César 2017 : Roman Polanski renonce à présider la cérémonie

Partager l'article
Vous lisez:
César 2017 : Roman Polanski renonce à présider la cérémonie
Roman Polanski aux César 2014
Roman Polanski aux César 2014 © Abaca
L'avocat du réalisateur franco-polonais a annoncé à l'AFP que celui-ci renonçait finalement à présider la 42e cérémonie des César.

Du jamais vu dans l'histoire des César. Quelques jours après l'annonce de sa désignation par l'Académie des César pour présider la 42e cérémonie de récompenses du cinéma français, le réalisateur franco-polonais a fait savoir, ce matin, par la voix de son avocat, qu'il renonçait finalement à endosser ce costume. Un coup de tonnerre qui intervient alors que le choix de l'Académie n'en finissait plus de faire grincer des dents.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Pour rappel, en 1977, Roman Polanski, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Après avoir été libéré sous caution, le cinéaste, qui avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, s'était enfui des États-Unis, pays dans lequel il n'a jamais remis les pieds, étant toujours poursuivi par la justice américaine.

Un choix polémique

Le choix de l'Académie des César de lui confier la présidence honorifique de la plus prestigieuse cérémonie de récompenses du cinéma français a profondément divisé l'opinion ces derniers jours, entre ceux qui soutiennent le réalisateur et ceux qui contestent sa légitimité en raison de son passé trouble. Au sein même du gouvernement, les avis divergeaient, entre Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui avait évoqué un choix "surprenant et choquant" et Audrey Azoulay, ministre de la Culture, qui tempérait en estimant que les faits étaient "graves" mais "anciens" et que le réalisateur demeurait un "cinéaste de grand talent".

Ce week-end, c'est le comédien Gilles Lellouche qui était monté au créneau pour défendre vigoureusement le réalisateur et fustiger la polémique dans les colonnes du Parisien. "En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Selon moi, il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis quarante ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée" avait estimé le comédien.

Annonce des nominations ce mercredi

Pour l'heure, l'Académie des César n'a pas encore réagi à ce désistement surprise. Elle va désormais devoir s'atteler en urgence à la désignation d'un nouveau président. Le nom de celui-ci, dont le profil sera assurément plus consensuel, devrait être annoncé au cours des prochains jours. Les nominations pour la 42e cérémonie des Cesar, elles, devraient être annoncées ce mercredi.

Sur le même thème
l'info en continu
"Un acte flagrant de censure" : Le documentaire de Michael Moore retiré de YouTube
Internet
"Un acte flagrant de censure" : Le documentaire de Michael Moore retiré de YouTube
Audiences access 20h : "Quotidien" solide, "C à vous, la suite" au top, record pour la P2 de "A prendre ou à laisser"
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" solide, "C à vous, la suite" au top, record...
Audiences access 19h : Nagui confortable leader, "Qui veut gagner des millions ?" et "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui confortable leader, "Qui veut gagner des millions ?"...
Audiences : "Bis" leader talonné par "Red", petit retour pour "Major Crimes", France 5 et Arte en forme
Audiences
Audiences : "Bis" leader talonné par "Red", petit retour pour "Major Crimes",...
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
Business
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
TV
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
Vidéos Puremedias