Conflit TF1-Canal+ : Toutes les questions qui se posent dans ce dossier brûlant

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit TF1-Canal+ : Toutes les questions qui se posent dans ce dossier brûlant
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
TF1 évoque son nouveau conflit avec Canal+ © Abaca
Depuis ce vendredi matin, faute d'avoir conclu un nouvel accord de distribution avec TF1, Canal+ a coupé le signal de ses chaînes. Une stratégie qui a déjà eu un précédent, en 2018.

L'histoire se répète. Comme cela s'était déjà produit en 2018, ce matin, peu après 8h, Canal+ a coupé le signal des chaînes du groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI). Le groupe crypté a argué de la fin de l'actuel contrat de distribution, effectif le 31 août, pour justifier sa décision, tout en dénonçant dans un communiqué "le versement d'une rémunération très conséquente" réclamée par TF1. De son côté, le groupe présidé par Gilles Pélisson a pris acte dans un autre communiqué du choix de Canal+ de "priver ses abonnés des chaînes et des services qu'ils payent dans leur abonnement". puremedias.com fait le point sur les principales questions que posent ce nouveau bras de fer.

À lire aussi
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa Salamé
TV
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa...
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour Nathalie Renoux
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour...
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
TV
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les appels au boycott de la Coupe du monde
TV
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les...

En quoi consiste cet accord de distribution ?

Outre les principaux points du précédent accord - distribution des chaînes, replay étendu, avant-premières... -, ce nouvel opus intègre l'offre de replay MYTF1 Max lancée en 2021 et davantage de contenus en 4K.

Pourquoi ça bloque ?

Officiellement, il s'agit d'une histoire d'argent, comme évoqué ci-dessus ; Canal+ s'alarmant d'exigences qualifiées d'"infondées" et "déraisonnables". Nos confrères du "Point" évoquent "une hausse de 50 % par rapport au prix du précédent contrat", réclamée par TF1. Une hausse qui serait certes bien réelle par rapport au précédent contrat de distribution, mais pas de cette importance selon nos informations. Le groupe TF1 se targue d'ailleurs dans son communiqué d'avoir conclu des accords avec les distributeurs Free, SFR, Bouygues Telecom - dont TF1 est la filiale - Orange, Molotov et Salto, dont TF1 est un des actionnaires. "La même proposition a été faite à tous les opérateurs", précise à puremedias.com une source proche du dossier. A la mi-journée, dans un reportage du "13 Heures" consacré au sujet, la chaîne s'est fait fort de souligner que ce contrat "rétribue en partie le milliard d'euros investi par TF1 dans la création de contenus, fictions, divertissement ou information".

Quel impact sur les audiences ?

Les conséquences de l'arrêt de la diffusion des chaînes du groupe Canal+ seront visibles dès aujourd'hui sur les audiences de TF1. Pour rappel, Canal+ représente entre 12% et 15% de son audience globale. A noter que cette coupure concerne également le service TNT Sat par lequel Canal+ assure la diffusion des chaînes de la TNT dans les zones blanches, une obligation pourtant encadrée par la loi. Compte tenu des circonstances, il est donc possible que le "20 Heures" de France 2 soit par exemple devant celui de TF1 ce soir. Vendredi dernier, il y avait moins de 600.000 téléspectateurs d'écart entre les journaux d'Anne-Claire Coudray et de Thomas Sotto.

Cela peut-il porter préjudice au projet de fusion entre TF1 et M6 ?

Pour de bons connaisseurs du dossier interrogés par puremedias.com, le fait que cette coupure intervient alors que l'Autorité de la concurrence mènera dès le début de la semaine prochaine les auditions des différentes parties prenantes dans le cadre du projet de fusion TF1/M6, est tout sauf anodin. D'autant que les négociations auraient débuté dès le printemps dernier. Le communiqué de Canal+ déplore la "position dominante" de la filiale du groupe Bouygues. Entre les lignes, Canal sous-entend donc que le rapprochement avec le deuxième groupe privé français, M6, ne ferait qu'accroître cette position...

Mais comme le relève "Le Figaro", le groupe Bouygues a d'ores et déjà proposé à l'Autorité de la concurrence que les contrats de distribution qui courent en moyenne sur quatre ans et sont prolongeables d'un an à l'initiative des distributeurs, puissent l'être dans les mêmes conditions pendant une année supplémentaire.

