Clash dans "ONPC" : Christine Angot maintenue, la colère du public "comprise" par France 2

Partager l'article
Vous lisez:
Clash dans "ONPC" : Christine Angot maintenue, la colère du public "comprise" par France 2
Caroline Got invitée de Christophe Hondelatte sur Europe 1 © EUROPE 1
Caroline Got, directrice exécutive de France 2, était l'invitée de "Hondelatte raconte" hier.

La direction de France 2 sort du bois. Hier, la directrice générale de France 2 était l'invitée de Christophe Hondelatte dans "Hondelatte raconte" sur Europe 1. L'émission de ce dernier était consacrée hier à l'affaire Denis Baupin. C'est la première fois qu'un membre de la direction de la chaîne s'exprimait publiquement depuis l'altercation rocambolesque qui a opposé Christine Angot à Sandrine Rousseau dans "On n'est pas couché" le week-end dernier. Une séquence qui a énormément fait réagir, notamment la secrétaire d'État Marlène Schiappa, qui a interpellé le CSA ainsi que de nombreux téléspectateurs, dont certains ont signé une pétition pour réclamer que la chaîne et la production s'excusent auprès de Sandrine Rousseau.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Un sujet délicat mais essentiel"

"À titre personnel, en tant que directrice exécutive de France 2, je déplore le malaise manifeste qui a été suscité dans le public par cette séquence" déclare, en préambule, Caroline Got au micro de Christophe Hondelatte, se disant consciente de "l'émoi important" suscité par celle-ci. La patronne de France 2 rappelle ainsi que de nombreux téléspectateurs se sont adressés au médiateur de France Télévisions. "Je comprends qu'une partie du public soit en colère" souffle ensuite la patronne de la première chaîne publique, visiblement désireuse d'apaiser les tensions.

Alors que Christophe Hondelatte lui demande si elle a "compris" cette séquence, Caroline Got lui rappelle que France 2 et Tout sur L'Ecran, la société de production de "ONPC", avaient "fait le choix" d'inviter Sandrine Rousseau pour lui permettre de parler "sur un sujet délicat mais essentiel". "On ne voudrait pas que tout ce que cela suscite masque le travail que nous faisons, à France Télévisions, contre les violences faites aux femmes" poursuit ensuite la directrice exécutive de la chaîne, rappelant que la chaîne se mobilisera le 11 octobre avec la diffusion en prime du téléfilm français événement "Harcelées".

Christine Angot maintenue à "ONPC"

Interrogée sur la réaction excessive de Christine Angot, Caroline Got rappelle que le cadre de la séquence est particulier puisque Christine Angot et Sandrine Rousseau "sont deux femmes qui ont subi des violences sexuelles". Questionnée ensuite sur l'avenir de la chroniqueuse, Caroline Got assure que Christine Angot "reste bien sûr chroniqueuse à 'ONPC'". Concernant le rôle de Laurent Ruquier, dont certains estiment qu'il est resté trop passif, Caroline Got déplore que de nombreux téléspectateurs n'aient vu que "la séquence tronquée".

"Ils n'ont pas vu l'intervention de Laurent Ruquier" se défend la patronne de France 2, estimant que l'animateur a tenté de "repositionner le débat". "Après, on peut avoir un sentiment qu'il n'a pas assez défendu Sandrine Rousseau" reconnaît Caroline Got, estimant toutefois que cette impression provient du fait que l'animateur a tout fait pour "ramener le calme sur le plateau". La patronne de la Deux estime finalement que cette séquence a permis de susciter le "débat", défendant ainsi le choix de la chaîne de l'avoir diffusée. puremedias.com vous propose de revoir l'interview de Caroline Got.

Christine Angot
Christine Angot
"ONPC" : Christine Angot "regrette" ses propos polémiques sur l'esclavage
Christine Angot ciblée par des tags antisémites à quelques jours d'une lecture en Bretagne
Christine Angot : "La télévision, ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire très longtemps"
Christine Angot : "Je ne suis pas une machine à clashs"
Voir toute l'actualité sur Christine Angot
Sur le même thème
l'info en continu
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Interview
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Sport
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
"Il faut renégocier ce contrat" : La Liga défend Mediapro dans son conflit avec la LFP
TV
"Il faut renégocier ce contrat" : La Liga défend Mediapro dans son conflit avec la...
Netflix : La future comédie de Dany Boon sur le confinement sortira directement sur la plateforme
SVOD
Netflix : La future comédie de Dany Boon sur le confinement sortira directement...
"Demain nous appartient" : TF1 diffuse exceptionnellement deux épisodes aujourd'hui
Séries
"Demain nous appartient" : TF1 diffuse exceptionnellement deux épisodes aujourd'hui
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 ce soir
Programme TV
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 ce soir
Vidéos Puremedias