Cyrille Eldin : "J'étais l'homme à abattre, le traître"

Partager l'article
Vous lisez:
Cyrille Eldin : "J'étais l'homme à abattre, le traître"
Cyrille Eldin
Cyrille Eldin © Canal+
L'animateur échange ce samedi avec le quotidien "Le Parisien", avant le lancement de la nouvelle formule du "Petit Journal".

"La presse a été dure avec moi". Cyrille Eldin se confie ce samedi dans les colonnes du Parisien sur ses difficultés à la présentation du "Petit Journal" et son retour avec une formule étoffée. En effet, depuis l'annonce de l'arrêt du "Grand Journal", Canal+ a annoncé vouloir laisser une plus grande place à l'émission satirique animée par l'ancien chroniqueur du "Supplément". Cette nouvelle version du "Petit Journal" sera donc lancée dès ce lundi 20 mars sur la plage claire de la chaîne du groupe Vivendi.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Notre panique s'est vue"

"Moi, je suis le poil à gratter qui sort derrière un arbre pour emmerder un politique avec une question qu'il n'attend pas. Animer un plateau, comme je le fais depuis septembre, c'est tellement différent ! Cela ne s'est pas fait en un claquement de doigts. J'avais le trac. On s'est retrouvés en première division, mais sans équipe. Notre panique s'est vue", déclare Cyrille Eldin, expliquant que "c'était un peu trop figé, on a enfilé les perles". "Et moi, je souffrais du côté pas chaleureux ni accueillant du plateau", avoue-t-il.

Concernant les mauvaises audiences de l'émission, "personne n'est dupe que les choses sont difficiles à Canal+", raconte le trublion de la chaîne, glissant qu'il "a essayé d'en rire". "Même si ça pouvait, parfois, donner la sensation que je me victimisais. La presse a été dure avec moi. On relevait toutes mes fautes de goût, mes erreurs et quand je réussissais vraiment une séquence, elle passait inaperçue", se plaint l'animateur, précisant qu'il était "l'homme à abattre, le traître". "Tout ça n'est pas vrai. J'ai appris à faire le dos rond et à laisser dire", conclut Cyrille Eldin.

Cyrille Eldin
Cyrille Eldin
Cyrille Eldin : "Yann Barthès m'a considéré comme un traître"
"Le Petit Journal" : Cyrille Eldin reconnaît que "ça a été une erreur de garder la marque"
Cyrille Eldin règle ses comptes avec Yann Barthès dans "Le Petit Journal"
Voir toute l'actualité sur Cyrille Eldin
Sur le même thème
l'info en continu
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour sur le coronavirus
Radio
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour...
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future mini-série de Harlan Coben pour Netflix
Séries
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future...
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Vidéos Puremedias