Au-delà : Que se passe-t-il quand on meurt ? On s'ennuie

Partager l'article
Vous lisez:
Au-delà : Que se passe-t-il quand on meurt ? On s'ennuie
Alors qu'il nous avait conquis avec "Invictus", Clint Eastwood rate le coche avec "Au-delà". Bien qu'il commence en fanfare, il se révèle vite trop sombre, trop triste et trop lent. Son 32ème film n'entrera pas dans les annales.

Avec Cécile de France et Matt Damon en premiers rôles, le remarquable Peter Morgan (Le dernier roi d'Ecosse) en scénariste et la vie après la mort en toile de fond, on pensait qu'une fois encore, Clint Eastwood allait rafler toutes les récompenses pour Au-delà.

Si le film s'annonçait comme l'un des évènements ciné de la rentrée, il est finalement la seconde plus grosse déception de ce début d'année - parce qu'en matière de déception, Sofia Coppola est quand même la reine incontestée en 2011 avec Somewhere. Deux ans après le génial Gran Torino, il est certain que l'acteur/réalisateur oscarisé à quatre reprises avait fort à faire pour rester au même niveau. Mais dès le pitch bancal, Clint aurait dû sentir le coup fourré.

Une partie française qui plombe le film



Trois personnages hantées par la mort et les interrogations qu'elle soulève, telle est l'histoire, plutôt glauque, d'Au-delà. Clint Eastwood flirte en effet avec le surnaturel tout au long du film, un genre qui lui va mal et auquel il ferait mieux de renoncer. Il faut aussi reconnaître qu'une grosse partie du budget est passée dans l'ouverture du film, où le réalisateur reproduit magistralement le tsunami de 2004. Il ne restait donc pas grand-chose pour les autres effets spéciaux.

En 2009, on apprenait avec joie que le grand Clint Eastwood allait tourner des scènes de son film Au-delà en France. Deux ans plus tard, on se dit qu'il aurait finalement dû s'abstenir. En théorie, l'idée de filmer dans trois pays différents était bonne, mais en pratique, les multiples enchaînements entre San Fransisco, Paris et Londres ne font qu'égarer le spectateur en cours de route. Et comme par hasard, la partie française est de loin la moins bien filmée et la plus étrange des trois.

Matt Damon/Bryce Dallas Howard vs Cécile de France/Thierry Neuvic



A San Fransisco, on passe du sibyllin au romantique quand Matt Damon fricote avec Bryce Dallas Howard, l'un des passages les plus intéressants. A Londres, on oscille entre le pathos et encore plus pathos. Et en France… on ne sait pas trop. Le personnage de Marie, interprété par Cécile de France, est le plus énigmatique du trio. Alors qu'elle a miraculeusement survécu au tsunami, elle décide de se poser beaucoup trop de questions et de comprendre ce qu'elle a ressenti pendant ces cinq minutes passées dans l'au-delà. Déjà que le jeu de la Belge n'est pas irréprochable, elle est loin d'être aidée par Thierry Neuvic, mauvais comme jamais. Niveau interprétation, les bons points vont aux attachants tandems, Matt Damon/Bryce Dallas Howard et Frankie/George McLaren (qui campent les jeunes jumeaux Marcus et Jason).

En résumé, sur les deux interminables heures que dure Au-delà, Clint Eastwood aurait pu, et surtout dû, supprimer deux des trois parties pour réussir à nous captiver. Et comme si ce n'était pas suffisant, le réalisateur nous gratifie d'un final larmoyant, cliché et totalement prévisible. Car les destinées des trois personnages vont bien évidemment finir par se croiser. Là encore, mauvaise idée. Si le principe des personnages qui se rencontrent est implicite dans un film choral, dans Au-delà, le dénouement baigne dans le bon sentiment et le néant scénaristique.

Sur le même thème
l'info en continu
Denis et Julie, gagnants de "Pékin Express" : "Nous avons eu très peur de passer encore une fois à côté"
TV
Denis et Julie, gagnants de "Pékin Express" : "Nous avons eu très peur de passer...
"Nos terres inconnues" : Raphaël de Casabianca emmène Nicole Ferroni ce soir sur France 2
Programme TV
"Nos terres inconnues" : Raphaël de Casabianca emmène Nicole Ferroni ce soir sur...
Cinémas fermés : "Forte" avec Melha Bedia et Valérie Lemercier sortira sur Amazon Prime Video le 15 avril
Cinéma
Cinémas fermés : "Forte" avec Melha Bedia et Valérie Lemercier sortira sur Amazon...
Coronavirus : Le tournage de la série "All Rise" reprend pour un épisode spécial pandémie
Séries
Coronavirus : Le tournage de la série "All Rise" reprend pour un épisode spécial...
"Le bureau des légendes" : "Le Figaro" au coeur de l'intrigue de la saison 5
Séries
"Le bureau des légendes" : "Le Figaro" au coeur de l'intrigue de la saison 5
Le confinement vu par... Nicole Ferroni
Confinement
Le confinement vu par... Nicole Ferroni
Vidéos Puremedias