CBS à nouveau critiquée pour le manque de diversité dans ses séries

Partager l'article
Vous lisez:
CBS à nouveau critiquée pour le manque de diversité dans ses séries
Shemar Moore dans "SWAT"
Shemar Moore dans "SWAT" © CBS
Lors de la tournée d'été des journalistes télé, les dirigeants de la chaîne ont été secoués.

La session de questions-réponses ne s'est pas passée comme ils l'avaient prévu. Hier, Kelly Kahl et Thom Sherman, respectivement président de CBS Entertainment et vice-président de la programmation de CBS, étaient confrontés aux journalistes dans le cadre de la tournée estivale de l'association des critiques télé américains. S'ils ont entamé leur présentation en évoquant la domination de leur chaîne dans les audiences, ils ont rapidement été interpellés sur un autre sujet : le manque de diversité des héros de leurs séries.

À lire aussi
L'Algérie retire l'accréditation de France 24
International
L'Algérie retire l'accréditation de France 24
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de leurs locaux par l'armée israélienne
International
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de...
Ellen DeGeneres arrêtera son talk-show en 2022
International
Ellen DeGeneres arrêtera son talk-show en 2022

Six séries, six hommes au premier rôle

L'an dernier, leur prédécesseur Glenn Geller avait déjà dû défendre ses nouveautés. Sur les six nouvelles séries lancées par CBS, toutes étaient portées par un acteur blanc dans le premier rôle, de "Bull" avec Michael Weatherly avec "MacGyver" avec Lucas Till, en passant par Matt LeBlanc et Kevin James à la tête de nouvelles sitcoms. Cette année, le bilan est à peine plus encourageant : aucune nouvelle série n'est portée par une femme, et sur ses six nouveautés, une seule est portée par un homme de couleur, Shemar Moore, ancienne star de "Esprits criminels".

Comme l'an dernier, la chaîne s'est défendue en insistant sur sa volonté de mettre plus de femmes dans des premiers rôles à l'antenne. "CBS a développé des séries portées par des femmes cette année... Mais il s'est avéré que ces pilotes n'ont pas été jugés aussi bons que les séries que nous avons commandées", a simplement affirmé Thom Sherman. "Nous allons dans le bon sens, nous faisons des progrès", a ajouté Kelly Kahl, assurant que le nombre de personnages principaux non-blancs avait crû de 60%.

Le fiasco "Hawaii Five-O"

Mais le départ de deux stars d'origine asiatique de "Hawaii Five-O", moins bien payées que les deux héros blancs de la série, a été remis sur la table. Les deux dirigeants de CBS ont rappelé que la chaîne avait proposé "beaucoup d'argent" aux deux acteurs, Daniel Dae Kim et Grace Park. Un autre journaliste a souligné que des pilotes commandés au cours de la saison étaient censés être portés par des acteurs de couleur, avant que leurs rôles ne soient recastés avec des acteurs blancs. Ligne de défense des deux hommes : ces décisions ont été prises avant leur prise de fonctions, en mai 2017.

Enfin, un journaliste a révélé que les casteurs de CBS à Los Angeles et New York étaient tous blancs. Thom Sherman s'est contenté de répondre que ces équipes travaillaient ensemble "depuis longtemps" mais a assuré que la chaîne "examinait" la situation.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 juillet 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 juillet 2021
"28 minutes" : Jean-Mathieu Pernin reprend les manettes du magazine d'Arte cet été
Programme TV
"28 minutes" : Jean-Mathieu Pernin reprend les manettes du magazine d'Arte cet été
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de Roland-Garros : La veille Pure Médias
TV
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de...
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
TV
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
Youtube bannit Squeezie avant de se raviser
Internet
Youtube bannit Squeezie avant de se raviser
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"
Sport
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"