Charline Vanhoenacker sur France 2 : "Je me doutais que j'allais arriver dans un frigo"

Partager l'article
Vous lisez:
Charline Vanhoenacker sur France 2 : "Je me doutais que j'allais arriver dans un frigo"
Charline Vanhoenacker sur TMC.
La journaliste belge est revenu pour "Quotidien" sur sa première prestation dans "L'émission politique" de France 2.

L'exercice était difficile, livrer un billet d'humeur en direct, après deux heures d'interview politique. Une casserole à la main, Charline Vanhoenacker a conclu "L'émission politique" de France 2 la semaine dernière face à Nicolas Sarkozy pendant trois minutes. Sans rires du public, avec une tension extrême en plateau.

À lire aussi
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un message lors de la dernière finale
TV
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un...
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut

"Je m'y attendais, je me doutais que j'allais arriver dans un frigo, ce n'est pas fait pour se bidonner, a-t-elle expliqué mercredi soir à Yann Barthès sur TMC. Mais on peut dire d'autres choses grâce à l'humour". La journaliste de France Inter a avoué "ne pas avoir été à l'aise" pendant les premières secondes et a confirmé avoir eu une totale liberté dans l'écriture de sa chronique, qui n'a pas été relue par la direction de France Télévisions.

"Je n'ai pas envie de rire avec Marine Le Pen"

"Je me suis arrangée pour ne pas croiser Nicolas Sarkozy ! Ils avaient mis ma loge à côté de la sienne... Je leur ai dit, retirez mon nom mais ne mettez pas Elise Lucet non plus !", a-t-elle raconté. Ce soir, elle affrontera Arnaud Montebourg et très bientôt, Marine Le Pen. "Je vais réfléchir à ce que je vais faire car je n'ai pas envie de rire avec elle, ni de tomber dans le piège du 'évidemment je suis bien-pensante', a-t-elle précisé. Mais cela ne sera pas comme avec les autres, je ne suis pas favorable à un traitement normal de l'extrême droite, on ne peut pas les traiter comme les autres partis, je ne suis personnellement pas en accord avec ça". puremedias.com vous propose de voir son interview dans "Quotidien" hier.

l'info en continu
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
TV
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau, "Trouvez l'intrus" au plus bas
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau,...
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort Boyard" se finit au plus bas
TV
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort...
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
TV
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
Dominique Grimault provoque un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Dominique Grimault provoque un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Audiences : Records pour "Les Z'amours", "Bienvenue chez nous" et "Questions pour un champion"
Audiences
Audiences : Records pour "Les Z'amours", "Bienvenue chez nous" et "Questions pour...
Vidéos Puremedias