César 2017 : Roman Polanski renonce à présider la cérémonie

Partager l'article
Vous lisez:
César 2017 : Roman Polanski renonce à présider la cérémonie
Roman Polanski aux César 2014
Roman Polanski aux César 2014 © Abaca
L'avocat du réalisateur franco-polonais a annoncé à l'AFP que celui-ci renonçait finalement à présider la 42e cérémonie des César.

Du jamais vu dans l'histoire des César. Quelques jours après l'annonce de sa désignation par l'Académie des César pour présider la 42e cérémonie de récompenses du cinéma français, le réalisateur franco-polonais a fait savoir, ce matin, par la voix de son avocat, qu'il renonçait finalement à endosser ce costume. Un coup de tonnerre qui intervient alors que le choix de l'Académie n'en finissait plus de faire grincer des dents.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Pour rappel, en 1977, Roman Polanski, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds, étant toujours poursuivi par la justice américaine.

Un choix polémique

Le choix de l'Académie des César de lui confier la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français a profondément divisé l'opinion ces derniers jours, entre ceux qui soutiennent le réalisateur et ceux qui contestent sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergeaient, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui avait évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempérait en estimant que les faits étaient "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeurait un "cinéaste de grand talent".

Ce week-end, c'est le comédien Gilles Lellouche qui était monté au créneau pour défendre vigoureusement le réalisateur et fustiger la polémique dans les colonnes du Parisien. "En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Selon moi, il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis quarante ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée" avait estimé le comédien.

Annonce des nominations ce mercredi

Pour l'heure, l'Académie des César n'a pas encore réagi à ce désistement surprise. Elle va désormais devoir s'atteler en urgence à la désignation d'un nouveau président. Le nom de celui-ci, dont le profil sera assurément plus consensuel, devrait être annoncé au cours des prochains jours. Les nominations pour la 42e cérémonie des Cesar, elles, devraient être annoncées ce mercredi.

Roman Polanski
Roman Polanski
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été annulées sur France Inter
#MeToo : Roman Polanski poursuit l'Académie des Oscars en justice après son exclusion
César 2017 : "Il n'y aura pas de président" après le retrait de Roman Polanski
Voir toute l'actualité sur Roman Polanski
Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias