Catherine Ceylac : "Mes invités acceptent beaucoup plus facilement de se confier aujourd'hui"

Partager l'article
Vous lisez:
Catherine Ceylac : "Mes invités acceptent beaucoup plus facilement de se confier aujourd'hui"
Catherine Ceylac
Catherine Ceylac © Philippe LeRoux/FTV
puremedias.com a rencontré la journaliste de France 2 qui fête ce week-end les 20 ans de son émission "Thé ou café".

Ce samedi, Catherine Ceylac fête les 20 ans de son émission "Thé ou café" diffusée sur France 2 le samedi à 10h et le dimanche à 7h. Pour marquer le coup, la chaîne publique diffusera un numéro spécial de l'émission dans lequel interviendront notamment cinq humoristes : Sophia Aram, Philippe Geluck, Isabelle Mergault, Anne Roumanoff et Elie Semoun. A l'occasion de cet anniversaire rare en télévision, puremedias.com a rencontré l'animatrice de 61 ans. Cette dernière a bien voulu nous raconter l'aventure qu'a représentée pour elle cette émission née en 1996, une époque où il y avait encore la mire.

Propos recueillis par Benjamin Meffre.

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

puremedias.com : Qu'est-ce qui a le plus changé dans le caractère de vos invités depuis 20 ans ?
Catherine Ceylac : Ils acceptent beaucoup plus facilement de se confier aujourd'hui ! En 20 ans, l'intime est devenu quelque chose de courant. Les sphères privée et professionnelle se confondent davantage désormais. Ca représente un tout. On n'a pas peur de se révéler. Il y a 20 ans , les gens étaient beaucoup plus rétifs à ça, notamment les femmes et les hommes politiques. Les cinq premières années de l'émission, la règle chez eux était de ne pas parler de leur vie privée. Aujourd'hui au contraire, on sent qu'ils en ont besoin. Ca leur donne peut-être une image de proximité, ça les rend plus humains.

Quels invités, sur les 1.600 que vous avez reçus, vous ont le plus marquée ?
C'est compliqué pour moi de vous le dire. Là, comme ça, en boomerang, j'en ai au moins 10 qui me viennent en tête. Il y a des gens un peu mythiques comme l'abbé Pierre ou soeur Emmanuelle. Je pense aussi à Gina Lollobrigida, Dustin Hoffman, Jane Fonda, Lauren Bacall, Boris Cyrulnik, Jean d'Ormesson, Juliette Gréco et même plus récemment à des gens comme Benjamin Biolay.

"A la télévision, on n'invente rien"

Est-ce que vous avez l'impression d'avoir participé à la popularisation de cette approche psychologique de l'interview, comme le font aussi des gens comme Mireille Dumas ou Marc-Olivier Fogiel ?
Le pionnier dans ce domaine a été Henry Chapier. Il ne faut pas l'oublier. Ca serait très malvenu et prétentieux de dire que j'ai inventé quelque chose. A la télévision, on n'invente rien.

C'est quoi un entretien réussi pour vous ?
Sincèrement, c'est que l'invité parte en étant satisfait. J'aime bien cette idée-là. Je ne suis pas du tout pour être dans la confrontation. Ce n'est pas une émission de débat. C'est une émission de ressenti. Je suis dans l'intime. Je ne veux pas violer les gens. J'essaye de poser les bonnes questions.

Vous interdisez-vous justement des questions ? Jusqu'où aller dans l'intime ?
Je parle rarement du compagnon ou de la compagne quand la personne n'en a jamais parlé ou s'est montrée, par le passé, très rétive à en parler.

D'où vient l'idée du "dos à dos", une séquence de l'émission devenue emblématique ?
Régulièrement, je cherche des séquences pour renouveler l'émission. En 20 ans, elle a d'ailleurs beaucoup changé. On a lancé la séquence du "dos à dos" il y a à peu près quinze ans. Quand on est en tête à tête, on se voit. On se regarde. On joue avec ses yeux. Quand on est dos à dos, on se touche. Et le dos est très révélateur ! Dos à dos, on est moins gêné pour s'exprimer car on n'a pas le regard de l'autre qui peut parfois juger et être bloquant. L'invité est plus libéré. On peut poser des questions plus coquines et obtenir des réponses qui le sont tout autant (Rires). Ca permet aussi de varier le rythme. Dans une émission, il faut que la musique et le rythme soient là. Une émission, c'est comme une partition.

"Bien sûr que je pourrais réinviter Jenifer !"

Est-ce qu'en 20 ans, cette musique télévisuelle s'est accélérée selon vous ?
Oh oui !

Vous accélérez, vous aussi ?
J'essaie de continuer, quand même, à avoir des réponses développées mais c'est vrai que globalement, ça va vite.

Vous êtes cependant une des rares émissions aujourd'hui qui tolère de vrais moments de silence...
(Rires). Oui et j'aime beaucoup. Le silence est très parlant souvent.

