Canal+ pourra désormais diffuser des films 6 mois après leur sortie en salle

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ pourra désormais diffuser des films 6 mois après leur sortie en salle
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
"Le Grand Bain"
"Le Grand Bain" © Mika Cotellon
Les acteurs de l'audiovisuel et les pouvoirs publics ont signé hier un nouvel accord sur la chronologie des médias.

Au forceps. Hier, après des mois de négociations, les professionnels de l'audiovisuel, du cinéma et les pouvoirs publics ont signé un nouvel accord sur la "chronologie des médias", autrement dit les règles organisant l'exploitation des films après leur sortie en salles. Valable dès vendredi, ce nouveau protocole a été signé hier au ministère de la Culture, sous le patronage de Franck Riester. Il raccourcit la plupart des délais de diffusion des longs métrages après leur sortie en salles.

À lire aussi
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
TV
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
Eric Naulleau écarté de Paris Première ?
TV
Eric Naulleau écarté de Paris Première ?
Mouloud Achour : "La censure des GAFA est plus grave que sur Canal+"
TV
Mouloud Achour : "La censure des GAFA est plus grave que sur Canal+"
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste !" et C8
TV
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste...

Désormais, Canal+ a ainsi le droit de diffuser sur son antenne les films plus tôt : 8 mois pour les longs métrages ayant fait plus de 100.000 entrées lors de leurs quatre premières semaines en salles, et 6 mois pour les autres, contre respectivement 12 et 10 mois avec le précédent accord datant de 2009. A l'origine du dernier blocage des négociations en octobre, Canal+, grand argentier du secteur, a finalement obtenu que son investissement dans le cinéma soit plafonné à 180 millions d'euros.

Pour les autres chaînes payantes, le délai de diffusion des films passe pour sa part de 22 à 17 mois (15 mois en dessous de 100.000 entrées), et de 28 à 22 mois pour les chaînes gratuites comme TF1, France 2 ou M6 (20 mois en dessous de 100.000 entrées).

Netflix bloqué à 36 mois

Concernant les plateformes de SVOD, l'accord prévoit un traitement différencié selon qu'elles sont "vertueuses" ou non, autrement dit si elles s'engagent à investir dans la production de cinéma. Les "bons élèves" pourront ainsi diffuser les films à partir de 17 mois après leur sortie en salles, au lieu de 36 mois auparavant. L'accord espère ainsi encourager les plateformes à investir dans la création française. Actuellement dans le camp des "mauvais élèves", Netflix devra pour sa part attendre 36 mois pour l'instant avant d'exploiter un film sur sa plateforme.

l'info en continu
Formule 1 : Canal+ condamnée pour ne pas avoir flouté des marques de tabac et de vapotage
Justice
Formule 1 : Canal+ condamnée pour ne pas avoir flouté des marques de tabac et de...
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
TV
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
Paco Rabanne est mort
Personnalités
Paco Rabanne est mort
Audiences : Un mois après son arrivée, "Amour, gloire et beauté" fait-elle mieux sur TF1 que sur France 2 ?
Audiences
Audiences : Un mois après son arrivée, "Amour, gloire et beauté" fait-elle mieux...
Cinéma : 15 millions d'entrées vendues en janvier, un fort effet "Avatar"
Cinéma
Cinéma : 15 millions d'entrées vendues en janvier, un fort effet "Avatar"
Eric Naulleau écarté de Paris Première ?
TV
Eric Naulleau écarté de Paris Première ?