César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski

Partager l'article
Vous lisez:
César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski
Roman Polanski
Roman Polanski © Abaca
La prochaine cérémonie des Cesar aura lieu le 24 février 2017.

Si ce n'est pas lui, ce sera personne. Ce samedi 4 février, Alain Terzian, le président de l'Académie a annoncé que la 42e cérémonie des César, prévue le 24 février, et dont Jérôme Commandeur sera le maître de cérémonie, "n'aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski. "Le conseil de l'Académie des César a décidé qu'il n'y aurait pas de président. On ne l'a proposé à personne pour des raisons que vous trouverez vite", a-t-il déclaré.

À lire aussi
Avant la sortie des "Tuche 4", Olivier Baroux planche déjà sur une cinquième volet
Cinéma
Avant la sortie des "Tuche 4", Olivier Baroux planche déjà sur une cinquième volet
"Aline" : Un frère et une soeur de Céline Dion se payent le film de Valérie Lemercier
Cinéma
"Aline" : Un frère et une soeur de Céline Dion se payent le film de Valérie...
Box-office France : "Aline" fait la course en tête devant "Les éternels", "Cry Macho" et "Haute couture" dans le top 10
Cinéma
Box-office France : "Aline" fait la course en tête devant "Les éternels", "Cry...
"Harry Potter" : Une émission spéciale avec les acteurs attendue sur HBO Max pour les 20 ans de la saga
Cinéma
"Harry Potter" : Une émission spéciale avec les acteurs attendue sur HBO Max pour...

Le choix de l'Académie des César de confier au réalisateur franco-polonais la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français avait profondément divisé l'opinion, entre ceux qui soutenaient le réalisateur et ceux qui contestaient sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergeaient, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui avait évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempérait en estimant que les faits étaient "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeurait un "cinéaste de grand talent".

Pour rappel, en 1977, Roman Polanski, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds, étant toujours poursuivi par la justice américaine.

Roman Polanski
Roman Polanski
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été annulées sur France Inter
#MeToo : Roman Polanski poursuit l'Académie des Oscars en justice après son exclusion
César 2017 : Roman Polanski renonce à présider la cérémonie
Voir toute l'actualité sur Roman Polanski
l'info en continu
"Koh-Lanta : La grande aventure" : Le jeu de TF1 fête ses 20 ans le mardi 21 décembre sur TF1
Programme TV
"Koh-Lanta : La grande aventure" : Le jeu de TF1 fête ses 20 ans le mardi 21...
Audiences : Record historique pour "Ca peut vous arriver" avec Julien Courbet sur M6
Audiences
Audiences : Record historique pour "Ca peut vous arriver" avec Julien Courbet sur M6
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne d'Éric Zemmour
Politique
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne...
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ? (MAJ)
Audiences
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ? (MAJ)
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
TV
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche d'être dépassé par "TPMP"
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche...