Canal+ : "Le Grand Journal", c'est fini

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : "Le Grand Journal", c'est fini
Antoine de Caunes.
Antoine de Caunes. © Canal+
Vincent Bolloré met fin au "Grand Journal" de Canal+, créé il y a 11 ans.

Tout le monde craignait un arrêt des "Guignols", c'est finalement "Le Grand Journal" qui disparaît. L'émission emblématique de l'access, créée en août 2004 par Rodolphe Belmer, débarqué aujourd'hui, et Renaud Le Van Kim, producteur, ne reviendra pas à l'antenne en septembre, révèle ce soir Le Point.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Pourtant, son animateur, Antoine de Caunes, avait été confirmé pour une troisième saison il y a quelques semaines. Mais cette décision n'avait visiblement pas été validée par l'actionnaire Vincent Bolloré, patron de Vivendi, la maison mère. "Il y a de plus en plus de concurrents et c'est vrai que la grille du soir, en clair, pose un problème, a expliqué Vincent Bolloré ce soir sur RTL. Ça fait deux ans que l'audience s'érode un peu. Les émissions coûtent trois fois plus cher que celles de la concurrence et elle nous a battus".

Des audiences en chute

C'est la fin d'une époque à Canal+. Depuis quatre ans, "Le Grand Journal" était très critiqué et a enregistré une baisse importante de ses audiences. La relance opérée par Antoine de Caunes, choisi par Rodolphe Belmer pour succéder à Michel Denisot il y a deux ans, n'a pas porté ses fruits. Cette année encore, l'émission a vu ses performances chuter, battue très régulièrement par "Touche pas à mon poste" sur D8 et de plus en plus concurrencée par "C à vous" sur France 5. Alors que l'access de Canal était monté à 8-9% de parts de marché sous l'ère Dénisot, il a fini cette saison à 5,5% en moyenne.

Le nouvel homme fort de Vivendi, Vincent Bolloré, considérait par ailleurs que l'émission coûtait trop cher à produire, entre 100.000 et 150.000 euros par numéro. Il voulait aussi changer d'animateur, considérant qu'Antoine de Caunes n'était pas à sa place. Il lorgne sur Maïtena Biraben, animatrice du "Supplément" du dimanche, et dont le nom avait déjà été avancé au moment de remplacer Michel Denisot. Reste à savoir si la production de la case sera confiée à Bangumi et Laurent Bon ("Le Petit Journal") ou à une filiale maison, comme Flab ("La Nouvelle Edition").

De nombreux talents révélés

C'est une fin tragique pour les équipes en place, persuadées il y a encore quelques jours d'être à l'antenne au mois de septembre. KM, le producteur historique, avait d'ailleurs commencé à recruter de nouveaux journalistes, travaillait sur le décor et la nouvelle formule de l'émission. Mais Maxime Saada, qui remplace Rodolphe Belmer à la tête de la chaîne, en a décidé autrement. Canal+ tourne la page d'une émission qui a marqué son histoire et révélé de nombreux talents, d'Omar et Fred à Guillaume Gallienne en passant par Louise Bourgoin ou Charlotte Le Bon. De nombreux formats courts à succès comme "Bref" ou encore, plus récemment, "Connasse", ont vu le jour dans cette case.

Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Claude Dassier : "Quand les femmes clignotent, il ne faut pas s'étonner du coup de sifflet du peintre en bâtiment"
TV
Jean-Claude Dassier : "Quand les femmes clignotent, il ne faut pas s'étonner du...
BFMTV : La conférence de presse d'Olivier Véran brusquement coupée suite à un bug
TV
BFMTV : La conférence de presse d'Olivier Véran brusquement coupée suite à un bug
"Mais j'ai pas le retour, moi !" : Duplex compliqué pour une journaliste au "20 Heures" de France 2
TV
"Mais j'ai pas le retour, moi !" : Duplex compliqué pour une journaliste au "20...
Après ses propos sur "Charlie Hebdo", Cyril Hanouna appelle à "l'apaisement" et veut "éviter les messages de haine"
TV
Après ses propos sur "Charlie Hebdo", Cyril Hanouna appelle à "l'apaisement" et...
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" et "C'est Canteloup" en hausse, "Scènes de ménages" et "PLBV" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" et "C'est Canteloup" en hausse,...
Audiences access 19h : Nagui en tête, "DNA" au plus bas, "Tous en cuisine" en nette hausse
Audiences
Audiences access 19h : Nagui en tête, "DNA" au plus bas, "Tous en cuisine" en...
Vidéos Puremedias