César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski

Partager l'article
Vous lisez:
César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski
Roman Polanski
Roman Polanski © Abaca
La prochaine cérémonie des Cesar aura lieu le 24 février 2017.

Si ce n'est pas lui, ce sera personne. Ce samedi 4 février, Alain Terzian, le président de l'Académie a annoncé que la 42e cérémonie des César, prévue le 24 février, et dont Jérôme Commandeur sera le maître de cérémonie, "n'aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski. "Le conseil de l'Académie des César a décidé qu'il n'y aurait pas de président. On ne l'a proposé à personne pour des raisons que vous trouverez vite", a-t-il déclaré.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Le choix de l'Académie des César de confier au réalisateur franco-polonais la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français avait profondément divisé l'opinion, entre ceux qui soutenaient le réalisateur et ceux qui contestaient sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergeaient, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui avait évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempérait en estimant que les faits étaient "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeurait un "cinéaste de grand talent".

Pour rappel, en 1977, Roman Polanski, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds, étant toujours poursuivi par la justice américaine.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 19h : Nagui confortable leader, "Qui veut gagner des millions ?" et "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui confortable leader, "Qui veut gagner des millions ?"...
Audiences : "Bis" leader talonné par "Red", petit retour pour "Major Crimes", France 5 et Arte en forme
Audiences
Audiences : "Bis" leader talonné par "Red", petit retour pour "Major Crimes",...
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
Business
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
TV
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
"Askip" : La série pour ados arrive au quotidien sur France 4 dès ce soir
Séries
"Askip" : La série pour ados arrive au quotidien sur France 4 dès ce soir
Chloroquine contestée : Ségolène Royal supprime ses tweets, Raoult répondra sur LCI
Politique
Chloroquine contestée : Ségolène Royal supprime ses tweets, Raoult répondra sur...
Vidéos Puremedias