Coupe du monde : Colère noire de la presse brésilienne après la déroute de la Seleçao

Partager l'article
Vous lisez:
Coupe du monde : Colère noire de la presse brésilienne après la déroute de la Seleçao
Par Benoit Daragon Journaliste
Ce matin, la presse brésilienne est en deuil après la déroute de la Seleçao. La presse allemande est, elle, bien évidemment en liesse.

Ce matin, le Brésil se réveille avec une sacrée gueule de bois suite à la très sèvère défaite de la Seleçao face à l'équipe d'Allemagne (7-1), hier soir en demi-finale de la Coupe du monde. La presse brésilienne fait évidemment écho à ce choc.

À lire aussi
Football : Apple lance son offre pour la MLS
Sport
Football : Apple lance son offre pour la MLS
Football : beIN SPORTS ne peut plus diffuser de matchs de l'Atalanta à cause d'un sponsor maillot
Sport
Football : beIN SPORTS ne peut plus diffuser de matchs de l'Atalanta à cause d'un...
RMC Sport prolonge ses droits de l'UFC pour 5 ans
Sport
RMC Sport prolonge ses droits de l'UFC pour 5 ans
Twitch : Après le GP Explorer et le Eleven All Stars, Tony Parker va organiser un match de basket avec Domingo
Sport
Twitch : Après le GP Explorer et le Eleven All Stars, Tony Parker va organiser un...

"Humilhacao em casa" ("humiliation à la maison") c'est le titre qui barre la Une du "O Estado de S. Paulo" sur une photo du coach Luiz Felipe Scolari se tenant la tête entre les mains. "Le Brésil subit la pire défaite de son histoire", estime le quotidien pour qui l'Allemagne a donné une "leçon de football au pays". "Elle a joué avec une organisation impressionnante, une discipline tactique, et surtout, beaucoup de détermination. Face à elle, les Brésiliens ont manqué d'envie dès la première mi-temps, quand il était encore temps d'éviter sinon la défaite, du moins la déroute", écrit le quotidien.

"Va en enfer, Felipao !"

L'entraineur est également à la Une du populaire "O Dia" en levant sept de ses doigts sous le titre violent : "Va en enfer, Felipao !". Dans le journal "O Globo", Scolari reconnait que le résultat est "catastrophique". Il avoue être responsable de cette débâcle et présente ses excuses à ses compatriotes. Le journal note les joueurs et attribue des zéros pointés à tous les membres de l'équipe.

Les éditions du gratuit Métro témoignent d'une ambiance de deuil national : la Une est entièrement noire. En bas, une photo d'un écran géant où s'affiche le score sans appel du match. Au Brésil, on a rebaptisé cette soirée "mineirazo", la tragédie du Mineirao (le nom du stade de Belo Horizonte). Un clin d'oeil au "Maracanazo", la déroute du Brésil face à l'Uruguay, lors de la finale de la Coupe du monde 1950 qui se jouait déjà au Brésil...

Evidemment, la presse allemande est, elle, dithyrambique quant à la prestation de la Mannschaft. Le Taggespiegel évoque une qualification "fantastique". Le Frankfurter Allgemeine Zeitung parle de "miracle" tandis que Die Welt reconnait une "anomalie de l'histoire du foot".

Le sérieux quotidien n'attend pas de savoir quel sera l'autre finaliste et déclare d'ores et déjà les allemands "favoris". Le journal rend hommage à l'attaquant Miroslav Klose qui a chipé au brésilien Ronaldo le record de buts inscrits en Coupe du monde, avec 16 réalisations en quatre éditions.

En France, L'Equipe titre sur un match "incroyable". Pour "Le Monde", "Le Brésil est traumatisé par une déroute historique".

l'info en continu
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce soir sur France 2 ?
Déprogrammation
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce soir sur France 2 ?
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste !" et C8
TV
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste...
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix : L'empire du milieu" sur RTL
Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix :...
"Ca me coûte un peu d'argent à produire" : Pourquoi Samuel Etienne a fait sponsoriser son émission sur Twitch
Plateforme
"Ca me coûte un peu d'argent à produire" : Pourquoi Samuel Etienne a fait...
Netfix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme dans quelques jours
SVOD
Netfix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme...
"Qui veut être mon associé ?" : Les investisseurs pris d'un fou-rire incontrôlable face à un projet étonnant
TV
"Qui veut être mon associé ?" : Les investisseurs pris d'un fou-rire incontrôlable...