CanalPlay : Canal+ va finalement relancer son service de SVOD (mis à jour)

Partager l'article
Vous lisez:
CanalPlay : Canal+ va finalement relancer son service de SVOD (mis à jour)
Logo de Canalplay
Logo de Canalplay © DR
La nouvelle formule de la plate-forme devrait s'adresser aux jeunes et être axée sur les séries et les documentaires.

CanalPlay sauvée in extremis. Selon "Les Echos", la plate-forme de vidéo à la demande par abonnement du groupe Canal+, devrait être relancée au printemps prochain avec un nouveau modèle axé sur les séries et les documentaires, et commercialisé pour 10 euros par mois, soit le tarif actuel du service. Un changement de nom n'est pas exclu pour symboliser cette évolution. Cette offre plus attractive a pour volonté de s'adresser principalement aux jeunes, alors que l'abonnement à la chaîne cryptée est toujours proposé à partir de 20 euros par mois dans l'offre de base.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Bientôt des exclusivités

La relance de CanalPlay, service qui a vu le jour en 2011, est d'autant plus inattendue que l'été dernier encore, Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal+, auditionné par la commission culture du Sénat, avait annoncé la mort imminente de son service, dont le nombre d'abonnés avait chuté, passant en quelques années de 800.000 à 200.000 utilisateurs. "C'est terminé pour CanalPlay", avait déclaré Maxime Saada, qui s'en était pris à l'Autorité de la concurrence, qui, pour équilibrer le marché, interdisait jusqu'en 2017 à CanalPlay de proposer des exclusivités dans son catalogue. "Ils viennent de lever cette injonction mais c'est malheureusement trop tard !", s'était exclamé le dirigeant face aux sénateurs.

La filiale de Vivendi a donc finalement changé d'avis. La plate-forme de vidéo à la demande pourra donc à l'avenir proposer ses créations originales telles que "Le bureau des légendes", "Baron noir" ou encore "Hippocrate", tout comme les séries dont elle fait l'acquisition ("Twin Peaks", "Dexter"...). De quoi lui permettre de tenter de lutter contre le géant du secteur, Netflix, dont le coût de l'abonnement est similaire à celui de CanalPlay, et qui compterait, rien qu'en France, plus de 3,5 millions d'abonnés.

Ce ne sera pas la première fois que Canal+ fait un appel du pied au public jeune. Déjà en 2018, le groupe a lancé une offre sans engagement destinée aux moins de 26 ans, commercialisée 9,95 euros par mois, qui permet de profiter des contenus de Canal+ et de Canal+ Décalé sur ordinateurs et smartphones uniquement.

Mise à jour 10/01 : Dans un tweet, Maxime Saada précise qu'il n'y aura pas de relance de Canal Play mais que "de nombreuses idées sont à l'étude chez Canal+", dont le lancement d'un nouveau service de SVOD comme évoqué par nos confrères de "Satellifax".

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Quelle audience pour Atalanta/PSG sur RMC Sport ?
Audiences
Audiences : Quelle audience pour Atalanta/PSG sur RMC Sport ?
Ligue des champions : Éric Di Meco ne commenterait pas une finale avec le PSG
Sport
Ligue des champions : Éric Di Meco ne commenterait pas une finale avec le PSG
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Programme TV
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Business
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Presse
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Vidéos Puremedias