CSA, Hadopi, RFI/France 24 : Aurélie Filippetti détaille sa feuille de route

Partager l'article
Vous lisez:
CSA, Hadopi, RFI/France 24 : Aurélie Filippetti détaille sa feuille de route
Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication.
Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication. © Abaca
Interrogée lundi matin sur France Inter, la nouvelle ministre de la Culture Aurélie Filippetti a détaillé sa feuille de route pour les semaines à venir.

Interrogée lundi matin sur France Inter, la nouvelle ministre de la Culture Aurélie Filippetti a détaillé sa feuille de route pour les semaines à venir à propos des dossiers urgents : le retour de la TVA à 5,5% sur les livres, la modification de la loi Hadopi, la réforme du CSA ou encore la fusion France 24/RFI.

À lire aussi
Thomas Valentin (M6) : "50% de la consommation télévisuelle s'effectuera à la demande d'ici cinq ans"
Business
Thomas Valentin (M6) : "50% de la consommation télévisuelle s'effectuera à la...
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Business
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Daniel Kretinsky prend 5% de TF1
Business
Daniel Kretinsky prend 5% de TF1
TV : Exportation record des programmes français en 2020
Business
TV : Exportation record des programmes français en 2020

TVA sur les livres

Retour progressif à 5,5%

Depuis début avril, la TVA sur les livres est passée de 5,5 à 7%. François Hollande a toujours prôné un retour en arrière lors de sa campagne. Cette hausse de la TVA avait engendré de lourdes modifications techniques du stock, "il faut qu'on travaille en collaboration avec les libraires pour que la baisse de la TVA à 5,5% n'entraîne pas de frais supplémentaires d'étiquetage" a expliqué Aurélie Filippetti.

Hadopi

Coup de frein sur la répression

La très décriée loi Hadopi devrait être largement réformée par le gouvernement Hollande à l'occasion d'une prochaine "grande concertation pour l'acte II de l'exception culturelle." Pour Aurélie Filippeti, Hadopi "n'a pas permis de trouver les modèles de financement de la création à l'ère du numérique." Ce nouvel acte devrait donc permettre de "développer l'offre légale, lutter contre la contrefaçon commerciale et aussi trouver de nouvelles sources de financement."

Alors que les premières sanctions commencent à tomber envers les internautes qui téléchargent illégalement, Aurélie Filippetti pense que "le système de sanctions tel qu'il a été pensé s'est révélé inefficace et en plus négatif d'un point de vue du message qu'on veut faire passer (...) on a opposé les artistes avec leur public, c'était la première fois dans l'histoire." En attendant la nouvelle loi, un coup de frein devrait être mis aux sanctions. "Notre logique en matière culturelle, ce n'est pas la répression. La culture c'est avant tout un accès à une liberté d'esprit" a expliqué la nouvelle ministre de la Culture.

CSA

Un "nouveau" CSA avant fin 2012

La nomination par le président de la République des présidents de l'audiovisuel public a été l'une des lois les plus décriées du quinquennat de Nicolas Sarkozy. "On a travaillé avec François Hollande sur une nouvelle manière de désigner les membres de la future autorité de régulation audiovisuelle, un nouveau CSA. Ces membres seront désignés par l'Assemblée Nationale et le Sénat, via les commissions culturelles. Cela permettra une plus grande indépendance du CSA vis à vis du pouvoir exécutif" a assuré Aurélie Filippetti. Elle promet "une réforme très rapide", probablement calquée sur la fin du mandat de l'actuel président du CSA Michel Boyon, qui s'achève fin 2012.

RFI et France 24

Un déménagement "qui n'est pas inéluctable"

La fusion entre RFI et France 24 ne cesse de faire des remous depuis plusieurs semaines. La ministre de la Culture prône l'apaisement. "La question c'est plutôt de savoir ce qu'on veut faire de l'audiovisuel extérieur de la France. François Hollande avait signé la pétition contre la fusion. Nous prendrons les mesures nécessaires pour que RFI puisse retrouver sa mission qui était, notamment en Afrique, de donner une information de qualité" a-t-elle expliqué. Le déménagement "n'est pas inéluctable" a assuré la ministre, assurant "qu'il serait logique qu'on arrête cette procédure qui a conduit parfois à faire de la radio sur la télévision ou de la télévision sur la radio."

Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti : "Le débat public en France aujourd'hui fait honte à notre pays"
Aurélie Filippetti annonce qu'elle ne souhaite pas participer au nouveau gouvernement
Pour contrer Netflix, Aurélie Filippetti veut accélérer la diffusion des films en VOD
Affaire Bygmalion : Aurélie Filippetti soutient Rémy Pflimlin
Voir toute l'actualité sur Aurélie Filippetti
Autour de Aurélie Filippetti
  • François Hollande
l'info en continu
Twitter : Jack Dorsey quitte son poste de directeur général
Internet
Twitter : Jack Dorsey quitte son poste de directeur général
Audiences novembre : TF1 leader mais en baisse, F2 au top, F3 en repli, C8 et Cnews en forme
Audiences
Audiences novembre : TF1 leader mais en baisse, F2 au top, F3 en repli, C8 et...
"Les princes et princesses de l'amour" de retour pour une saison 9 aujourd'hui sur W9
Programme TV
"Les princes et princesses de l'amour" de retour pour une saison 9 aujourd'hui sur W9
"Sors de tes plateaux télés !" : Passe d'armes entre Charles Consigny et Olivier Truchot sur RMC
TV
"Sors de tes plateaux télés !" : Passe d'armes entre Charles Consigny et Olivier...
"ici tout commence" : Pourquoi TF1 déprogramme son feuilleton ce mardi
Séries
"ici tout commence" : Pourquoi TF1 déprogramme son feuilleton ce mardi
"Mon plus beau Noël" : Valérie Damidot et Juan Arbelaez basculent sur TFX pour la saison 4 aujourd'hui
Programme TV
"Mon plus beau Noël" : Valérie Damidot et Juan Arbelaez basculent sur TFX pour la...