Crise à iTELE : Le ministère du Travail attend la direction

Partager l'article
Vous lisez:
Crise à iTELE : Le ministère du Travail attend la direction
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Les salariés de iTELE lors d'un rassemblement en octobre dernier
Les salariés de iTELE lors d'un rassemblement en octobre dernier © Abaca
Myriam El Khomri devrait plaider auprès de la direction d'iTELE en faveur de la nomination d'un médiateur.

Le ministère du Travail entre dans le conflit à iTELE. Hier après-midi, les syndicats de salariés se sont rendus sur place pour faire un point avec Myriam El Khomri sur ce conflit social et éthique qui entre aujourd'hui dans son 23e jour. Au cours de cette rencontre de près d'une heure, la ministre a rappelé la complexité de la situation et sa vive préoccupation concernant les conditions de travail des salariés d'iTELE. "Nous avons pris contact avec la direction de Canal+ pour les recevoir au plus vite", a également fait savoir la ministre, rappelant au passage son indépendance.

À lire aussi
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
"Nous avons caché une GoPro" : Comment la production de "Koh-Lanta" 2024 a filmé Ricky récupérer un collier d'immunité en pleine épreuve sans se faire remarquer
TV
"Nous avons caché une GoPro" : Comment la production de "Koh-Lanta" 2024 a filmé...
"Je suis extrêmement vexée" : L'aventurière de "Koh-Lanta" 2024 éliminée lors de l'épreuve de confort éliminatoire fond en larmes
TV
"Je suis extrêmement vexée" : L'aventurière de "Koh-Lanta" 2024 éliminée lors de...
Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : La zone de recherche des colliers d'immunité est "délimitée par des cordes"
TV
Pas vu à la télé dans "Koh-Lanta" : La zone de recherche des colliers d'immunité...

Nomination d'un médiateur

Outre ce coup de téléphone à la direction de Canal+, Myriam El Khomri a assuré aux représentants de salariés qu'elle pèsera de tout son poids pour que soit nommé au plus vite un médiateur afin de trouver une solution à un conflit social devenu le deuxième plus long de l'histoire de l'audiovisuel depuis mai 1968, après celui de Radio France, en mars-avril 2015.

L'arrivée d'un un médiateur est demandée au gouvernement par les syndicats de salariés d'iTELE depuis le 21 octobre dernier. Leur démarche est notamment soutenue par David Assouline, vice-Président de la commission de la culture au Sénat. En tête, l'intervention bénéfique de Dominique-Jean Chertier, médiateur nommé par l'Etat, dans le long conflit ayant paralysé Radio France l'année dernière. Ce dernier avait alors largement permis d'éteindre l'incendie et de renouer le dialogue au sein de la Maison ronde.

Dans le cas d'une chaîne privée comme iTELE, cette médiation publique devra toutefois être acceptée par l'ensemble des parties, dont la direction. En cas d'accord, le ministère devrait rapidement proposé une liste de médiateurs potentiels. La balle est donc désormais dans le camp de l'état-major de la chaîne info.

"Il y a toujours les mêmes points de blocage"

Hier après-midi, une source proche de la direction avait fait savoir à l'AFP qu'il n'y avait selon elle "quasiment plus de points de blocage". Cette même source anonyme expliquait notamment que de nouvelles propositions avaient été faites aux salariés grévistes afin de les encourager à quitter l'entreprise contre indemnités.

"Faux", avait rétorqué hier soir Guillaume Auda de la SDJ d'iTELE, interrogé par puremedias.com. "Il y a toujours les mêmes points de blocage, nous n'avons eu aucune nouvelle proposition écrite de la direction", avait rappelé le grand reporter. Les journalistes de la chaîne, qui ont voté la reconduction du mouvement hier, portent ainsi "toujours les mêmes revendications" : le retrait définitif de l'antenne de Jean-Marc Morandini, le non-cumul des deux postes pour Serge Nedjar (directeur de la chaîne et directeur de la rédaction), l'élaboration d'une charte déontologique et un projet stratégique éditorial clair pour la future CNEWS.

l'info en continu
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le mardi sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France, la finale de la Ligue des Nations féminine 2024
TV
Déprogrammation : W9 bouscule sa grille ce mercredi pour diffuser Espagne-France,...
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Audiences : Quel bilan pour la saison 1 de la série "Les Pennac(s)" avec Julie-Anne Roth et Christian Rauth sur France 3 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 1 de la série "Les Pennac(s)" avec...