Un "Thé ou café" avec des anonymes, c'est possible ?
Oui, on en a eu quelques uns d'ailleurs. Récemment, on a par exemple reçu une jeune femme, Emilie, dont le mari est mort au Bataclan le 13 novembre 2015. Elle attendait un enfant de lui qui est né depuis. C'était une émission particulièrement importante et émouvante pour moi comme pour toute l'équipe.

Pour revenir à quelque chose de plus léger, est-ce que pour les 20 ans de l'émission, vous seriez prête à réinviter Jenifer à qui vous aviez reproché il y quelques temps de vous avoir posé un lapin ?
(Rires) Oui ! Mais bien sûr ! Tant qu'elle veut ! Sur le moment, je n'étais pas satisfaite parce qu'on travaille beaucoup pour préparer l'émission et elle nous avait lâché la veille alors qu'on avait déjà enregistré un reportage avec elle. Je n'avais pas trouvé ça correct. J'en ai fait part. Voilà. Rien de bien grave.

"Le secret pour durer en télé : bosser !"

Est-ce que vous accepteriez de participer à "Thé ou café" ?
Non ! (Rires) Je suis bloquée. Vous savez, ceux qui posent des questions sont souvent ceux qui ne veulent pas répondre personnellement. Moi je me dissimule derrière mes questions. Je fais aussi passer quelques messages dans l'émission, féministes par exemple. Mais c'est tout ! J'ai fait une exception récemment en allant dans "Folie passagère" de Frédéric Lopez. Ca a été une épreuve pour moi malgré le cadre bienveillant de l'émission ! Ca sera sans doute la première et la dernière fois pour moi !

Delphine Ernotte estime que l'on a "une télévision d'hommes blancs de plus de cinquante ans". Vous êtes d'accord avec cette affirmation ?
Oui absolument. Elle a tout à fait raison. Très peu de diversité, de couleur. Moi, j'essaye de faire attention dans ma programmation à avoir des gens d'autres cultures même si le résultat n'est pas encore suffisant. Je fais aussi très attention avec ma programmatrice à ce qu'il y ait autant de femmes que d'hommes. Dans ce domaine, on a de bons résultats.

Quels invités rêvez-vous encore d'avoir ?
Le pape François ! Je trouve qu'il fait bien bouger l'Eglise. J'aimerais beaucoup aussi recevoir Isabelle Huppert. Je trouve que c'est une comédienne formidable. J'ai eu l'occasion de la rencontrer. Elle regarde l'émission et m'a dit l'apprécier. Mais elle ne se sent pas de se raconter.

C'est quoi le secret pour durer en télé ?
Bosser !

Catherine Ceylac
Catherine Ceylac
"Ce n'est pas mon choix" : Catherine Ceylac fait ses adieux à "Thé ou Café" sur France 2
Catherine Ceylac : "Je savais bien que 'Thé ou café' s'arrêterait un jour"
"Thé ou Café" : 102 personnalités protestent contre l'arrêt de l'émission de France 2
"Thé ou café" : Quand Catherine Ceylac s'enjaille sur Maître Gims
Voir toute l'actualité sur Catherine Ceylac
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Devine

Les religions sont influentes, si ces émissions sont envoyées sur France 4 ou France Ô, on va en entendre parler.



NRV

Bien sûr que c'est une obligation pour la chaîne. Néanmoins, je ne comprends pas pourquoi cela n'est pas renégocié pour la fourguer sur d'autres ondes.



Backpacker

Superbe interview d'une journaliste exceptionnelle et rare! Un grand bravo Pure Médias!



bigtv

Elle et son mec , deux vrais faux derches ..............



Devine

Malheureusement c'est sans doute dans les obligations de France Télé de diffuser des émissions religieuses le dimanche.



gg1

Cette lèche-... là a la bonne planque, c'est du Drucker version femme...



NRV

Je ne comprendrais jamais pourquoi France 2 est toujours contrainte à diffuser les émissions religieuses le dimanche matin, alors qu'une place pourrait être faite à un Thé ou Café plus long (et aux mêmes heures que la veille) le dimanche, et alors que je jugerais d'autres antennes plus adaptées pour ces émissions.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Interview
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
"Hawaii 5-0" : M6 lance la saison 9 ce soir
Programme TV
"Hawaii 5-0" : M6 lance la saison 9 ce soir
L'année médias 2019 vue par... Nathalie Lévy
Interview
L'année médias 2019 vue par... Nathalie Lévy
"Mask Singer" : Quelles célébrités se cachaient sous le lion et le cupcake ?
TV
"Mask Singer" : Quelles célébrités se cachaient sous le lion et le cupcake ?
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Scènes de ménages" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Scènes de ménages" leader des...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, le "Téléthon" faible, records pour Yves Calvi et "Les mamans"
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, le "Téléthon" faible,...
Vidéos Puremedias