Delphine Ernotte : "France Télévisions va être contraint de couper dans les programmes"

Partager l'article
Vous lisez:
Delphine Ernotte : "France Télévisions va être contraint de couper dans les programmes"
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © Abaca
Elle était invitée ce lundi de la cinquième édition du "Télérama dialogue" à Paris.

La création dans le viseur. Lundi, Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, était présente lors de l'édition 2017 de "Télérama dialogue", au théâtre du Rond-Point à Paris. Lors de cette rencontre, elle est revenue sur la baisse des crédits alloués à France Télévisions, annoncée par le gouvernement dans le cadre de la présentation du projet de loi de finances 2018.

À lire aussi
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...

"Notre combat est d'être capable de produire plus de documentaires"

"Quand le gouvernement nous dit : 'Vous allez devoir faire avec 50 millions en moins', nous allons être contraint de couper dans les programmes, dans la création. L'accord que nous avions avec lui et qui tombe à l'eau était le suivant : nous comprenions la nécessité de faire des économies et nous prenions notre quote-part", a déclaré ouvertement la dirigeante.

De plus, elle a noté que le groupe s'était "engagé principalement à baisser les effectifs" : "Cela n'est pas facile car si nous devons composer avec moins de monde, nos missions, elles, restent les mêmes. En contrepartie : tout euro supplémentaire mis dans France Télévisions était destiné à financer la création". Delphine Ernotte a ajouté que le "combat" du service public, "quand on défend ce budget", était "d'être capable de produire plus de séries françaises et de documentaires", non pas "défendre des coûts de structure".

"La télévision publique doit être à l'image des téléspectateurs"

Au sujet de la mixité à l'antenne de France Télévisions, l'ancienne dirigeante d'Orange s'est félicitée que "les choses aient changé", "même s'il faut bien sûr continuer à rééquilibrer l'antenne avec plus de femmes et de jeunes de toutes les origines géographiques et sociales". "La télévision publique doit être à l'image des téléspectateurs, ce qu'elle n'a pas su être dans le passé", a-t-elle lancé, concluant : "Notre objectif est d'aboutir à une mixité parmi les experts dans les différents magazines de la chaîne."

Sur le même thème
l'info en continu
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Séries
"Peaky Blinders" : La saison 6 sera finalement la dernière
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative" selon "Le Parisien"
TV
Zoubir, "Prince de l'amour" et policier, visé par une "enquête administrative"...
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler davantage d'Europe
TV
France Télévisions : Les rédacteurs en chef incités financièrement à parler...
Jean-Pierre Bacri est mort
Cinéma
Jean-Pierre Bacri est mort
Ligue 1 : Mediapro propose à la LFP de diffuser les matchs au-delà du 31 janvier
Sport
Ligue 1 : Mediapro propose à la LFP de diffuser les matchs au-delà du 31 janvier
TF1 : Camille Combal, Brigitte Macron et Didier Deschamps dans un clip comique de promotion des Pièces jaunes
TV
TF1 : Camille Combal, Brigitte Macron et Didier Deschamps dans un clip comique de...
Vidéos Puremedias