Les abonnés de Canal+ seront-ils privés de compétitions sportives ?

Deux rendez-vous attendent l'équipe de France de football ce mois-ci, dans le cadre de la Ligue des nations. Le 22 septembre, pour suivre France/Autriche, les téléspectateurs auront rendez-vous sur M6. Il n'y aura donc pas de problème. En revanche, trois jours plus tard, le 25 septembre, ce sera au tour de TF1 de diffuser en exclusivité le match opposant la France au Danemark. Si le conflit entre les deux parties n'est pas résolu d'ici là, les abonnés de Canal+ feront face à un écran noir. Et pour la Coupe du monde, dont le coup d'envoi sera donné le 20 novembre prochain, avec la diffusion de 28 affiches sur TF1, Canal+ souligne dans son communiqué qu'il sera possible de suivre l'intégralité de la compétition grâce à son partenariat avec beIN Sports.

Combien de temps le bras de fer peut-il durer ?

C'est LA grande question. En mars 2018, le précédent conflit avait duré une semaine. Face notamment à la pression de la ministre de la Culture d'alors, Françoise Nyssen, le groupe Canal+ avait fini par rétablir le signal des chaînes. Mais il avait fallu attendre le mois de novembre 2018 pour que les deux groupes privés parviennent à un accord en bonne et due forme. Cette fois, personne ne se risque à un pronostic et Canal+, en évoquant dès aujourd'hui la perspective de la Coupe du monde de football, anticipe déjà la possibilité que le conflit puisse s'étendre sur plusieurs mois.

Cependant comme l'a relevé ce matin dans un communiqué le cabinet spécialisé NPA Conseil, "les marchés financiers ne semblent pas anticiper sur un conflit durable et/ou sur des effets notables : à 10h30, ce vendredi, l'action TF1 était en hausse, à +0,4% et celle de Vivendi était à peu près alignée sur l'ensemble du marché (+0,614% contre +0,69% pour le CAC 40)". Signe que TF1 veut éviter l'enlisement du dossier : l'appel lancé dans "Le Parisien" par Didier Casas, secrétaire général du groupe, qui appelle Canal+ "à revenir à la table des négociations". Dans le camp opposé, on indique à puremedias.com que "le dialogue se poursuit".

Comment les abonnés de Canal+ peuvent-ils continuer à regarder les chaînes de TF1 ?

En attendant le rétablissement du signal, plusieurs solutions s'ouvrent aux téléspectateurs, à commencer par la TNT, qui offre un accès gratuit aux chaînes. TF1, TMC et leurs petites soeurs sont aussi accessibles de la même manière sur le site de myTF1 et, moyennant un abonnement, chez les opérateurs ayant conclu un accord avec le groupe ou sur des plateformes comme Molotov ou Salto.

Canal+
Canal+
Canal+ : Avant une éventuelle révision, la nouvelle chronologie des médias satisfait les abonnés mordus de cinéma
Conflit TF1-Canal+ : Pour Maxime Saada, les exigences financières de TF1 sont dignes de celles d'Universal
Un nouveau bug technique empêche Canal+ de diffuser le "Canal Champions Club", les abonnés mécontents
Bug sur MyCanal : Pierre-Antoine Damecour se paye la chaîne cryptée dans une parodie de la pub de Kad Merad
Voir toute l'actualité sur Canal+
Autour de Canal+
  • Le grand journal de Canal+
  • CNews
  • C8
  • Thierry Ardisson
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Michel Denisot
  • Yann Barthès
  • Bruce Toussaint
  • Audrey Pulvar
  • Le petit journal
  • Nicolas Canteloup
  • Salut les Terriens !
  • beIN Sports
  • Maïtena Biraben
  • Antoine de Caunes
l'info en continu
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa Salamé
TV
"Je ne comprends pas l'intérêt qu'elle représente" : Pascal Bataille dézingue Léa...
"I3P" : La nouvelle série avec Marc Lavoine et Barbara Schulz arrive le jeudi 20 octobre sur TF1
Programme TV
"I3P" : La nouvelle série avec Marc Lavoine et Barbara Schulz arrive le jeudi 20...
"Dans la vie, on me parle comme ça, je mets une droite" : Christophe Willem agacé des questions sur sa sexualité
Radio
"Dans la vie, on me parle comme ça, je mets une droite" : Christophe Willem agacé...
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Interview
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour Nathalie Renoux
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour...
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
TV
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?