Coupe du monde 2022 : 82 sites illégaux ont été bloqués par l'Arcom pendant la compétition

Partager l'article
Vous lisez:
Coupe du monde 2022 : 82 sites illégaux ont été bloqués par l'Arcom pendant la compétition
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Clash Cyril Hanouna / Louis Boyard : Bertrand Chameroy tacle l'Arcom sur RTL © Photo by Vernier/JBV NEWS/ABACAPRESS.COM
Le régulateur et les ayants droit ont travaillé de concert pour limiter le piratage. L'organisme a bloqué 82 sites en prenant en compte "les deux ordonnances relatives à la Coupe du monde".

Au lendemain de la compétition, l'Arcom a fait les comptes. L'autorité de régulation chargée d'éradiquer le piratage, notamment celui des contenus sportifs, a travaillé à plein régime lors de la Coupe du Monde 2022. Au total, 82 blocages de sites retransmettant illégalement la compétition sur Internet ont été mis en place.

À lire aussi
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
"Nous avons caché une GoPro" : Comment la production de "Koh-Lanta" 2024 a filmé Ricky récupérer un collier d'immunité en pleine épreuve sans se faire remarquer
TV
"Nous avons caché une GoPro" : Comment la production de "Koh-Lanta" 2024 a filmé...
"Je suis extrêmement vexée" : L'aventurière de "Koh-Lanta" 2024 éliminée lors de l'épreuve de confort éliminatoire fond en larmes
TV
"Je suis extrêmement vexée" : L'aventurière de "Koh-Lanta" 2024 éliminée lors de...
Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : La zone de recherche des colliers d'immunité est "délimitée par des cordes"
TV
Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : La zone de recherche des colliers d'immunité...

À cette occasion, le gendarme du numérique et de l'audiovisuel a pu profiter pleinement de la loi du 25 octobre 2021 entrée en vigueur au début de cette année. Son article 3 permet aux victimes de piratage de saisir rapidement un juge pour fermer un site pirate. Si celui-ci crée un site "miroir", le même flux piraté sous une adresse différente, l'ayant droit n'a plus besoin de repasser par la case justice. Il peut directement se rapprocher de l'Arcom qui agit rapidement en travaillant avec les fournisseurs d'accès à Internet (FAI).

54 blocages "à l'initiative" de l'Arcom

Une procédure qui peut même être entamée de manière préventive comme l'a fait BeIN Sport. Comme l'a révélé "L'informé", le diffuseur a obtenu du tribunal judiciaire de Paris deux ordonnances préventives restées en vigueur jusqu'à la fin de la compétition. "Nous décomptons 54 blocages à l'initiative de l'Arcom et 82 au total si on ajoute les deux ordonnances relatives à la Coupe du monde", confie le régulateur à puremedias.com.

Les efforts de l'autorité de régulation portent déjà leurs fruits. Dans son étude sur l'impact des blocages des services pirates, l'Arcom a souligné l'efficacité de ses méthodes : "l'audience sportive illicite globale a diminué de moitié (49 %)". Au premier semestre 2022, l'audience des sites pirates était mesurée à 1,7 million de personnes, contre 3,2 millions sur la même période en 2021. L'autorité redoute cependant le développement de l'IPTV illicite, des abonnements pirates permettant, via un boîtier, d'accéder au flux télévisuel sur Internet. Parmi les sites bloqués grâce aux ordonnances de BeIN pendant la Coupe du monde, au moins 7 menaient vers l'un de ces services.

A LIRE AUSSI : "Piratage : Canal+ veut 'accélérer la lutte' contre l'IPTV"

L'étude de l'Arcom pointe que 9 % des internautes français ont déjà eu recours à ce procédé. Contrairement aux sites, les flux ne peuvent pas être aisément bloqués. Ils peuvent donc être réutilisés par un nouveau site rapidement mis en ligne. Ce développement rapide de l'IPTV illicite annonce une "crise à venir" selon Maxime Saada, le président de l'Association pour la protection des programmes sportifs (APPS) et du directoire du groupe Canal+.

l'info en continu
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le mardi sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Audiences : Quel bilan pour la saison 1 de la série "Les Pennac(s)" avec Julie-Anne Roth et Christian Rauth sur France 3 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 1 de la série "Les Pennac(s)" avec...