Egypte : Le président al-Sissi tente de censurer une interview accordée à CBS

Partager l'article
Vous lisez:
Egypte : Le président al-Sissi tente de censurer une interview accordée à CBS
Le président al-Sissi en interview sur CBS © "60 Minutes"
Le dirigeant égyptien s'était confié à la chaîne américaine en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York vendredi dernier.

Tentative ratée. Le vendredi 4 janvier dernier, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a accordé un entretien à l'émission "60 minutes" de la chaîne américaine CBS. Après s'être vu refuser la demande d'avoir les questions avant l'entretien, le dirigeant a tout de même accepté l'échange filmé avec le journaliste vedette Scott Pelley.

À lire aussi
"On va s'en occuper" : Le Gilet jaune Eric Drouet menace Pascal Praud
TV
"On va s'en occuper" : Le Gilet jaune Eric Drouet menace Pascal Praud
Audiences : "Capitaine Marleau" écrasant leader au plus haut, catastrophe pour le doc de Delahousse sur France 2
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" écrasant leader au plus haut, catastrophe pour le...
Cyril Hanouna accusé d'avoir fait déprogrammer un article du "Parisien"
Presse
Cyril Hanouna accusé d'avoir fait déprogrammer un article du "Parisien"

"Je ne sais pas à qui vous avez parlé"

Au cours de cet entretien, l'intervieweur a tenu à poser de nombreuses questions sur sa gestion de l'Egypte. Ainsi, interrogé sur le nombre de détenus politiques dans ses prisons, Abdel Fattah al-Sissi a répondu : "Nous n'avons pas de prisonniers politiques ou d'opinion. Nous essayons de contrer des extrémistes qui imposent leur idéologie à la population". Confronté au chiffre de 60.000 détenus politiques déclaré par Human Rights Watchs, il a simplement confié ne "pas savoir d'où ils tiennent ce chiffre", soulignant sa volonté de combattre les extrémistes, "quel que soit leur nombre".

"Monsieur le président, j'ai parlé à plusieurs personnes de votre pays qui refusent de vous appeler président parce que, disent-ils, vous êtes un dictateur militaire", a enchaîné Scott Pelley. Riant, le président égyptien a rétorqué : "Je ne sais pas à qui vous avez parlé, mais 30 millions d'Egyptiens étaient dans la rue pour s'opposer au régime à l'époque. Je me devais de répondre à leur souhait". Par ailleurs, il a également "confirmé que son armée travaillait avec Israël contre les terroristes dans le Nord-Sinaï", et que la coopération entre l'Egypte et le pays dirigé par Benjamin Netanyahou, deux anciens ennemis, n'a jamais été aussi étroite.

"Un mail demandant formellement de ne pas diffuser l'émission"

Après l'enregistrement de cette interview, se rendant compte des propos choquant qu'il a pu tenir, le dirigeant égyptien a tenté d'empêcher la diffusion sur la chaîne américaine. "L'entretien a eu lieu à 20h et, en route pour mon domicile, mon contact à l'ambassade d'Egypte m'a envoyé un mail me demandant formellement de ne pas diffuser l'émission", a indiqué sur la chaîne la productrice de l'émission Rachael Morehouse. Malgré les pressions, CBS a bel et bien diffusé l'entretien avec Abdel Fattah al-Sissi.

La chaîne américaine a également mis à l'antenne une interview de Scott Pelley et de son équipe baptisée "Comment l'Egypte a essayé de tuer une interview de '60 minutes'" et dans laquelle le journaliste vedette a raconté les coulisses de cet entretien. "J'essayais de lui poser des questions qu'on ne lui pose pas en général chez lui", a-t-il expliqué, ajoutant : "C'est un homme qui est accusé des plus horribles violations des droits de l'Homme depuis plusieurs années. Dans son propre pays, nul ne s'en préoccupe ni ne dit mot sur cela". puremedias.com vous propose de visionner un extrait de l'interview.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
LeMoi

En fait ce qui embêtait les autorités égyptiennes pour la diffusion c'est plutôt la divulgation de la coopération avec Israël, qui était plus ou moins secrète, plutôt que la lutte contre les djihadistes (qui est déclarée et ouverte depuis belle lurette avec les résultats que l'on sait)



LeMoi

J'ai essayé de lire le dernier mot, je n'ai pas réussi, il ne manque pas plutôt des "eu", plutôt que de répéter des "k" ? ;p



bigtv

El sissi , er tobogan , bouteflikaka et tous les autres , foutez moi tout ca au gnouf a vie avec aucune possibilité de s'exprimer , tous ces dictateurs a qui l'on sert toujours la main , beurkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk



NorbertGabriel

Et Cléopâtre, c'est du poulet ??



