Cécilia Attias sort de l'ombre : "Quand on est première dame, soit on prend le tout, soit on ne prend pas !"

Partager l'article
Vous lisez:
Cécilia Attias sort de l'ombre : "Quand on est première dame, soit on prend le tout, soit on ne prend pas !"
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
Cécilia Attias, à la Une de "M", le magazine du Monde.
Cécilia Attias, à la Une de "M", le magazine du Monde. © DR
Très discrète depuis son divorce avec Nicolas Sarkozy, Cécilia Attias a accordé une interview à M, le magazine du Monde, où elle revient sur sa relation avec les médias, son ex-mari et le tweet de Valérie Trierweiler.

En cinq ans, Cécilia Attias, ex-épouse de Nicolas Sarkozy, n'a que très peu parlé à la presse. En 2008, un an après son divorce de l'ancien Président de la République, elle accorde un entretien à La Tribune de Genève. L'an passé, elle s'était confiée sur la chaîne américaine ABC avant d'être interrogée, en début d'année, sur LCI par Valérie Expert. Partie vivre aux Etats-Unis depuis son divorce, Cécilia Attias a accordé une interview à M, le magazine du Monde.

À lire aussi
"Nous refusons de nous effacer" : Pour la première fois de son histoire, Franceinfo privée de soirée électorale pour les législatives, les journalistes appellent Delphine Ernotte à faire machine arrière
Politique
"Nous refusons de nous effacer" : Pour la première fois de son histoire,...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...
"Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel Bompard (LFI) représentera le Nouveau Front populaire au débat du 25 juin
Politique
"Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel...
"Mon grand-père était dans la Waffen-SS..." : Europe 1 publie puis supprime de ses réseaux un témoignage problématique d'un auditeur de Cyril Hanouna
Politique
"Mon grand-père était dans la Waffen-SS..." : Europe 1 publie puis supprime de ses...

"Quand on est première dame, soit on prend le tout, soit on ne prend pas !"

Ancienne première dame très contestée, celle qui s'est reconvertie dans l'humanitaire revient sur l'affaire du tweet de Valérie Trierweiler en soutien au principal opposant de Ségolène Royal. Elle trouve tout cela "bien dérisoire". "Je ne juge pas. Je me suis fait assez démolir comme ça pour des toutes petites choses. La première dame, on lui prête beaucoup, c'est un rôle ambigu, il faut savoir raison garder" explique-t-elle, tout en prévenant néanmoins la compagne de François Hollande. "Quand on est dans cette position, soit on prend le tout, soit on ne prend pas !" lance-t-elle.

Cécilia Attias revient également sur ses relations avec son ex-mari, qu'elle qualifie désormais d'"ami", et la défaite de celui-ci. Bien qu'elle l'ait ouvertement soutenu sur Twitter, elle ne souhaite pas faire un bilan de ces cinq années de présidence. "Je n'ai pas envie de juger le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Je suis partie, j'ai quitté la politique française, il serait malvenu que je porte un jugement. Ce serait très déplacé de ma part" se justifie-t-elle, affirmant être "comme une spectatrice de l'autre côté de l'Atlantique" grâce aux journaux.

"Ce n'est pas moi qui avais de l'ambition, c'est Nicolas"

Quant aux nombreux bruits de mésentente dans le couple, Cécilia Attias explique ne pas être "quelqu'un qui triche, qui trompe". Elle se dit d'ailleurs "très écorchée, très abîmée" par sa relation avec la presse. Néanmoins, elle l'assure : "Nous avons été le reflet de la société : un couple sur deux divorce". Cela l'a-t-elle poussé à ne pas donner sa voix à Nicolas Sarkozy voire même à ne pas voter le 6 mai 2007 ? Elle ne répond pas. "Cela ne vous regarde pas" lance-t-elle.

Cependant, elle ne renie pas le soutien qu'elle a apporté à Nicolas Sarkozy, loin de là. "Je ne travaillais pas pour Nicolas Sarkozy, on travaillait ensemble. Quand j'ai commencé, j'étais timide et pas sûre de moi. J'ai beaucoup appris sur le monde, sur les gens, je suis heureuse de l'avoir fait" explique-t-elle. Et tout ce qu'elle l'a fait, elle ne l'a fait que par amour. "Ce n'est pas moi qui avais de l'ambition, c'est lui, je l'accompagnais. Je ne voulais pas me présenter ni aux européennes ni aux régionales, c'est Nicolas qui me poussait" termine Cécilia Attias.

M, le magazine du Monde.

En kiosques samedi.

l'info en continu
"Comment expliquer un fou rire ?" : Denise Fabre se confie sur le jour où elle a été suspendue d'antenne
TV
"Comment expliquer un fou rire ?" : Denise Fabre se confie sur le jour où elle a...
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier 2025
Radio
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier...
"Baissez d'un ton, s'il vous plaît" : Vifs échanges entre Jean-Luc Mélenchon et Natacha Polony dans "C l'hebdo"
TV
"Baissez d'un ton, s'il vous plaît" : Vifs échanges entre Jean-Luc Mélenchon et...
Audiences samedi : Quel score pour "C l'hebdo" avec Jean-Luc Mélenchon sur France 5 ?
TV
Audiences samedi : Quel score pour "C l'hebdo" avec Jean-Luc Mélenchon sur France...
Audiences : Combien de téléspectateurs devant la finale de "Mask Singer" sur TF1 ?
TV
Audiences : Combien de téléspectateurs devant la finale de "Mask Singer" sur TF1 ?
"Mask Singer" 2024 : Le Léopard, l'Épouvantail ou l'Hippopotame... Qui a gagné la saison 6 du divertissement de TF1 ?
TV
"Mask Singer" 2024 : Le Léopard, l'Épouvantail ou l'Hippopotame... Qui a gagné la...