Guillaume Auda (iTELE) : "C'est faux de dire qu'il n'y a plus de points de blocage"

Partager l'article
Vous lisez:
Guillaume Auda (iTELE) : "C'est faux de dire qu'il n'y a plus de points de blocage"
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Guillaume Auda, grand reporter à iTELE.
Guillaume Auda, grand reporter à iTELE.
Une source proche de la direction de Canal+ affirme à l'AFP qu'il y a eu des avancées dans ses négociations avec les journalistes de la chaîne.

La direction de Canal+ et les salariés grévistes d'iTELE proches d'une sortie du conflit qui les oppose depuis plus de trois semaines ? Oui, à en croire l'AFP qui a interrogé cet après-midi une source proche de la direction du groupe. "Il n'y a quasiment plus de points de blocage", expliquait-elle, avançant que de nouvelles propositions avaient été faites aux salariés pour quitter l'entreprise avec des indemnités.

À lire aussi
TF1 déprogramme en dernière minute "Wonder Woman" et sa soirée de dimanche
TV
TF1 déprogramme en dernière minute "Wonder Woman" et sa soirée de dimanche
Le phénomène BlackPink met le feu au "Gala des pièces jaunes" de France 2
TV
Le phénomène BlackPink met le feu au "Gala des pièces jaunes" de France 2
"L'île prisonnière" : La première série télé de Michel Bussi débarque sur France 2 le lundi 13 février
TV
"L'île prisonnière" : La première série télé de Michel Bussi débarque sur France 2...
Affaire Denis Brogniart : Qui sont les femmes qui dénoncent le comportement de l'animateur de "Koh-Lanta" ?
TV
Affaire Denis Brogniart : Qui sont les femmes qui dénoncent le comportement de...

"C'est faux, rétorque ce soir Guillaume Auda de la SDJ d'iTELE à puremedias.com. Il y a toujours les mêmes points de blocage, nous n'avons eu aucune nouvelle proposition écrite de la direction". Les journalistes de la chaîne, qui ont voté la reconduction du mouvement ce matin pour 24 heures, portent "toujours les mêmes revendications" : le retrait définitif de l'antenne de Jean-Marc Morandini, le non-cumul des deux postes pour Serge Nedjar (directeur de la chaîne et directeur de la rédaction), l'élaboration d'une charte déontologique et un projet stratégique éditorial clair pour la future CNEWS.

Depuis plusieurs jours, la direction se contente d'apporter des réponses aux grévistes sur l'aspect social. "Ce qui veut clairement dire, partez !, abonde un journaliste. Leur réponse n'est que sociale. Il n'y a aucune avancée sur le projet éditorial". De nombreux journalistes ont déjà choisi de quitter l'entreprise. "L'actionnaire (Vincent Bolloré) a déjà fait beaucoup de concessions et n'en fera plus", assurait samedi un dirigeant de Canal+ à nos confrères de Libération.

l'info en continu
TF1 déprogramme en dernière minute "Wonder Woman" et sa soirée de dimanche
TV
TF1 déprogramme en dernière minute "Wonder Woman" et sa soirée de dimanche
Netflix : Un thriller haletant et oppressant va quitter la plateforme dans quelques jours
SVOD
Netflix : Un thriller haletant et oppressant va quitter la plateforme dans...
Audiences Youtube : Michou teste la confiance d'Elsa Bois et caracole en tête
Audiences
Audiences Youtube : Michou teste la confiance d'Elsa Bois et caracole en tête
Le phénomène BlackPink met le feu au "Gala des pièces jaunes" de France 2
TV
Le phénomène BlackPink met le feu au "Gala des pièces jaunes" de France 2
"L'île prisonnière" : La première série télé de Michel Bussi débarque sur France 2 le lundi 13 février
TV
"L'île prisonnière" : La première série télé de Michel Bussi débarque sur France 2...
Affaire Denis Brogniart : Qui sont les femmes qui dénoncent le comportement de l'animateur de "Koh-Lanta" ?
TV
Affaire Denis Brogniart : Qui sont les femmes qui dénoncent le comportement de...