CNews veut être la chaîne "du décryptage et des opinions avec un 's'"

Partager l'article
Vous lisez:
CNews veut être la chaîne "du décryptage et des opinions avec un 's'"
Jean-Pierre Elkabbach et PPDA
Jean-Pierre Elkabbach et PPDA © Abaca
Lancée le 27 février prochain, la successeur d'iTELE se donne trois ans pour arriver à l'équilibre.

Enième relance pour la chaîne info du groupe Canal+. 18 ans après sa création et autant d'années de pertes, cette dernière changera de nom le 27 février prochain pour devenir CNews. Au menu : un nouvel habillage, de nouveaux décors, une nouvelle grille, une nouvelle rédaction mais aussi un re-positionnement éditorial.

À lire aussi
Courbet déchaîné, Macron footballeur, les larmes de Jarry : Le zapping Pure Médias
TV
Courbet déchaîné, Macron footballeur, les larmes de Jarry : Le zapping Pure...
"Danse avec les stars" : Emue, Aurélie Pons rend hommage à son père décédé
TV
"Danse avec les stars" : Emue, Aurélie Pons rend hommage à son père décédé
Michel Cymès réclame le retour de son émission "Ça ne sortira pas d'ici" sur France 2
TV
Michel Cymès réclame le retour de son émission "Ça ne sortira pas d'ici" sur...
Tirage au sort et poules : "The Voice All-stars" inaugure des règle inédites pour sa demi-finale samedi
TV
Tirage au sort et poules : "The Voice All-stars" inaugure des règle inédites pour...

L'idée est d'être "la chaîne du décryptage et des opinions avec un 's'", a confié aux Echos le directeur général des antennes de Canal+, Gérald Brice-Viret. Après d'innombrables formules passées - dont celle du "décryptage et des opinions'" d'ailleurs -, le canal 16 de la TNT veut désormais trouver "un positionnement éditorial complémentaire dans un paysage encombré". Pour ce faire, Gérald Brice-Viret compte particulièrement miser sur les points forts du groupe Canal+ : le sport et la culture. "Et non le divertissement", précise-t-il.

Synergies et plateaux plutôt que terrain

Le directeur général se donne trois ans pour faire revenir la chaîne à l'équilibre. Il veut notamment diviser par deux en 15 mois les pertes d'iTELE, qui s'élèvent à plus de 20 millions d'euros en 2016. Paradoxalement, il promet de maintenir le coût de grille actuel, "compris entre 20 et 30 millions d'euros", tout en annonçant des économies. Gérald Brice-Viret veut ainsi développer les synergies avec les autres antennes du groupe Canal. "Avant, on envoyait à l'étranger une douzaine de personnes pour un match de l'équipe de France, des gens d'InfoSport+, de Canal+, d'iTélé. Demain, on enverra une équipe pour toutes les chaînes, il faut se coordonner", estime-t-il.

Alors que la "télévision des experts" est de plus en plus accusée de produire une information déconnectée du réel, CNews veut justement retourner à cette formule particulièrement peu onéreuse. "Pour une soirée électorale, on peut avoir 25 journalistes reporters d'images avec des véhicules satellites partout en France ou avoir un plateau d'experts qui décryptent. Cette solution est moins chère et fait la différence du point de vue éditorial", pense Gérald Brice-Viret.

"Indécisionnite" aigüe concernant Jean-Marc Morandini

Pour dégager de nouveaux revenus, le DG des antennes de Canal compte augmenter la part de marché de CNews sur les CSP+. Il souhaite ainsi la faire passer de 0,6%, 0,7% aujourd'hui à 1% voire 1,2% à terme. CNews veut aussi muscler sa présence sur le web et les réseaux sociaux, dont elle espère à terme dégager 10 à 20% de ses revenus totaux.

Côté incarnations, Gérald Brice Viret a confirmé la plupart des révélations faites par la presse. Seront ainsi à l'antenne Jean-Pierre Elkabbach, PPDA, Rachid Arhab, mais aussi Marc Menant. Concernant Jean-Marc Morandini, la direction d'iTELE semble toujours frappée d'"indécisionnite" aigüe. Trois mois et demi après l'annonce de son retour à l'antenne dès la grève terminée, la date et la tranche horaire du retour de l'animateur restent toujours inconnues, au plus grand dam de ses fans. Quant aux 80 départs de la rédaction que son arrivée sur iTELE a provoqués, ils seront remplacés d'ici la fin du semestre. Parole de Viret.

CNews
CNews
CNews : Thomas Lequertier arrive le soir et cède la matinale week-end à Isabelle Moreau
Après la décision du CSA, Eric Zemmour quitte finalement l'antenne de CNews
"Il y a quoi de plus à droite ? Les nazis ?" : Laurent Joffrin tacle "Valeurs actuelles" sur CNews, Pascal Praud indigné
CNews recrute Mathieu Bock-Côté
Voir toute l'actualité sur CNews
Autour de CNews
  • Eric Zemmour
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Vincent Bolloré
  • Jean-Pierre Elkabbach
  • Audrey Pulvar
  • Bruce Toussaint
  • Pascal Praud
  • Guillaume Durand
  • Julian Bugier
  • Olivier Galzi
  • Pierre Lescure
  • Robert Menard
  • Maya Lauqué
  • Nicolas Domenach
  • Bertrand Meheut
l'info en continu
Courbet déchaîné, Macron footballeur, les larmes de Jarry : Le zapping Pure Médias
TV
Courbet déchaîné, Macron footballeur, les larmes de Jarry : Le zapping Pure...
Audiences : Quel score pour la finale de "The Artist" sur France 2 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la finale de "The Artist" sur France 2 ?
"Danse avec les stars" : Emue, Aurélie Pons rend hommage à son père décédé
TV
"Danse avec les stars" : Emue, Aurélie Pons rend hommage à son père décédé
Audiences Youtube : Qui de Michou, Mastu, McFly et Carlito ou Squeezie arrive en tête ?
Audiences
Audiences Youtube : Qui de Michou, Mastu, McFly et Carlito ou Squeezie arrive en...
Audiences access 20h : Delahousse réduit l'écart avec TF1, le "19.45" en forme, Barthès en tête des talks
Audiences
Audiences access 20h : Delahousse réduit l'écart avec TF1, le "19.45" en forme,...
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, "DNA" en baisse, "C à vous" et "Objectif Top Chef" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, "DNA" en baisse, "C à vous" et...