NorbertGabriel

Attention attention si sauce dz voit ça, ça va barder, c'est de l'anti Islam haineux ..



Jon75

Je n'aborderai pas ce genre de sujet sur ce pays-là, merci.



Jon75

Oui, je ne tolère pas du tout, ces anti-démocrates, ces individus malsains.



Problème Technique

Je viens seulement de capter.
My bad.



Marcel Bouchu

C'était un jeu de mot.
Rien à voir avec le frères musulmans.



Problème Technique

Les frères musulmans sont des islamistes.



Problème Technique

La presse et les ONG tenaient le même discours sur la Syrie.
On a vu le résultat.



Jon75

Certes, mais le régime autoritaire qu'il mène est une emprise néfaste pour l’opposition, il est indépendant, officiellement.



Jon75

Ce journaliste veut reconnaître la présence de prisonniers politiques (opposant au régime de ce dernier) dans la bouche d'Al-Sissi.
La coopération avec les forces israéliennes dans le Sinaï est une excuse, de son silence sur l'état de son pays. La démocratie égyptienne s'est dégradée depuis 2014, plus de restrictions de droits et libertés.



Jon75

Ce qui m'étonne est que Al-Sissi s'entend mieux avec l'Etat d'Israël que ses prédécesseurs, comme Moubarak & Morsi. L'Egypte est l'allié, le protecteur historique de la bande de Gaza et de la Palestine.
La rue est descendue lors des Printemps Arabes contre Moubarak, le mec est resté durant 30 ans au pouvoir, 40 ans pour Kadhafi. Ironie de l'histoire, c'est un militaire de profession au pouvoir menant un régime autoritaire avec un culte de la personnalité (courant au Moyen-Orient, les Rois n'y comptent).



Problème Technique

En fait, il veut quoi ce journaliste ?
Qu'al-Sissi laisse les djihadistes proliférer dans la région ???



Problème Technique

Ah, l'immonde et son parti-pris pro-palos.



Problème Technique

Il a foutu les frères musulmans en taule et c'est la meilleure chose qui pouvait arriver à ce pays.



LeMoi

Hier soir
https://www.cbsnews.com/vid...
Après avoir lu ça
https://www.lemonde.fr/afri...



Problème Technique

Tu l'as vue où ?
Et quand ?



LeMoi

Effet Barbara Streisand, je n'aurais jamais essayé d'écouter cette interview sans l'article du Monde hier, et finalement j'ai écouté le reportage en entier :D
Bon de toutes façons on n'apprend pas grand chose de nouveau concernant les prétendus terroristes, c'est le même discours depuis 5 ans, mais c'est vrai que l'histoire de la coopération avec Israël fait tâche dans un pays où le peuple soutient la population palestinienne...



Marcel Bouchu

Le pays des pharaons dirigé maintenant par une impératrice.
Tout fout l'camp ma bonne dame.



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Nailed It!" : Netflix prépare une adaptation française de son concours de pâtisserie
SVOD
"Nailed It!" : Netflix prépare une adaptation française de son concours de...
Festival de Cannes 2019 : Dolan, Malick, Almodovar, les frères Dardenne et Ken Loach en compétition
Cinéma
Festival de Cannes 2019 : Dolan, Malick, Almodovar, les frères Dardenne et Ken...
"Game of Thrones" : Le premier épisode de la saison 8 déjà piraté 55 millions de fois
Séries
"Game of Thrones" : Le premier épisode de la saison 8 déjà piraté 55 millions de...
Laurence Bloch (France Inter) : "Il y aura bientôt plus de voix féminines à l'antenne"
Interview
Laurence Bloch (France Inter) : "Il y aura bientôt plus de voix féminines à...
Audiences radio, le match des soirées : Fabienne Sintès leader en hausse du 18/20, Caroline Dublanche booste RTL
Audiences
Audiences radio, le match des soirées : Fabienne Sintès leader en hausse du 18/20,...
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous l'avons toujours fait"
Interview
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous...
Vidéos Puremedias