Conflit Altice/Free : Le CSA propose une médiation

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit Altice/Free : Le CSA propose une médiation
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Un message diffusé sur l'antenne de BFMTV le 13 mars 2019.
Un message diffusé sur l'antenne de BFMTV le 13 mars 2019. © Capture BFMTV
L'accord liant NextRadioTV (Altice) et SFR arrive à terme dans les prochains jours. Un bras de fer est engagé entre les deux groupes.

Le conflit NextRadioTV/Free est bien remonté aux oreilles du CSA. Auprès de l'AFP, le régulateur s'est dit ce jeudi "attentif au litige commercial qui oppose depuis quelques jours NextRadioTV et Free, et soucieux de l'intérêt des publics". L'institution présidée par Roch-Olivier Maistre affirme par ailleurs avoir "proposé aux deux parties de les recevoir pour contribuer au déblocage de la situation". Le CSA indique également avoir "préalablement" invité les deux groupes à "prendre les dispositions nécessaires pour permettre la reprise du dialogue".

À lire aussi
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse s'affole
Business
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse...
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Business
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les marques
Business
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les...
"SIX" : A quoi ressemblera la chaîne de Xavier Niel s'il remporte la fréquence de M6 ?
Business
"SIX" : A quoi ressemblera la chaîne de Xavier Niel s'il remporte la fréquence de...

Cette intervention du CSA intervient alors que Free s'est plaint cette semaine auprès du CSA, comme l'ont révélé nos confrères de "La Lettre A", du traitement de l'information par BFMTV, jugeant que la chaîne info ne donnait qu'une vision partiale du conflit en relayant l'information sur son antenne via son bandeau, des sujets et un message spécial à l'attention de ses téléspectateurs. Pour rappel, mardi, le groupe NextRadioTV, propriété d'Altice France, a communiqué sur le fait que ses chaînes BFMTV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story puissent ne plus être distribuées à compter du 20 mars sur les box Free.

Altice veut appliquer "la jurisprudence TF1"

Les accords liant la société de Xavier Niel aux chaînes du groupe dirigé par Alain Weill arrivent en fait à échéance à cette date. En l'absence d'accord, les chaînes de NextRadioTV pourraient effectivement disparaître des écrans des abonnés Free. NextRadioTV a en fait tenté de profiter du changement de donne dans le secteur depuis que le groupe TF1, suivi de près par le groupe M6, est parvenu à faire payer les opérateurs pour qu'ils proposent ses chaînes de télévisions et les services qui y sont associés sur leur box. S'engouffrant dans la brèche, NextRadioTV réclame également à ses concurrents qu'ils paient pour diffuser ses chaînes.

Alors que des accords ont été resignés l'année dernière avec SFR et Bouygues Telecom et que celui avec Orange est toujours en cours, NextRadioTV a trouvé porte close face à l'opérateur de Xavier Niel. "Free a signé avec TF1, avec les chaînes du groupe M6, mais pas avec nous. Nous étions prêts à avoir une négociation, mais nous avons eu face à nous une entreprise rigide et fermée", a déploré mardi Alain Weill, patron d'Altice France, dans les colonnes des "Echos". Selon nos confrères, Altice réclamerait "5 à 6 millions d'euros" à son concurrent, soit une somme qui serait alignée sur celle payée par SFR et Bouygues Telecom. C'est précisément sur la question du montant que les deux groupes devront s'entendre en cas de reprise des négociations.

Interdépendance

L'enjeu n'est pas mince, ni pour l'un, ni pour l'autre. Distributeurs et opérateurs sont dans une relation de forte interdépendance, raison pour laquelle le conflit avec TF1, qui n'était rien d'autre qu'une partie de poker menteur, a trouvé assez rapidement une issue l'année dernière. En cas d'enlisement du conflit, Free serait pénalisée en proposant une offre moins riche que ses concurrents, et sans la principale chaîne d'information française, alors même qu'elle vient de lancer deux nouvelles box. De son côté, Altice n'a pas non plus intérêt à ce que ses chaînes ne soient plus accessibles. Le risque serait notamment d'affecter l'audience de ces dernières et tout particulièrement de BFMTV, sa vitrine, sur laquelle elle vient d'ailleurs opportunément d'annoncer son intention de diffuser la finale de la Ligue des Champions. Un potentiel argument de poids pour faire flancher Free.

Altice Europe
Altice Europe
TFX/6ter : Quel avenir pour les deux chaînes vendues à Altice en cas de fusion TF1/M6 ? (màj)
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes du groupe Altice
RMC BFM Play : Altice lance sa plateforme de VOD
Altice va lancer BFM Marseille et BFM Nice Côte d'Azur
Voir toute l'actualité sur Altice Europe
l'info en continu
Audiences Youtube : Michou teste la confiance d'Elsa Bois et caracole en tête
Audiences
Audiences Youtube : Michou teste la confiance d'Elsa Bois et caracole en tête
Le phénomène BlackPink met le feu au "Gala des pièces jaunes" de France 2
TV
Le phénomène BlackPink met le feu au "Gala des pièces jaunes" de France 2
"L'île prisonnière" : La première série télé de Michel Bussi débarque sur France 2 le lundi 13 février
TV
"L'île prisonnière" : La première série télé de Michel Bussi débarque sur France 2...
Affaire Denis Brogniart : Qui sont les femmes qui dénoncent le comportement de l'animateur de "Koh-Lanta" ?
TV
Affaire Denis Brogniart : Qui sont les femmes qui dénoncent le comportement de...
Audiences 20h : Dominique Tenza et le "19:45" au top sur M6
Audiences
Audiences 20h : Dominique Tenza et le "19:45" au top sur M6
Audiences 19h : "Demain nous appartient" très faible sur TF1, "N'oubliez pas les paroles" indétrônable sur France 2
Audiences
Audiences 19h : "Demain nous appartient" très faible sur TF1, "N'oubliez pas les...