Débat à 5 de TF1 : Nicolas Dupont-Aignan saisit le Conseil d'Etat

Partager l'article
Vous lisez:
Débat à 5 de TF1 : Nicolas Dupont-Aignan saisit le Conseil d'Etat
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan © Abaca
Invité de Jean-Jacques Bourdin ce matin, le candidat à la présidentielle a confirmé son intention de saisir en référé le juge administratif suprême.

Nicolas Dupont-Aignan met sa menace à exécution. Invité ce matin de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, le candidat à la présidentielle de "Debout la France" a confirmé la saisine en référé du Conseil d'Etat après la décision de TF1 d'organiser, le 20 mars prochain, un débat avec les seuls cinq favoris de l'élection.

À lire aussi
Taxé d''ordure antisémite' sur Radio J, Jean-Luc Mélenchon attaque en justice la radio juive et le journaliste Frédéric Haziza
Politique
Taxé d''ordure antisémite' sur Radio J, Jean-Luc Mélenchon attaque en justice la...
Rachida Dati qualifiée de "petite beurette" par Yves Thréard : Leïla Kaddour "consternée", Aïda Touihri fustige "une analyse de caniveau"
Politique
Rachida Dati qualifiée de "petite beurette" par Yves Thréard : Leïla Kaddour...
"Nous espérons que Slimane aura plus de chance" : Emmanuel Macron évoque les mauvais classements de la France à l'Eurovision
Politique
"Nous espérons que Slimane aura plus de chance" : Emmanuel Macron évoque les...
"Au vu de l'émoi suscité..." : Compagne d'un conseiller de Gabriel Attal, la cheffe du service politique du "Monde" quitte ses fonctions
Politique
"Au vu de l'émoi suscité..." : Compagne d'un conseiller de Gabriel Attal, la...

"Je voudrais savoir pourquoi TF1 choisit les candidats pour les débats (...) La sélection des candidats, c'est 500 parrainages. J'ai mes 500 parrainages. Je voudrais que monsieur Pélisson, PDG de TF1 (...), explique aux Français pourquoi je suis interdit du débat du 20 mars. Il va expliquer aux 559 maires qui m'ont parrainé (...) pourquoi leur parrainage n'a aucune importance et pourquoi une chaîne privée décide à la place des règles de la République", a attaqué Nicolas Dupont-Aignan.

"Ce n'est pas seulement pour moi que j'attaque. C'est pour les Français qui ont droit à un débat. J'ai envie de poser des questions aux autres (candidats, ndlr). Tous les journalistes passent leur vie à me dire : 'Qu'est-ce qui vous différencie de François Fillon, de Marine Le Pen ?'. Et je n'ai pas le droit de participer à un débat avec eux pour que les Français voient la différence (...) ?! C'est injuste ! Et je n'aime pas l'injustice", a ajouté le député de l'Essonne. "Ici, vous avez la parole, dans tous les cas. Vous le savez. Vous l'avez toujours eue et vous continuerez à l'avoir comme les autres", a commenté Jean-Jacques Bourdin.

"Viol de la démocratie"

Après avoir appris le mois dernier que TF1 allait organiser, le 20 mars prochain, un débat de premier tour avec uniquement les cinq favoris de l'élection présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan avait dénoncé un "viol de la démocratie" et appelé au "boycott de TF1". Le parlementaire avait dans la foulée saisi le CSA, menaçant de déposer un recours en référé s'il n'obtenait pas gain de cause.

Le 1er mars, le CSA avait estimé dans sa réponse à Nicolas Dupont-Aignan que le choix de TF1 "d'organiser un débat n'associant qu'une partie des candidats (...) relev(ait) de sa responsabilité éditoriale". Autrement dit, TF1 est libre d'organiser son débat comme elle l'entend, tant qu'elle respecte les règles en vigueur en matière de traitement des candidats. Le régulateur demandait ainsi à TF1 de lui transmettre les compensations d'antenne précises qu'elle a prévues pour les candidats ne participant pas au débat du 20 mars.

Catherine Nayl, la patronne de l'info du groupe TF1, a en tout cas assuré ces dernières semaines que sa chaîne respecterait scrupuleusement le principe de l'équité de traitement des candidats en vigueur jusqu'au 10 avril prochain. "Tous les autres candidats auront la parole dans nos 20 Heures avant le 20 mars", a-t-elle ainsi martelé, précisant qu'ils interviendraient dans un module spécifique de 10 minutes.

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan
Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan sabote son propre clip de campagne
"Je ne suis pas énervée. C'est vous qui êtes énervant !" : Nicolas Dupont-Aignan et Alba Ventura s'écharpent sur RTL
Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan fait plus confiance à "ses audiences sur Facebook" qu'aux sondages
Nicolas Dupont-Aignan : "On m'annule des émissions pour faire des spéciales Ukraine toute la journée"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Dupont-Aignan
l'info en continu
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de cuisine sur M6
TV
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de...
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans "Paris Match", Gérald Darmanin défend CNews après la décision du Conseil d'État
TV
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans...
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année, "Chien et chat" rate le podium, "Sans jamais nous connaître" dans le top 10
Box-office
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année,...
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une vague de "commentaires haineux et racistes" sur les réseaux sociaux
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une...
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas diffusé la panthéonisation de Missak Manouchian
TV
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas...