Delphine Ernotte : "Exposer du cinéma sur France 5 ne concurrence pas Arte"

Partager l'article
Vous lisez:
Delphine Ernotte : "Exposer du cinéma sur France 5 ne concurrence pas Arte"
Delphine Ernotte répond à Véronique Cayla
Delphine Ernotte répond à Véronique Cayla © PAVIOT Tristan / FTV
La présidente du directoire d'Arte France s'était insurgée de la nouvelle case cinéma de France 5, face à celle de la chaîne franco-allemande.

France Télévisions concurrence-t-il Arte ? Il y a quelques jours, interrogée par Le Film Français, Véronique Cayla, la présidente du directoire d'Arte France, s'était offusquée de l'offre concurrentielle entre les chaînes du groupe audiovisuel public et la chaîne franco-allemande, affirmant être "dans une phase un peu plus délicate" avec France Télévisions. En cause : la nouvelle case cinéma du lundi de France 5 et la tentative de mettre des séries européennes le jeudi sur France 3 avec "The Missing", une concurrence "mauvaise pour le service public" selon Arte, qui propose également du cinéma le lundi et des séries le jeudi.

À lire aussi
Retraites : Une auditrice pousse un coup de gueule contre la grève, Jean-Jacques Bourdin la coupe à l'antenne
TV
Retraites : Une auditrice pousse un coup de gueule contre la grève, Jean-Jacques...
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les noms"
Interview
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les...
"Merci de me donner des leçons de journalisme" : Echange houleux entre Jean-Jacques Bourdin et Jordan Bardella sur RMC
TV
"Merci de me donner des leçons de journalisme" : Echange houleux entre...

"Ce sujet est un faux débat"

Cette fois, c'est au tour de Delphine Ernotte de répliquer. Interrogée par le même Film Français, la présidente de France Télévisions ne partage pas cet avis. "Je suis très attachée à la complémentarité et aux synergies au sein du service public. J'en ai parlé avec Véronique Cayla. Mais je ne partage pas son point de vue. Exposer du cinéma sur France 5, ça ne concurrence pas Arte, ça enrichit l'offre du service public", estime-t-elle, affirmant que France Télévisions et Arte étaient "déjà complémentaires sur plusieurs cases".

"Ainsi Arte a décidé de programmer des documentaires le mardi en même temps que France 2 ou bien de faire '28 minutes' à l'heure des JT", rappelle Delphine Ernotte avant de défendre la nouvelle case cinéma, incarnée par Dominique Besnehard. "Je suis attachée à ce qu'il y ait du cinéma en prime, surtout des films classiques qui font partie du patrimoine culturel français et doivent être visibles à cette heure", déclare la présidente de France Télévisions, soulignant qu'"il ne s'agit que de 20 soirées par an" et assurant que le groupe veille "à ne pas diffuser des films similaires". "Ce sujet est un faux débat", conclut-elle.

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis
"Ca me rend dingue" : Delphine Ernotte agacée par la lenteur de l'administration européenne dans le dossier Salto
Images retouchées sur France 3: Des "faits graves" qui appellent des "sanctions" selon Delphine Ernotte
Delphine Ernotte ne veut plus que les programmes entiers de France Télévisions soient sur Youtube
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
aterres

Votre stratégie, Mme Ernotte est une politique contreproductive pour le service public. Votre réponse à Véronique Cayla est pathétique, le 28 mn d'Arte étant d'un autre format d'information que celui de votre JT France 2.

Votre argumentaire n'est elle pas une mascarade pour cacher une faille? Celle d'une équipe déjà mis à mal après une motion de défiance d'un de vos piliers, Michel Field?

Autre exemple la chaîne info en préparation n'est elle pas une concurrence à l autre chaîne publique d'information France 24 ?
Un doublon PUBLIC dans un marché déjà saturé par 2 autres chaînes privées LCI & itélé. Une faillit s'arrêter avant l'intervention du CSA et l'autre potentiellement aujourd'hui en vente... Un investissement risqué pour l'état en période de crise ! Pour ne pas dire inapproprié.

Signé un contribuable qui voit en votre stratégie tout sauf les économies que le gouvernement demande ainsi aux français. Il s'agit à FTV pourtant des deniers de la république.

Curieux et incompréhensible que ce gouvernement socialiste et que l'opposition reste muet sur ce couteux investissement risqué. Je les pensais gestionnaires nos politiques !



KN

En plus c'est fort de souligner la présence de Thema le mardi qui est une case plus stable que celle du mardi de France 2.



Backpacker

Pas faux. Et le mardi soir... il y a du cinéma sur... France Ô! Si les chaînes publiques pouvaient diffuser 7 jours 7 du cinéma, le problème ne se poserait pas. Malheureusement ce n'est pas le cas.
Mais ce sont quand même France 5 et Arte qui attirent un peu le même public. Ce sont donc ces 2 chaînes qui doivent prioritairement harmoniser leur programmation à mon sens.



starlight1

"Pourquoi ne pas mettre du cinéma sur France 5 OU Arte le mardi et les docs le lundi soir"

Avec les docs le lundi soir, les deux chaînes rentreraient alors en concurrence avec France 3. Bref, je crois que la situation idéale n'existe pas malheureusement.



prof2tout

A chaque fois qu'elle prend une décision , je me demande toujours si elle ne travaille pas pour la concurrence .



mat76

Je suis d'accord avec sur le complémentarité du groupe groupe FTV.....c'est essentiel pour qu'il y ait une identité à cet énorme groupe!



