Des journalistes de la chaîne qatarie Al Jazeera espionnés

Partager l'article
Vous lisez:
Des journalistes de la chaîne qatarie Al Jazeera espionnés
Al Jazeera victime d'un piratage © Dailymotion
Les communications téléphoniques de dizaines d'employés de la chaîne Al Jazeera du Qatar auraient été interceptées par un logiciel espion.

Affaire d'espionnage à Al Jazeera. Comme le rapporte l'AFP, les communications téléphoniques de dizaines d'employés de la chaîne Al Jazeera du Qatar ont été interceptées pendant plusieurs semaines par un logiciel espion sophistiqué. La nouvelle a été annoncé lundi, à l'issue d'une enquête d'experts au Canada qui a duré des mois. Cette opération d'espionnage concernerait 36 personnes d'après le rapport publié dimanche par le Citizen Lab de l'Université de Toronto, un centre de recherches spécialisé notamment dans les questions de censure informatique.

À lire aussi
Pays-Bas : Le journaliste d'investigation Peter Rudolf de Vries est mort
International
Pays-Bas : Le journaliste d'investigation Peter Rudolf de Vries est mort
Pays-Bas : Le journaliste d'investigation Peter Rudolf de Vries grièvement blessé par balles
International
Pays-Bas : Le journaliste d'investigation Peter Rudolf de Vries grièvement blessé...
L'Algérie retire l'accréditation de France 24
International
L'Algérie retire l'accréditation de France 24

Al Jazeera a précisé avoir contacté le Citizen Lab en janvier après des soupçons de piratage. Les experts de ce laboratoire ont découvert que des données échangées sur des téléphones étaient envoyées clandestinement vers un serveur hostile. L'attaque a visé "36 téléphones appartenant à des journalistes, des producteurs, des présentateurs et des cadres d'Al Jazeera".

Logiciel espion israélien

Citizen Lab "conclut avec un degré moyen de certitude" que deux des "opérateurs" du logiciel espion, baptisés Monarchy et Sneaky Kestrel, travaillaient respectivement pour les gouvernements d'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis. Ces deux pays ont rompu leurs relations avec le Qatar. Le piratage utilisait le logiciel espion Pegasus développé par le groupe NSO d'Israël, selon Citizen Lab. Mais le groupe israélien a déclaré que le rapport du Citizen Lab était "une spéculation et qu'il n'y avait pas de preuve d'une connexion avec le NSO".

l'info en continu
Julien Cazarre sur Canal+ : "Ils se sont servis de moi pour faire une saignée dans le service des sports"
Radio
Julien Cazarre sur Canal+ : "Ils se sont servis de moi pour faire une saignée dans...
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand remplacement"
Politique
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand...
L'intégrale des films "James Bond" disponible dès le vendredi 24 septembre sur Salto
SVOD
L'intégrale des films "James Bond" disponible dès le vendredi 24 septembre sur...
"Danse avec les stars" : TF1 lance la saison 11 ce soir
Programme TV
"Danse avec les stars" : TF1 lance la saison 11 ce soir
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans invité
TV
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans...
"The Artist", "Télématin", "Chacun son tour" : Stéphane Sitbon-Gomez fait le bilan de la rentrée de France Télé
Interview
"The Artist", "Télématin", "Chacun son tour" : Stéphane Sitbon-Gomez fait le bilan...