"Quotidien" : Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI

Partager l'article
Vous lisez:
"Quotidien" : Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI
Valentine Oberti © TMC
Elle avait été entendue par les policiers de la Sécurité intérieure en février dernier.

Plusieurs journalistes convoqués. Hier, dans son édito au "Monde", Luc Bronner a révélé que sa journaliste Ariane Chemin sera convoquée le 29 mai prochain par la Direction générale de la sécurité intérieur dans le cadre d'une enquête liée aux articles sur les affaires Benalla. Le directeur de la rédaction a dénoncé cette convocation et a souligné que le journal maintenait ses informations. Mi-mai, trois journalistes du média en ligne "Disclose" et un journaliste de Radio France ont également été convoqués par les services secrets français après avoir enquêté sur l'exportation d'armes françaises utilisées au Yémen.

À lire aussi
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
Les JT de France 2 dotés d'un nouvel habillage dès ce lundi
TV
Les JT de France 2 dotés d'un nouvel habillage dès ce lundi

"Une procédure qu'on pourrait qualifier d'intimidation"

Hier soir, dans "Quotidien" sur TMC, Valentine Oberti a révélé aux téléspectateurs avoir été convoquée en février dernier par les policiers de la sécurité intérieure pour une enquête sur les ventes d'armes françaises à l'Arabie saoudite et aux Emirats Arabes Unis. "Pendant mon enquête, j'ai été en contact avec des sources pour plein de sujets. Avec ces sources, on échange, on discute. Ces sources m'ont donné des infos sensibles", a expliqué la journaliste, ajoutant : "J'ai voulu confronter la ministre des Armées à ces informations le 23 novembre dernier à Paris. Mais la ministre Florence Parly a esquivé nos questions."

Selon la reporter, les services de la ministres "ont préféré enclencher immédiatement une procédure judiciaire". "Une procédure qu'on pourrait qualifier d'intimidation", a-t-elle précisé. "J'ai été convoquée très professionnellement pour 'compromission du secret de la défense nationale'. J'ai été interrogée par deux personnes et convoquée en audition libre, ce qui m'a permis d'être assistée d'une avocate", a poursuivi Valentine Oberti. La convocation a duré moins d'une heure car la journaliste avait refusé de répondre aux questions. "Un journaliste ne dévoile jamais ses sources. C'est pour ça qu'elles nous parlent. Parce qu'on les protège", a-t-elle souligné.

"Si ces sujets sont d'intérêt général, ils méritent qu'on travaille dessus"

"Cette enquête diligentée par la section antiterrorisme du parquet a clairement un objectif : trouver ces sources. Ce que nous ne permettrons pas", a assuré Valentine Oberti, révélant également que son ingénieur du son et sa JRI ont aussi été convoqués par la DGSI. "Et ce soir, c'est le journaliste Michel Despratx qui a appris sa convocation. (...) Il est convoqué comme simple témoin. Ce qui ne permet pas d'être assisté d'un avocat, ni de garder le silence pour sa défense. Si on fait le compte, à notre connaissance, huit journalistes ont été convoqués et interrogés en quatre mois. Ca voudrait dire qu'il y a des sujets sur lesquels on ne peut pas enquêter", a enchaîné la journaliste. Et de conclure : "Si ces sujets sont d'intérêt général, ils méritent qu'on travaille dessus". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yvonne Pras

Entièrement d'accord!



Yvonne Pras

Et bien moi, je la vois parfaitement !



tikeum75

S’ils commencent à barricader notre quartier pour chaque manif, c’est vraiment qu’il y a quelque chose qui ne va pas ! Déjà le samedi depuis le 17 novembre désormais c’est plus que limite 6 mois après....



José

Sujets sensibles et tellement complexes que vous n'êtes pas parvenue à vous rendre compte que les différentes convocations des journalistes par la DGSI ne sont pas sur le même dossier, c'est dire !



max

je ne suis pas experte donc justement j'évite de traiter l'état français de complice de crime contre l'humanité à une autre époque au Rwanda ou maintenant au Yémen. ainsi que de dire ce que doit ou pas faire la France en matière sécurité défense. les jugements à l'emporte pièce sans connaître les dossiers sont rarement une bonne expertise pour parler de sujets aussi sensibles et complexes.
bonne journée à vous aussi;



max

mais pourquoi opposer l'intérêt d'un gouvernement et celui de la France en matière sécurité défense. un gouvernement, ses conseillers, ses armées donc des humains peuvent faire des erreurs mais ce n'est jamais volontairement contraire à l'intérêt de la France. sauf peut être avec certains partis extrêmes qui traficotent avec certains gouvernements étrangers comme la Russie, le Vénézuela... ou des gens comme Banon qui veulent le chaos en France et en Europe.