La Sardine

Dès le départ il y a eu du ciné patrimoine sur la Cinquième chaque lundi (à 16 heures je crois). Et puis la tradition s'est arrêtée un temps sans trop savoir pourquoi.



La Sardine

Sur la Cinquième il y avait à une époque des films patrimoine tous les lundi à 16 heures que je regardais avec intérêt quand c'était possible lorsque j'étais étudiant sur une TV noir et blanc (trouvée dans une poubelle !). Donc le ciné patrimoine c'est aussi une tradition sur France 5.

Et ARTE qui est déjà un électron libre vis à vis du CSA veut en plus que les autres chaines préserve sa programmation ?

The Missing, très bonne série mais qui a fait un bide sur la 3.



Backpacker

Je ne suis pas d'accord avec elle lorsqu'elle affirme que c'est "un faux débat" mais ce n'est pas non plus complètement de sa faute. Pourquoi ne pas mettre du cinéma sur France 5 OU Arte le mardi et les docs le lundi soir?
Pour cela, il suffit que chaque chaîne inverse sa programmation, c'est pourtant pas compliqué non? D'ailleurs c'est aussi le problème des docs sociétaux ou d'investigation, souvent passionnants mais qui passent en même temps le mardi soir sur Arte ("Théma") ET France 5 ("Le monde en face").
C'est une hérésie typique du service public : chacun pour sa paroisse, au secours! Au lieu de partir unis... un peu comme la gauche quoi : je prêche pour le collectivisme mais me montre plus individualiste que la droite!



pupuce

La complémentarité est absolument nécessaire au sein d'un groupe comme FTV.
Arté ne faisant pas parti de ce groupe ... heu ... chacun son truc et c'est valable pour toutes les autres chaines...



Mlle_N

Effactivement, sur ce point je suis tout a fait d'accord.



starlight1

Un problème qui se pose aussi, c'est la diffusion du cinéma à la télévision qui est très contraignante pour les chaînes. Il faudrait assouplir la règlementation sur les jours interdits qui pousse les chaînes à diffuser leurs films en même temps.



Mlle_N

C'est vrai, apres ils sont pas obligés de le mettre en frontal avec Arte, idem pour les séries européennes...



Mlle_N

Oui enfin Delphine, tu parles de complémentarité, et tu mets les memes programmes qu'Arte sur les memes cases...



starlight1

France 5 est aujourd'hui la seule chaîne de France Télévisions en mesure d'exposer le cinéma patrimonial en prime-time depuis que France 3 se prend bouillon sur bouillon. La chaîne du savoir n'est pas illégitime sur ce créneau, d'autant que, comme dit plus bas, elle en a déjà proposé sur son antenne dans le passé et s'appuie aujourd'hui sur sa case fiction du lundi (le cinéma reste de la fiction).
Cela dit, il faut éviter au maximum que les chaînes publiques se cannibalisent en proposant le même type d'offre simultanément. Entre la sortie de Mme Cayla et la réplique de Mme Ernotte, ce sont les vieux réflexes de chapelles du service public qui ressurgissent et qui résultent du manque de coordination entre les entités publiques depuis des années.

Il faudrait enfin qu'une véritable offre de cinéma sur le numérique voit le jour avec le service public (dans son ensemble) comme moteur. En autorisant le visionnage des films à J+7 (ou plus), l'offre serait délinéarisée et l'on s'interrogerait alors moins sur les cases de diffusion. Mais pour cela, il faut l'accord de la filière du cinéma pour le moment très réticente, ce qui explique le peu ou pas de films actuellement disponibles sur Arte+7 ou Pluzz.



Geo

Je suis d'accord avec Delphine Ernotte. D'ailleurs du cinéma il y en a déjà eu sur France 5 lors de ses débuts, c'était le lundi après-midi. On pouvait voir quelques rares films français qui ne repassent plus sur aucune autre chaîne, voir même introuvables en DVD, comme "Les mois d'avril sont meurtriers", "Elle court, elle court la banlieue", "Travelling avant", "Les gaietés de l'escadron" etc. Vive le cinéma sur France 5 et sur Arte !



jonathan06

Quelle mauvaise foi de sa part...



guilem2

"Delphine Ernotte: "j'emmerde Arte, nananère"", est un titre qui serait plus fidèle à l'intelligence et la maturité de sa réponse.



ElRom16

Déjà, je vois pas ce que du cinéma fait sur France 5, c'est pas son rôle. Les sujets qu'elle dispose depuis son changement de nom en 2002 sont suffisants, et très peu traité par les autres chaines.

"Ce sujet est un faux débat", tellement que tu as donnée aucune argumentation pour aller dans ton sens. En attendant c'est pas Arte qui change tous les ans sa grille, avec des choix contradictoires de saisons en saisons.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Miss France 2020 est Clémence Botino (Miss Guadeloupe)
TV
Miss France 2020 est Clémence Botino (Miss Guadeloupe)
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les noms"
Interview
Laurence Boccolini ("Mask Singer") : "C'est nul et méchant d'avoir balancé les...
Miss France 2020 : Découvrez les 30 candidates en compétition
TV
Miss France 2020 : Découvrez les 30 candidates en compétition
L'année médias 2019 vue par... Hélène Mannarino
Interview
L'année médias 2019 vue par... Hélène Mannarino
Audiences : Excellent bilan pour la saison 1 de "Mask Singer"
Audiences
Audiences : Excellent bilan pour la saison 1 de "Mask Singer"
L'année médias 2019 vue par... Sophie Jovillard
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sophie Jovillard
Vidéos Puremedias