Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende

Partager l'article
Vous lisez:
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende
Eric Zemmour à la convention de la droite.
Eric Zemmour à la convention de la droite. © Abaca
Après ses propos tenus lors de la convention de la droite en septembre 2019, le polémiste de CNews a été condamné pour "injure publique à raison d'une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence".

La sentence est tombée. Selon le journaliste de "Quotidien" Azzeddine Ahmed-Chaouch, sur son compte Twitter, le polémiste Eric Zemmour a été condamné à 10.000 euros d'amende, pour ses propos tenus le 28 septembre dernier lors de la convention de la droite, par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette procédure faisait suite à la réaction du CSA. Saisi après la diffusion en direct de l'intégralité du discours d'Eric Zemmour sur l'antenne de LCI, le gendarme de l'audiovisuel avait adressé une mise en garde à la chaîne info du groupe TF1 et en avait appelé au procureur de la République.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Un communiqué judiciaire publié sur internet et dans la presse

Selon le jugement, Eric Zemmour a été condamné pour "injure publique à raison d'une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence en raison d'une religion déterminée". A ses frais, l'écrivain devra diffuser dans la limite d'une somme de 3.500 euros le communiqué judiciaire, pour une durée de huit jours de manière continue sur le premier écran de la page d'accueil du site internet de LCI et de la page du site internet de CNews. De plus, il devra également publier le communiqué judiciaire dans les colonnes du "Figaro", du "Monde" et de "Libération".

"Je considère que le tribunal n'a pas fait une application juste de la loi et j'envisage de faire appel", a réagi auprès de l'AFP l'avocat d'Eric Zemmour, Olivier Pardo, qui a souligné avoir "gagné nombre d'affaires, non devant le tribunal, mais devant la Cour d'appel ou la Cour de cassation".

Dans ce discours virulent tenu lors de la convention organisée par des proches de Marion Maréchal, Eric Zemmour s'en était pris aux immigrés "colonisateurs" et à "l'islamisation de la rue". "Tous nos problèmes aggravés par l'immigration sont aggravés par l'islam" avait également déclaré le polémiste. Trois jours après la tenue de ce discours, et trois semaines avant la réaction du CSA, le parquet de Paris avait annoncé l'ouverture d'une enquête.

Un habitué de la justice

Le polémiste est un familier de la justice. Il a déjà été condamné à plusieurs reprises. En septembre 2019, il avait été définitivement condamné à 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine religieuse après des propos anti-musulmans tenus en 2016 dans "C à vous". Éric Zemmour avait déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". En revanche, poursuivi pour avoir notamment affirmé dans un journal italien que les musulmans "ont leur code civil, c'est le Coran", il avait été relaxé en appel en 2018.

Sur le même thème
l'info en continu
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance ton post !" ce soir
TV
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance...
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
TV
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il...
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les plateaux télé"
TV
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les...
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
TV
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser...
Vidéos Puremedias