Coronavirus : Michel Cymes fait son "mea culpa" après avoir "trop rassuré les Français"

Partager l'article
Vous lisez:
Coronavirus : Michel Cymes fait son "mea culpa" après avoir "trop rassuré les Français"
Michel Cymes fait son mea culpa après avoir trop rassuré les Français. © France 5
Le présentateur et médécin était l'invité de "C à vous" hier soir sur France 5.

Il reconnaît avoir été trop rassurant. Depuis le début de la propagation du coronavirus Covid-19 en France, le médecin Michel Cymes multiplie les émissions afin d'évoquer cette épidémie inédite. Il y a encore quelques semaines, le présentateur de France 2 et RTL tenait un discours très rassurant afin d'éviter une psychose. Visiblement, les Français n'étaient pas assez inquiets face à cette maladie puisque les images du week-end dernier ont montré que certaines personnes n'avaient pas pris la mesure de la situation, en ne prenant pas en compte les indications du gouvernement.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Le message n'est pas bien passé"

Ainsi, Michel Cymes est revenu hier dans "C à vous" sur France 5 sur la communication autour de la dangerosité du Covid-19 ces dernières semaines. "C'est toute la difficulté de la communication. Je peux vous dire que je suis bien placé pour le dire. D'un côté, il faut lutter contre la psychose, qui est déjà installée, en disant - ce qui est vrai - que 80% des cas sont des formes bénignes, que 98% des personnes touchées par le coronavirus vont guérir, que c'est une forme de grippe pendant huit à dix jours", a débuté l'animateur.

"On essaye de rassurer en disant d'arrêter de paniquer avec cette histoire de coronavirus. Puis, de l'autre côté, le fait de dire aux gens 'Ne paniquez pas' fait que les gens se disent 'Si je l'ai, ce n'est pas si grave' ou 'Je ne suis pas concerné'", a enchaîné Michel Cymes. Et d'ajouter : "Voilà où on en arrive. Avec les images des gens entassés les uns sur les autres au bord du canal Saint-Martin. Donc, probablement, le message n'est pas bien passé". Le médecin a alors confié : "Moi, je fais mon mea culpa. J'ai probablement trop rassuré les Français. Mais comment les inquiéter de manière excessive alors qu'on n'a pas de données épidémiques à quinze jours ou trois semaines qui permettent de dire que c'est aussi catastrophique qu'aujourd'hui !". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Michel Cymes
Michel Cymes
"Prenez soin de vous" : Michel Cymes à la tête d'un nouveau programme de coaching ce soir sur France 2
Coronavirus : Michel Cymes réquisitionné pour venir en aide aux "infirmières à bout"
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
"Ça ne sortira pas d'ici" : Les tournages et la diffusion de l'émission de Michel Cymes interrompus sur France 2
Voir toute l'actualité sur Michel Cymes
Autour de Michel Cymes
Sur le même thème
l'info en continu
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Radio
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
"Pékin Express" : Un violent accident de la route pendant le tournage cause le décès d'un automobiliste
TV
"Pékin Express" : Un violent accident de la route pendant le tournage cause le...
"Ils sont violeurs" : SOS Racisme porte plainte après des propos d'Eric Zemmour sur les mineurs isolés sur CNews
Justice
"Ils sont violeurs" : SOS Racisme porte plainte après des propos d'Eric Zemmour...
Raillé par "Quotidien", Pascal Praud répond : "Les soldats du politiquement correct ont décidé d'attaquer CNews"
TV
Raillé par "Quotidien", Pascal Praud répond : "Les soldats du politiquement...
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien" insultée par un supporter de Trump
TV
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien"...
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna stable, record pour Quin
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna...
Vidéos Puremedias