Paulbert

En taule !



LeMoi

En gros s'il y a des traitres qui sont prêts à tout balancer au public ou à d'autres, on laisse faire...



Nekida

si le secret est au service de la sécurité France, je partage votre avis, si c'est au service d'un gouvernement non.



José

Ah... Je ne savais pas que vous étiez expert dans ces domaines et vous donnait toute légitimité pour dire qui était en capacité de comprendre.
Ça va l'égo ?
(C'est une question qui n'attend aucune réponse bien évidemment)
Bonne journée.



max

bon vu le niveau de votre compréhension en matière de sécurité, défense et géopolitique, je préfère en rester là



max

vous n'avez pas compris, en matière de défense, de sécurité le peuple en général n'a pas le niveau pour tout comprendre, les enjeux, les obligations des pays.

votre demande de totale transparence est puérile et prouve que vous manquez singulièrement de compréhension en matière de sécurité et défense d'un pays.



Simsoland2

la manif des fonctionnaires surement



max

que la liberté de la presse ne permet pas tout car on ne divulgue pas le nom d'une personne qui bénéfice d'un total anonymat de part sa fonction ou qu'on ne divulgue pas des documents classés secret.



Nekida

Et les autres qui sont convoqués? tous les autres? une plainte aussi ou une volonté d'intimider....

Si vous même vous reconnaissez que le niveau n'est pas digne de la France, moi ça me gêne et je veux que ces actes soient sur la place publique et que les dirigeants en répondent.



José

L'info sensible c'est que les bombes que les yéménites se prennent sur la poire sont françaises et récentes !



Jon75

Ils voulaient vendre les Rafales à eux, au passage.



max

mais elle le dit elle-même, elle possède et a divulgué des infos "sensibles". oui chaque pays et la France doit se protéger et se défendre.



José

Vous confondez tout, Valentine Oberti a été convoquée sur son enquête des ventes d'armes utilisées au Yémen...
Rien à voir avec l'affaire dans l'affaire Benalla!



max

lire le début de cet article. la DGSI agit dans le cadre d'une enquête suite à une plainte.
https://www.liberation.fr/c...

et heureusement que les citoyens ne savent pas tout parce que vu le niveau, oui très heureusement.



max

oui car dans ce cas précis des journalistes ont entre autres divulgué le nom d'une personne qui bénéficie d'une protection d'anonymat en raison de son poste de sécurité. ce qui est punissable de 5 ans d'emprisonnement de 75 000 euros d'amendes. et que la DGSI agit dans le cadre d'une enquête suite à une plainte.

voir le début de cet article https://www.liberation.fr/c...



Nekida

ah bon et quelles infos? Qu'on se fait du bénéf sur des milliers de morts? T'en fais pas les autres pays le savent déjà, par contre le citoyen que ça peut gêner pas forcement.

C'est pratique de faire des saloperies et ensuite hop! un tampon secret défense et le citoyen a rien à dire....



max

et ça ne vous gêne pas que des journalistes délivrent des informations classées sécurité/défense à des pays où règnent des dictateurs et à des organisations terroristes ?

ce beau concept de transparence est puéril dans le monde où nous vivons.



José

Est ce le cas dans l'affaire qui se déroule actuellement ?
Non, donc votre question est hors sujet.



max

svp répondez à ma question. la France doit-elle oui ou non protéger sa sécurité et sa défense, doit-elle laisser oui ou non les journalistes divulgués des documents classés sécurité/défense à des états où règnent des dictateurs et à des organisations terroristes ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Camille Combal invité spécial de puremedias.com lundi
TV
Camille Combal invité spécial de puremedias.com lundi
"13 Reasons Why" : La saison 3 disponible dès aujourd'hui sur Netflix
SVOD
"13 Reasons Why" : La saison 3 disponible dès aujourd'hui sur Netflix
"The Voice Kids" : La saison 6 débarque ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : La saison 6 débarque ce soir sur TF1
"Audrey & Co" : Frédéric Mitterrand et Zineb El Rhazoui éditorialistes dans l'émission d'Audrey Crespo-Mara sur LCI
TV
"Audrey & Co" : Frédéric Mitterrand et Zineb El Rhazoui éditorialistes dans...
"Pékin Express" : Lydia se retrouve le pantalon déchiré après avoir été attaquée par une vachette
TV
"Pékin Express" : Lydia se retrouve le pantalon déchiré après avoir été attaquée...
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV
TV
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV
Vidéos Puremedias