Emmanuelle Béart dévoile avoir été victime d'inceste dans un documentaire diffusé sur M6 le 24 septembre

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuelle Béart dévoile avoir été victime d'inceste dans un documentaire diffusé sur M6 le 24 septembre
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
Emmanuelle Béart très gênée dans "C à vous" par des images de son passé © COADIC GUIREC / BESTIMAGE
Intitulé "Un silence si bruyant", ce film compilera les témoignages de quatre victimes d'inceste.

Un documentaire qui devrait faire couler beaucoup d'encre. M6 diffusera le dimanche 24 septembre 2023, à 23h10, le documentaire "Un silence si bruyant", réalisé par Emmanuelle Béart et Anastasia Mikova. L'actrice y révèle avoir été victime d'inceste entre ses 10 et ses 14 ans. Cette dernière tient à préciser que son agresseur n'est pas son père, l'auteur-compositeur à succès Guy Béart. "Au début, je voulais prendre la caméra, et non prendre la parole, expression toute faite que je déteste, un peu comme 'la peur a changé de camp'! Je ne m'incluais pas dans cet espace", a expliqué l'actrice dans un entretien au magazine "Elle".

À lire aussi
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...

Quatre témoignages entremêlés

Ce film compile les témoignages de quatre victimes d'inceste et raconte leur parcours, leur évolution et leur souffrance. Face à la caméra, la comédienne de 60 ans recueille la parole des victimes mais elle livre aussi la sienne, alors qu'elle ne l'avait pas prévu dans le pitch originel. "Face à leur courage, je me suis remise en question", révèle-t-elle. Norma, l'une de ses intervenantes lui a un jour demandé pourquoi elle façonnait ce projet télévisuel. "Après avoir entendu mes explications, elle m'a dit : 'Et pourquoi tu ne dis rien ?', ça a été violent", confie-t-elle encore.

À LIRE AUSSI : "On a envie de faire bouger les lignes" : M6 dévoile son offre documentaire pour la saison 2023-2024

Intitulé "Un silence si bruyant", le titre du documentaire est venu tout de suite dans la tête d'Emmanuelle Béart. Elle évoque le silence d'abord imposé "par celui qui nous viole", un "bruit intérieur à l'intérieur de soi" qui "prend toutes les formes". "Pourquoi, à un moment donné, est-ce qu'on sort du silence ?, poursuit-elle. Mais parce que ça fait trop de bruit ! Pourquoi on se tait, surtout dans un premier temps ? Parce qu'on a peur, parce qu'on a honte.[...] Ce qu'il y a de terrible, c'est que souvent la personne qui agresse n'a même pas besoin de dire 'tais-toi', c'est implicite, on se tait. Et puis il y a la peur, aussi, de ne pas être cru."

"On doit lutter contre le déni de la société"

Si ses proches la rejettent ou s'ils estiment qu'elle aurait mieux fait de garder une nouvelle fois le silence ? "Si quelqu'un me dit ça, je pense que je l'efface de ma vie. C'est maintenant qu'il faut accepter que je dise les choses", précise Emmanuelle Béart. Avec la diffusion prochaine de son film sur la Six, la comédienne espère faire bouger les lignes d'une justice "pas à la hauteur". "On doit lutter contre le déni de la société", martèle-t-elle. "Aujourd'hui, ma notoriété me permet de prendre une caméra, de trouver de l'argent pour faire ce film, et en même temps elle m'expose énormément, ainsi que beaucoup d'autres gens."

l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...