Covid-19 : Quand "Koh-Lanta" a failli être tourné... en Corse !

Partager l'article
Vous lisez:
Covid-19 : Quand "Koh-Lanta" a failli être tourné... en Corse !
Bande-annonce de "Koh-Lanta" sur TF1 © A.ISSOCK/ALP/TF1
Au plus fort de la tempête sanitaire de 2020, ALP a envisagé de tourner son jeu d'aventure sur l'île de beauté.

Printemps 2020. Le monde est frappé par un virus mortel dont on ignore presque tout. Du jour au lendemain, les pays ferment leurs frontières, les économies s'arrêtent et des millions d'humains sont cloîtrés chez eux. Dans ce contexte inédit, les sociétés de production audiovisuelle tentent comme elles peuvent de continuer à travailler. Après un arrêt des tournages en mars et avril en France, elles rivalisent ensuite d'ingéniosité pour reprendre au plus vite le chemin des studios. Pour Adventure Line Productions (ALP), producteur de "Koh-Lanta", la situation vire carrément au casse-tête. Comment mettre en boîte à l'automne prochain et en pleine pandémie un jeu d'aventure se déroulant à l'autre bout du monde et mobilisant 200 personnes ?

À lire aussi
"Télématin" : Parodiant Éric Zemmour, Alex Vizorek déclare sa candidature à la présidence de France Télé
TV
"Télématin" : Parodiant Éric Zemmour, Alex Vizorek déclare sa candidature à la...
"Le grand concours" : Alessandra Sublet aux commandes des deux prochains numéros
TV
"Le grand concours" : Alessandra Sublet aux commandes des deux prochains numéros
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
TV
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
TV
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6

"La quadrature du cercle"

"'Koh-Lanta' n'est pas une production comme une autre", confirme Alexia Laroche-Joubert, patronne d'ALP depuis 2016. Cette habituée des grands barnums télé voit dans ce jeu d'aventure un Everest de la production dont on ne peut comprendre la complexité qu'une fois les mains dans le cambouis.

"Choisir un lieu de tournage pour 'Koh-Lanta', c'est déjà en temps normal la quadrature du cercle puisqu'il vous faut un endroit paradisiaque mais sans touristes, un lieu sauvage mais avec des infrastructures hôtelières à proximité, une nature vierge mais sans animaux dangereux, de larges plages et une température de l'eau suffisamment élevée pour permettre les jeux aquatiques. La zone doit également être politiquement stable et ne pas être située dans une zone sismique ou de cyclones", énumère celle qui a produit par le passé "Loft Story" ou la "Star Academy". Et d'ajouter : "Quand vous ajoutez à ça une pandémie mondiale avec des frontières qui se ferment chaque jour et des règles sanitaires qui évoluent en temps réel, je peux vous assurer que cela devient vraiment très compliqué !".

"Koh-Lanta" Croatie

Après avoir un temps envisagé d'annuler son édition 2020 comme la plupart des pays dans le monde, la production française apprend en avril que la Suède va mettre en boîte une saison de son "Koh-Lanta" national, mais dans le nord de son propre pays ! De quoi inspirer ALP qui commande en urgence une étude pour identifier de potentiels lieux de tournage en France et en Europe. Si des pays européens comme la Croatie sont envisagés, aucun ne parvient à convaincre totalement les équipes. Celles-ci se tournent aussi vers les divers territoires d'outre-mer français. Tous sont cependant rapidement écartés pour cause d'accès trop restreints par la crise sanitaire, de capacités hôtelières insuffisantes ou de géographies inadaptées.

C'est alors que l'idée de tourner en Corse fait son chemin parmi les équipes d'ALP. L'île de beauté a l'avantage de la proximité avec l'Hexagone, tout en offrant un climat et des eaux cléments en automne. Sa nature est magnifique et à bien des endroits encore sauvage. Après avoir "bêtement cherché sur Google Maps", la production finit même par identifier un lieu qui pourrait peut-être faire l'affaire ! Pour en avoir le coeur net, Alexia Laroche-Joubert décide de partir en repérages sur place début juin.

"Je voulais creuser cette piste même si après quelques jours sur place, nous avons compris que ce serait compliqué", raconte la productrice, qui tient encore aujourd'hui à garder le lieu envisagé secret. "Il y avait bien sûr un sujet concernant la forte présence touristique sur l'île, même dans les endroits isolés que nous avions sélectionnés. Surtout, nous avions un doute sur les capacités hôtelières encore disponibles au moment du futur tournage", explique-t-elle. La production craignait aussi que cette île bien connue des téléspectateurs français n'offre pas la puissance d'évasion attendue d'un programme comme "Koh-Lanta". La piste est finalement abandonnée.

