Caroline Fourest répond au "procureur" Laurent Ruquier et dézingue "On n'est pas couché"

Partager l'article
Vous lisez:
Caroline Fourest répond au "procureur" Laurent Ruquier et dézingue "On n'est pas couché"
Caroline Fourest
Caroline Fourest © Abaca
Dans une tribune publiée sur le "Huffington Post", l'essayiste a répondu à l'animateur qui a annoncé samedi dernier qu'il ne l'inviterait plus dans "On n'est pas couché".

La réponse n'aura pas tardé. Samedi, Laurent Ruquier a annoncé dans "On n'est pas couché" son intention de ne plus jamais inviter Caroline Fourest. Une décision prise par l'animateur de France 2 suite au violent accrochage entre Aymeric Caron et l'essayiste, la semaine passée sur le plateau de France 2. Au cours de ce dernier, Caroline Fourest était allée jusqu'à traiter le chroniqueur de "con". Et alors qu'Aymeric Caron doutait de la victoire en appel évoquée par l'essayiste dans une affaire concernant une de ses chroniques sur France Culture, Laurent Ruquier l'avait interrompu, lui demandant de ne plus répondre et de croire Caroline Fourest.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

"Elle nous a menti"

Sauf que, suite à l'accrochage, de nombreux médias sont allés vérifier les faits et ont donné raison à Aymeric Caron : Caroline Fourest n'a pas gagné en appel, puisque celui-ci n'a pas encore eu lieu. Une semaine après la diffusion de l'émission, Laurent Ruquier a donc reproché à son ancienne invitée de lui avoir menti. "Elle nous a menti en disant qu'elle avait gagné en appel, ce n'est pas vrai, moi j'ai pris une décision : je n'inviterai plus jamais Caroline Fourest sur ce plateau et dans aucun plateau de mes émissions parce que je ne veux pas qu'on me mente, surtout quand c'est au détriment d'un de mes collaborateurs", a expliqué samedi soir dernier l'animateur de France 2.

Dès le lendemain, dimanche 11 mai, Caroline Fourest a tenu à répondre par une tribune publiée sur le site du Huffington Post et adressée à ses "procureurs Ruquier et Caron". Sur le fond de l'affaire, elle s'est retranchée derrière les déclarations de son avocat, Maître Richard Malka, qui a annoncé la prescription de l'affaire, faute pour la partie adverse d'avoir produit dans les délais impartis certains actes de procédures. "N'étant pas juriste, j'ignorais qu'il existe un délai technique entre le moment où les avocats constatent la prescription, et le moment où la Cour d'appel doit statuer pour le déclarer", a précisé Caroline Fourest dans sa tribune, mettant en avant sa bonne foi.

L'avocat de la partie adverse, Maître Maati, a pour sa part assuré que les délais ont bien été respectés et que le procès en appel aura bien lieu. Interrogé par L'Express, Maître Pierron, avocat spécialiste de la diffamation, a précisé que même si la Cour d'appel n'obtient pas les conclusions des avocats dans les délais, elle juge l'affaire en l'état.

"Excommunication hors de propos"

Dans sa tribune, Caroline Fourest a reproché à Laurent Ruquier "ne pas avoir cité la mise au point de (s)on avocat, qui a été transmise à son équipe". Selon elle, la sortie de l'animateur de "On n'est pas couché" s'expliquerait par le fait qu'elle a critiqué l'émission dans la presse par le passé.

Caroline Fourest a d'ailleurs largement attaqué "On n'est pas couché" dans sa tribune, "une équipe plusieurs fois rappelée à l'ordre par le CSA (...) connue pour ses dérapages sexistes (...), capable d'annoncer la mort d'une femme qui vit encore, de sauver au montage les propos douteux d'Aymeric Caron sur les crimes de Mohammed Merah face à Alexandre Arcady, d'inviter Tariq Ramadan sans vraiment le contredire, de promouvoir des conspirationnistes, de mettre cinq ans à l'antenne un procureur xénophobe comme Eric Zemmour".

Caroline Fourest a fini par railler une "excommunication hors de propos" qui "va nourrir la propagande de mes adversaires habituels". "J'éclaterais de rire si cette polémique absurde n'avait pas pour effet d'occulter l'essentiel. Faut-il rappeler le contexte dans lequel nous essayons d'avoir un débat sur le droit au blasphème ? Le nombre d'amis déjà morts, celui en danger, les menaces qui pleuvent ? Les amuseurs de foule, de buzz et de clash, ne pourraient-ils pas cinq minutes mettre de leur côté leurs recettes habituelles au lieu de participer au lynchage par jeu ?", a finalement taclé l'essayiste.

Caroline Fourest
Caroline Fourest
"Soeurs d'armes" : La bande-annonce haletante du film de Caroline Fourest sur les combattantes kurdes
Clash avec Aymeric Caron : Caroline Fourest appelle Laurent Ruquier à "rectifier"
Caroline Fourest : "Laurent Ruquier va continuer à inviter des menteurs, des propagandistes"
Voir toute l'actualité sur Caroline Fourest
Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour raison sanitaire
Sport
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour...
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime Video
Séries
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime...
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
TV
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce soir sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce...
L'Eurovision va avoir une version américaine
TV
L'Eurovision va avoir une version américaine
"K2000" va devenir un film
Cinéma
"K2000" va devenir un film
Vidéos Puremedias