César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski

Partager l'article
Vous lisez:
César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Roman Polanski
Roman Polanski © Abaca
La prochaine cérémonie des Cesar aura lieu le 24 février 2017.

Si ce n'est pas lui, ce sera personne. Ce samedi 4 février, Alain Terzian, le président de l'Académie a annoncé que la 42e cérémonie des César, prévue le 24 février, et dont Jérôme Commandeur sera le maître de cérémonie, "n'aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski. "Le conseil de l'Académie des César a décidé qu'il n'y aurait pas de président. On ne l'a proposé à personne pour des raisons que vous trouverez vite", a-t-il déclaré.

À lire aussi
Box-office France : Meilleur démarrage de 2024 pour "Dune 2", meilleur premier jour depuis le phénomène "Barbie"
Cinéma
Box-office France : Meilleur démarrage de 2024 pour "Dune 2", meilleur premier...
Box-office : "Une vie" avec Anthony Hopkins démarre fort, "Cocorico" passe la barre du million, flop pour le nouveau film de Dany Boon
Cinéma
Box-office : "Une vie" avec Anthony Hopkins démarre fort, "Cocorico" passe la...
"Je suis gênée de punir tous les artistes" : Rachida Dati réagit au report de la sortie du prochain film de Jacques Doillon sur France Culture
Cinéma
"Je suis gênée de punir tous les artistes" : Rachida Dati réagit au report de la...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...

Le choix de l'Académie des César de confier au réalisateur franco-polonais la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français avait profondément divisé l'opinion, entre ceux qui soutenaient le réalisateur et ceux qui contestaient sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergeaient, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui avait évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempérait en estimant que les faits étaient "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeurait un "cinéaste de grand talent".

Pour rappel, en 1977, Roman Polanski, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds, étant toujours poursuivi par la justice américaine.

Roman Polanski
Roman Polanski
"J'accuse" sur France 2 : Retour sur les polémiques qui ont entouré le film de Roman Polanski
"J'accuse" ce soir sur France 2 : France Télévisions se défend de diffuser le film polémique de Roman Polanski
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été annulées sur France Inter
#MeToo : Roman Polanski poursuit l'Académie des Oscars en justice après son exclusion
Voir toute l'actualité sur Roman Polanski
l'info en continu
"Quand la production a 'merdé'..." : Claudia Tagbo révèle les véritables raisons qui l'ont poussé à quitter la série "Le crime lui va si bien" sur France 2
Séries
"Quand la production a 'merdé'..." : Claudia Tagbo révèle les véritables raisons...
Netflix dégaine aujourd'hui une nouvelle série française ambitieuse et addictive avec Marina Foïs
Séries
Netflix dégaine aujourd'hui une nouvelle série française ambitieuse et addictive...
Les Enfoirés 2024 : Pourquoi Mimie Mathy, Lorie, Amir et Christophe Maé n'étaient pas là cette année
TV
Les Enfoirés 2024 : Pourquoi Mimie Mathy, Lorie, Amir et Christophe Maé n'étaient...
"Hélas, nous sommes des êtres humains" : Pascal Praud justifie "les erreurs" de CNews lors de la commission d'enquête parlementaire
TV
"Hélas, nous sommes des êtres humains" : Pascal Praud justifie "les erreurs" de...
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Personne n'avait réussi ça avant vous !" : Un binôme de "Pékin Express" 2024 "entre dans l'histoire du programme" de M6
TV
"Personne n'avait réussi ça avant vous !" : Un binôme de "Pékin Express" 2024...