"A ce moment-là, j'aurais préféré ne pas tourner que tourner"

"A ce moment-là, j'aurais préféré ne pas tourner du tout car toutes les destinations imaginées mettaient selon moi trop en risque la marque 'Koh-Lanta'", se remémore la patronne d'ALP. C'était sans compter sur un nouveau coup de théâtre. Alors qu'elle est en réunion avec son directeur général, Alexia Laroche-Joubert et son adjoint se rappellent du tournage récent d'un numéro de "La carte aux trésors" en Polynésie. Historiquement, l'archipel du Pacifique avait été écarté par la production de "Koh-Lanta" tant il est prisé par un tourisme de croisière trop visible, et parce qu'il ne dispose pas des capacités hôtelières suffisantes. Bloqués à quai par un tourisme à l'arrêt, ces bateaux de croisière pourraient résoudre la problématique du logement et même servir de bulle sanitaire aux équipes...

ALP décide de creuser la piste. Alexia Laroche-Joubert s'embarque pour la Polynésie début septembre avec un directeur de production spécialiste des repérages des lieux de tournage. Sur place, ils rencontrent en quelques jours les autorités locales, politiques, sanitaires comme hôtelières. Alors que leur territoire est particulièrement fragilisé économiquement par la crise, celles-ci voient plutôt d'un bon oeil la manne que pourrait représenter l'arrivée d'une superproduction télé. Le principe du tournage est rapidement validé, non sans s'être assuré de pouvoir se procurer suffisamment de bois et de cordes pour construire les épreuves sur lesquelles s'affrontent les candidats du jeu d'aventure.

"Une fois la machine 'Koh-Lanta' lancée, on ne peut plus l'arrêter"

La suite ressemble à une course contre la montre. "D'habitude, il s'écoule près de 8 mois entre notre premier repérage et le coup d'envoi du tournage. Là, nous avons mis deux mois à peine", résume Alexia Laroche-Joubert. D'autant qu'il a fallu créer de toutes pièces un protocole sanitaire des plus stricts pour toute la durée de vie sur place, soit près de 40 jours en tout. "Une fois la machine 'Koh-Lanta' lancée, on ne peut plus l'arrêter, sauf à jeter toute la saison à la poubelle", rappelle Alexia Laroche-Joubert. Car "en cas d'infection au Covid, on ne peut pas dire aux candidats qui se battent au quotidien pour survivre de patienter une semaine en attendant la reprise du tournage".

Pour se prémunir autant que possible d'une telle catastrophe, ALP met donc en place des règles drastiques. Ses équipes de tournage sont mises sous cloche sur un paquebot où elles sont testées et tracées. "Même quand Denis (Brogniart, ndlr) partait faire un tour à vélo, il était suivi par une voiture de la production afin d'éviter qu'il entre en contact avec des habitants et puisse ainsi ramener le virus dans la bulle sanitaire", raconte Alexia Laroche-Joubert. Une discipline de fer qui a fini par payer puisque le tournage a finalement pu être mené à bien. La France a ainsi été l'un des seuls pays avec la Suède à pouvoir mettre en boîte une saison de son jeu d'aventure en 2020. "Ce qui est génial, c'est que vous découvrirez une émission rigoureusement identique à ce qu'elle aurait été sans le Covid", nous confiait Denis Brogniart en décembre dernier. Vérification dès ce soir à partir de 21h05 sur TF1, avec le grand lancement de cette saison déjà pas comme les autres.

l'info en continu
"Télématin" : Parodiant Éric Zemmour, Alex Vizorek déclare sa candidature à la présidence de France Télé
TV
"Télématin" : Parodiant Éric Zemmour, Alex Vizorek déclare sa candidature à la...
"Nona et ses filles" : Miou-Miou enceinte à 70 ans dans la nouvelle série d'Arte de ce soir
Programme TV
"Nona et ses filles" : Miou-Miou enceinte à 70 ans dans la nouvelle série d'Arte...
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans les gares
Presse
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans...
"Le grand concours" : Alessandra Sublet aux commandes des deux prochains numéros
TV
"Le grand concours" : Alessandra Sublet aux commandes des deux prochains numéros
Audiences access 20h : Barthès en hausse, "Scènes de ménages" puissant, Lemoine en forme, "Les princes..." chute
Audiences
Audiences access 20h : Barthès en hausse, "Scènes de ménages" puissant, Lemoine en...
Audiences access 19h : Nagui leader, Gaessler en forme devant "DNA" faible, Etchebest et Lemoine solides
Audiences
Audiences access 19h : Nagui leader, Gaessler en forme devant "DNA" faible,...