Opération déminage pour Cyril Hanouna dans "Le JDD" : "J'ai compris mon erreur"

Partager l'article
Vous lisez:
Opération déminage pour Cyril Hanouna dans "Le JDD" : "J'ai compris mon erreur"
Cyril Hanouna
Cyril Hanouna © C8
Après l'intense polémique suscité par un canular jugé homophobe, l'animateur s'explique dans les colonnes du "Journal du Dimanche".

Cyril Hanouna, sous pression. Depuis une semaine, l'animateur de "Touche pas à mon poste" est dans la tourmente. En cause : Un canular jugé homophobe diffusé dans l'émission "TPMP Radio Baba" le 18 mai dernier. La séquence polémique a été signalée à plus de 25.000 reprises au CSA - qui a ouvert une troisième procédure de sanction à l'encontre de l'animateur - tandis que de nombreux annonceurs ont déserté le créneau horaire de l'émission face à une fronde d'ampleur remarquable sur les réseaux sociaux.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...

Alors que l'on ignore si C8 remettra de la publicité dans son talk-show quotidien demain - aucune publicité n'a été diffusée dans l'émission depuis lundi soir -, l'animateur se prête une nouvelle fois à l'exercice du mea culpa dans les colonnes du "Journal du Dimanche", quelques jours après la publication d'une lettre d'excuse dans "Libération". Une opération déminage pour rassurer les annonceurs et redorer son image alors que C8 souffre financièrement de l'absence de publicité dans son émission-tête de gondole.

Desproges, liberté d'expression et appel au "respect et à la tolérance"

Interrogé par le journaliste Renaud Revel, l'animateur-producteur, avec une solennité que l'on ne lui connaissait pas, tient à citer "un délicieux petit ouvrage" de Philippe Geluck pour assurer qu'il continuera à "rire de tout et de tous", se positionnant comme chantre de la "liberté d'esprit, de ton, d'expression et de dérision". Il regrette d'ailleurs qu'aujourd'hui, Pierre Desproges "ne pourrait plus faire rire avec son sketch sur les juifs".

Avant de promettre qu'il ne renoncera "jamais" au direct, Cyril Hanouna, qui affirme ne pas se reconnaître dans le portrait d'"être sectaire et homophobe" décrit par "certains médias", rappelle que "TPMP" prône des valeurs "de tolérance et de respect". Il en profite pour se remémorer que l'appellation de l'émission avait été négociée dans une "démarche profondément réfléchie" avec les dirigeants de SOS Racisme "qui l'avaient encouragé" à l'époque.

"Seule la bêtise de mon canular est sanctionnée"

Avec un certain sens de la formule, Cyril Hanouna affirme finalement qu'il regrette d'avoir manqué "d'humour de qualité" sur un sujet aussi "délicat" que l'homosexualité. En clair, il a compris "(son) erreur". À la question de savoir s'il est victime d'une cabale médiatique - notamment via le retrait d'une "vingtaine d'annonceurs" -, l'animateur assure sereinement qu'il ne "cédera pas à la paranoïa", confessant humblement que seule "la bêtise" de son canular est sanctionnée, "rien de plus".

Sur le même thème
l'info en continu
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Politique
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de débat apaisées"
Interview
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de...
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et "Questions pour un champion"
TV
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et...
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites phrases" et des "pêcheurs de punchline"
Politique
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites...
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Programme TV
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Vidéos Puremedias