Dieudonné face à Eric Zemmour sur CNews ? "Pourquoi pas" pour Christine Kelly

Partager l'article
Vous lisez:
Dieudonné face à Eric Zemmour sur CNews ? "Pourquoi pas" pour Christine Kelly
Christine Kelly dans "Touche pas à mon poste" © C8
La présentatrice de "Face à l'info" était l'invitée de "Touche pas à mon poste" hier.

"CNews a-t-elle eu raison d'engager Eric Zemmour ?". C'est la question que Cyril Hanouna a posé mardi soir dans la dernière partie de "Touche pas à mon poste" en compagnie de ses chroniqueurs et de Christine Kelly. Pour rappel, la journaliste est présente depuis lundi sur la chaîne d'information en continu du groupe Canal+ (dont fait partie C8) avec l'émission "Face à l'info", où le controversé Eric Zemmour tient une place centrale. Le retour à l'antenne du polémiste, sous le coup d'une enquête du parquet de Paris suite à ses propos tenus lors de la Convention de la droite fin septembre, a déclenché les foudres du syndicat +Libres et de la société des journalistes de Canal+.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

"Qui juge, qui décide, qui choisit ? Le téléspectateur"

Dans "Touche pas à mon poste", Christine Kelly a assumé et défendu la présence d'Eric Zemmour chaque soir à ses côtés. "Qui juge, qui décide, qui choisit ? Le téléspectateur", a-t-elle ainsi déclaré. Une réflexion qui a inspiré la question suivante à Géraldine Maillet : "Tu pourrais mettre Dieudonné face à Eric Zemmour par exemple ?". La journaliste, ancienne membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel, a alors répondu sans hésiter à propos de l'humoriste à la réputation sulfureuse : "Pourquoi pas". Alors que Cyril Hanouna s'en étonnait, Christine Kelly a maintenu sa réponse. Pour rappel, dans la deuxième partie de "Face à l'info", Eric Zemmour débat chaque soir avec un contradicteur différent : le journaliste Mohammed Sifaoui pour la première et l'essayiste Nicolas Bouzou mardi.

Christine Kelly a ensuite ajouté : "Il y a plusieurs heures de programme sur une chaîne. Il y a plusieurs chaînes. Elles choisissent leurs programmes. Elles ont une liberté éditoriale de faire ce qu'elles veulent. On a la liberté de regarder ou de ne pas regarder CNews. Il n'empêche que les gens ont regardé", a-t-elle conclu en référence à l'excellent score d'audience réalisé par la première de "Face à l'info" lundi soir. Le rendez-vous a en effet permis à la chaîne d'enregistrer un record d'audience historique dans la case depuis sa création en 2017 avec une moyenne de 253.000 téléspectateurs (1,4% de PDA), un score cependant en forte baisse mardi soir. puremedias.com vous propose de revoir la séquence diffusée hier soir.

Dieudonné
Dieudonné
TikTok bannit à son tour Dieudonné de sa plateforme
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
La chaîne Youtube de Dieudonné supprimée par Google
Voir toute l'actualité sur Dieudonné
Autour de Dieudonné
  • Omar et Fred
Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias