Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Emmanuel Macron en interview sur Youtube © HugoDécrypte
Le président de la République a répondu hier soir à une interview donnée sur la plateforme de vidéos Youtube.

Hier soir, quelques jours avant le scrutin européen, Emmanuel Macron a accordé une dernière interview au vidéaste Hugo Travers, retransmise en direct sur sa chaîne Youtube et sur sa page Facebook. Au cours de l'entretien, le président de la République a été interrogé sur l'affaire des journalistes convoqués par la DGSI. En effet, "Le Monde" a révélé mercredi que sa reporter Ariane Chemin sera convoquée par la Direction générale de la sécurité intérieure le 29 mai prochain, pour certaines révélations dans les affaires Benalla. Dans "Quotidien", Valentine Oberti a confié également mercredi soir avoir été entendue par les policiers des services secrets français en février dernier, après une révélation sur la vente d'armes françaises au coeur du conflit au Yémen. Selon l'AFP, Louis Dreyfus, président du directoire du "Monde", sera aussi entendu prochainement par la DGSI. Au total, neuf journalistes ont été ou vont être auditionnés par la DGSI.

À lire aussi
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de BFMTV fustigent son "clair soutien" à Nicolas Sarkozy après une enquête de "Mediapart"
Politique
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de...
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections législatives
Politique
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections...
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend
Politique
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un...
"Étonnement et inquiétude" : Au "Figaro", la colère gronde après un nouvel édito jugé pro-RN d'Alexis Brézet, directeur des rédactions
Politique
"Étonnement et inquiétude" : Au "Figaro", la colère gronde après un nouvel édito...

"Quand c'est classifié en sécurité nationale, c'est qu'il y a une raison"

"Pour la DGSI, il y a deux affaires. Liberté de la presse et liberté des sources totales. Mais elles doivent être composées avec les libertés des autres ! Il y a l'affaire des armes au Yémen où des journalistes ont révélé le contenu d'une note confidentielle des services", a débuté Emmanuel Macron, en référence aux révélations du média "Disclose" et de "Quotidien". Et de poursuivre : "Ils font leur travail de journaliste. On ne leur demande pas d'où ça vient. Il y a la protection des sources. C'est très bien. On la protège et j'y veille."

Toutefois, le chef de l'Etat nuance son propos : "Mais à côté de ça, il y a une sécurité nationale. Elle crée des obligations de réserve. On doit composer avec les deux. Donc, il y a une enquête qui a été ouverte sur ce sujet. Parce que c'est grave. Parce que sinon n'importe quel journaliste peut se procurer par une indélicatesse des documents qui relèvent de la sécurité nationale et les mettre sur la place publique". Selon le président français, ces informations révélées peuvent menacer la sécurité des Français : "Quand c'est classifié en sécurité nationale, c'est qu'il y a une raison."

"Le gouvernement n'y est pour rien"

"Deuxième affaire, c'est la révélation du nom d'une personne des forces spéciales liée à la fameuse affaire Benalla. Dans le cas présent, ce n'est pas l'Etat qui a porté plainte. La convocation de journalistes du 'Monde' est liée à la plainte de cette personne. Celle-ci mène une activité confidentielle et dangereuse", a expliqué Emmanuel Macron. Et d'ajouter : "Son nom a été révélé par les journalistes. Lui, en tant que citoyen, a porté plainte. Il est normal que la justice se penche dessus. Le procureur a demandé à la DGSI que ces journalistes soient auditionnés". Le président de la République a martelé que dans cette affaire "le gouvernement n'y est pour rien", mais qu'il est "obligé de protéger toutes les libertés" : "La liberté de la presse mais la liberté des individus aussi". puremedias.com vous propose de visionner la séquence à partir de 26'24.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Audiences : Quel score pour l'interview d'Emmanuel Macron à 100 jours des Jeux olympiques de Paris 2024 sur BFMTV ?
Emmanuel Macron interviewé par Gilles Bouleau et Anne-Sophie Lapix sur TF1 et France 2 ce soir à 20 heures
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : France 2 déprogramme en dernière minute son prime de mardi
"La culture du viol au plus haut sommet de l'État" : Une tribune dénonce le soutien d'Emmanuel Macron à Gérard Depardieu dans "C à vous"
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Macron
l'info en continu
"Fort Boyard" 2024 : Qui est Manon Théodet, candidate au jeu de France 2 ce soir avec Julien de la "Star Academy" ?
TV
"Fort Boyard" 2024 : Qui est Manon Théodet, candidate au jeu de France 2 ce soir...
"Le champion reste avec moi pendant toute l'émission" : Cyril Féraud annonce des "nouveautés dans la mécanique" de "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"Le champion reste avec moi pendant toute l'émission" : Cyril Féraud annonce des...
Emmy Awards 2024 : Cette mini-série d'aventure historique qui fait un carton sur Disney+ décroche 25 nominations
TV
Emmy Awards 2024 : Cette mini-série d'aventure historique qui fait un carton sur...
Box-Office : "Moi, moche et méchant 4" démarre en trombe, "Un p'tit truc en plus" d'Artus quitte le trio de tête
Box-office
Box-Office : "Moi, moche et méchant 4" démarre en trombe, "Un p'tit truc en plus"...
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la plateforme dans le Top 10 des contenus les plus vus
SVOD
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la...
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la mort de Nonce Paolini, ancien patron de TF1
Personnalités
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la...