Canal+ : Le syndicat +Libres proteste contre l'arrivée d'Eric Zemmour sur CNews

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : Le syndicat +Libres proteste contre l'arrivée d'Eric Zemmour sur CNews
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Eric Zemmour
Eric Zemmour © Abaca
Le polémiste est attendu lundi sur l'antenne de la chaîne info du groupe Canal+.

Le syndicat désapprouve. Dans un communiqué publié aujourd'hui, +Libres, le "premier syndicat du groupe Canal+" proteste contre l'arrivée prochaine d'Eric Zemmour sur CNews. Comme nous l'annoncions hier, Eric Zemmour va débarquer sur l'antenne de la chaîne info dès lundi à 19h. Il participera quotidiennement à une émission de débats d'une heure animée par Christine Kelly.

À lire aussi
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour "corruption de mineurs"
TV
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour...
Christian Chesnot, journaliste à Radio France, accuse le groupe Lagardère de censurer des articles sur le Qatar
TV
Christian Chesnot, journaliste à Radio France, accuse le groupe Lagardère de...
"Je suis toujours très émue" : Mireille Mathieu en larmes dans "Vivement dimanche"
TV
"Je suis toujours très émue" : Mireille Mathieu en larmes dans "Vivement dimanche"
"Dembélé a rarement le vagin..." : La bourde d'Olivier Rouyer provoque un fou rire sur la chaîne L'Équipe
TV
"Dembélé a rarement le vagin..." : La bourde d'Olivier Rouyer provoque un fou rire...

"+Libres, premier syndicat du groupe Canal+, désapprouve avec la plus grande fermeté l'arrivée d'Eric Zemmour sur l'antenne de CNews et le choix d'accorder près de 4 heures d'antennes hebdomadaires à un 'éditorialiste' récemment condamné pour provocation à la haine religieuse", fait savoir le syndicat. "Tous ces faits graves discréditent Éric Zemmour et par voie de conséquence CNews qui risque de voir sa rédaction replonger dans une grave crise, tout juste trois ans après une grève historique qui revendiquait l'indépendance éditoriale de la chaîne d'info", poursuit le communiqué. Et le syndicat d'asséner : "Cette décision nuit à l'image du Groupe Canal+ qui se trouve entachée par ce grave manquement à l'éthique et n'est que le reflet de l'absence de cohérence et de cohésion de notre direction".

Une arrivée en pleine polémique

Le timing de l'arrivée d'Eric Zemmour sur CNewws est tout sauf anodin alors que le polémiste est au coeur d'une énième controverse depuis la fin du mois de septembre, après avoir prononcé un discours islamophobe lors de la "Convention de la droite", un rassemblement organisé par Marion Maréchal et ses proches. Ses propos ont notamment déclenché l'ouverture d'une enquête du parquet de Paris pour "injures publiques en raison de l'origine ou de l'appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence".

Ce discours a aussi valu au polémiste, récemment condamné définitivement pour "pour provocation à la haine religieuse", un rappel à l'ordre du "Figaro" et de Paris Première. Il a par ailleurs convaincu RTL, radio sur laquelle il intervenait depuis 2010, de l'écarter. Depuis le début de la controverse, plusieurs annonceurs, dont Ferrero, ont également fait savoir leur volonté de ne plus être associé à l'émission d'Eric Zemmour sur Paris Première, "Zemmour et Naulleau".

Viré d'iTELE en 2014

En débarquant sur CNews, Eric Zemmour fait un retour sur un canal 16 qu'il connaît bien. De 2003 à 2014, l'auteur de "Suicide français" a en effet participé à "Ca se dispute", une émission de débat diffusée sur ce qui s'appelait à l'époque iTELE, et dans laquelle il était opposé à Nicolas Domenach. Animée successivement par Victor Robert, Laurent Bazin, Olivier Ravanello, Maya Lauqué, Léa Salamé ou encore Pascal Praud, "Ca se dispute" avait été brutalement arrêtée par la direction d'iTELE en décembre 2014, suite à des propos polémiques d'Eric Zemmour publiés dans un journal italien. En novembre 2016, iTELE avait finalement été condamnée à verser 50.000 euros au polémiste pour "rupture brutale et abusive du contrat" les liant.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les propos pour lesquels il a été condamné
Propos d'Eric Zemmour : CNews définitivement condamnée à une amende de 200.000 euros
Zemmour faisant enlever son voile à une femme sur CNews : Pas de manquement de la chaîne selon l'Arcom
Militant "indigéniste" et "islamiste" : Eric Zemmour sera jugé pour "injure publique" contre Taha Bouhafs sur CNews
Voir toute l'actualité sur Eric Zemmour
Autour de Eric Zemmour
l'info en continu
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
Internet
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour "corruption de mineurs"
TV
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour...
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs
Internet
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs
Christian Chesnot, journaliste à Radio France, accuse le groupe Lagardère de censurer des articles sur le Qatar
TV
Christian Chesnot, journaliste à Radio France, accuse le groupe Lagardère de...
Jean-Marc Morandini condamné pour "corruption de mineurs" à un an de prison avec sursis, l'animateur va faire appel
Jean-Marc Morandini condamné pour "corruption de mineurs" à un an de prison avec...
"Je suis toujours très émue" : Mireille Mathieu en larmes dans "Vivement dimanche"
TV
"Je suis toujours très émue" : Mireille Mathieu en larmes dans "Vivement dimanche"