleure fac de France, avec les meilleurs profs de France. Excusez moi de maîtriser le sujet. D'ailleurs mon maître de stage avocat m'a dit cet aprèm "Si vous voulez revenir l'année prochaine c'est avec plaisir :)". C'est que je dois pas être si mauvais que ça quand je gère ses dossiers !!! #Izi



pupuce

Et moi j'ai du mal à comprendre l'intérêt que tu as à te délecter à dézinguer Canal et son patron que tu abhorres à longueur de semaine. Ose dire que tu n'attaques pas Bolloré et jusqu'à soutenir l'insoutenable : un vol ni + ni -.
Moi je parle uniquement de la Loi et ses applications.
Il est clair que la propriété industrielle du zapping et certainement de bien d'autres émissions à contrats anciens
appartient à la chaine et donc à ses propriétaires successifs.
Se les approprier en les déposant à INPI à son propre nom en douce, c'est du VOL qualifié ... et donc faute lourde ...
il a d'ailleurs entamé la démarche de retrait du dépôt des marques à l'INPI début août ... si c'est pas une preuve à charge je veux bien être pendue, et ça je ne comprends que tu soutiennes cela.... ça me dépasse ...
ta haine t'aveugle et te retire tout jugement intelligent.



A French

C'est pas aussi simple que ça, aussi. Il n'y avait sans doute pas assez d'esprit d'équipe à Canal pour se liguer contre Bolloré et défendre la chaîne contre cette attaque en règle de son identité. Ou bien ont-ils pris peur face à Bolloré et n'avaient pas assez de courage pour le faire (et en même temps ça se comprend vu le requin qu'il est), préférant voir ce qu'il proposait dans un premier temps.. Bref, Menais est sans doute l'un des seuls à ne pas avoir déserter et à avoir tenu tête à sa direction pour son programme, et ça pour moi, c'est le signe d'un certain courage contrairement à ce que certains peuvent penser.



Backpacker

Pour certains c'est vrai. Uniquement parce qu'il leur semblait trop politiser son "Zapping.
Ce n'est pas mon cas. Je n'aime pas du tout Bolloré. C'est le pire qui ait pu arriver à Canal, soyons clairs. Cela dit, je trouve que Menais et d'autres auraient dû se manifester bien avant. Ils ont tous laissé faire d'abord Messier puis Bolloré sans broncher et tant que l'oseille rentrait et qu'ils avaient suffisamment de liberté à leur goût. Il a fallu qu'un patron, Bolloré en l'occurrence, les attaque sur leurs libertés pour qu'enfin ils s'en émeuvent et se rebellent. Admettez que c'est un peu tard...
Je ne suis pas syndiqué mais ce n'est pas l'image que j'ai de ces mouvements. Pour moi, le syndicalisme c'est avant tout pour préserver une équipe, les bonnes conditions de travail en accord avec la hiérarchie, et afin que tout le monde soit traité justement, et évidemment également pour sa petite personne. Mais pas uniquement pour soi d'abord comme l'a fait Menais.



Backpacker

Mais vous appelez ça de la lutte vous? Attendez, il a patienté une longue saison avant d'enfin se manifester. Pourquoi Menais n'a-t-il pas réagi lorsque tous les DG se sont fait virer par Bolloré la saison précédente? Je n'ai pas vu la moindre image provocante à ce sujet que je sache. Il s'est tenu à carreau tel un bon soldat et comme Biraben et consorts... Il s'est contenté d'égratigner toute la saison Hanouna. Mais c'était un peu facile non?
C'est uniquement lorsqu'il s'est senti menacé qu'il a commencé à faire semblant de lutter et à provoquer Bolloré avec ses p'tites images au vitriol. Faut pas déconner non plus. Menais n'est ni Castro ni le Che, loin de là. Au contraire, il me fait penser à Gaccio et aux auteurs précédents des Guignols, qui encaissaient des salaires délirants et complètement surfaits pour leurs petites activités, sans parler de toutes les actions qu'ils détenaient du groupe Canal+ et qui les rendaient bien muets... jusqu'à ce que leur petit pré carré se voit menacé.



A French

Oui, c'est vrai, il faut rester un bon petit soldat!... Bon, encore, s'il s'agissait du même employeur depuis 30 ans ayant été lui-même à l'origine du Zapping, ça pourrait se concevoir qu'il veuille arrêter ce programme. Mais il n'en est rien! Ce sont Bolloré et ses acolytes qui sont entrés par effraction dans la boîte pour en prendre le contrôle et s'approprier l'ensemble des programmes! Et RAF de la propriété intellectuelle!.. Tout ça dans le but de les museler dans un but purement politique! Il faut vraiment en avoir rien à foutre ou être en accord avec ce système et la stratégie de Bolloré pour cautionner ça en trouvant que c'est normal...



A French

Alors c'est quoi pour vous se syndiquer, pupuce, expliquez-moi?..



Furious Angel

J'ai du mal à voir dans quel intérêt tu te délecte de tout ça... N'ose pas dire que tu ne défends pas Vincent Bolloré.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 19h : Nagui devant "DNA", records pour "Objectif Top Chef", "TPMP Darka" et "L'info du vrai"
Audiences
Audiences access 19h : Nagui devant "DNA", records pour "Objectif Top Chef", "TPMP...
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader en hausse devant TF1, TMC, Arte et W9 au million
Audiences
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader en hausse devant TF1, TMC, Arte et W9...
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à programmer en télévision"
Interview
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à...
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de Rose-Anne Vicari"
TV
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de...
Audiences dimanche : les "JT" de TF1 domine la concurrence, "Enquête exclusive" sous le million
TV
Audiences dimanche : les "JT" de TF1 domine la concurrence, "Enquête exclusive"...
Audiences: "Moi, moche et méchant 3" leader devant "L'ascension", "Zone interdite" au plus bas
TV
Audiences: "Moi, moche et méchant 3" leader devant "L'ascension", "Zone interdite"...
Vidéos Puremedias