Eric Zemmour suggère à Manuel Valls d'arrêter de verser des subventions au CRAN

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour suggère à Manuel Valls d'arrêter de verser des subventions au CRAN
Eric Zemmour répond au CRAN © i-TELE
Alors que CRAN a saisi le CSA suite à une chronique d'Eric Zemmour, le chroniqueur suggère à Manuel Valls de faire des économies en supprimant les subventions publiques du CRAN.

Coup pour coup. Eric Zemmour s'en est pris directement au Conseil Représentatif des Associations Noires, hier soir sur i-TELE. En début de semaine, le CRAN a annoncé avoir saisi le CSA après un billet du sulfureux chroniqueur, diffusé sur RTL le 6 mai dernier, "appelant implicitement à une politique de purification ethnique". Le mouvement a demandé à la station de "congédier" le journaliste.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...

Dans l'émission "Ca se dispute", Eric Zemmour a persisté et signé, assumant le fond de sa chronique. "En réécoutant comme ça, je n'aurais pas changé un mot", a-t-il affirmé avant de cibler l'association. "Le CRAN demande à RTL de me virer, au CSA de faire pression sur RTL et à la ministre de la Culture de faire pression sur RTL. Ca a un nom ça, ça s'appelle du maccarthysme. Vous savez Mac Carthy, ce sénateur américain d'extrême droite qui, dans les années 50, interdisait professionnellement les gens qu'il estimait communistes, à Hollywood et ailleurs", a dénoncé le chroniqueur qui a ensuite remis en cause l'existence même du CRAN.

"Des associations qui vivent grassement des subventions publiques"

"Vous savez ce que ce va dire CRAN : Conseil Représentatif des Associations Noires. Mois si demain je créais un CRAB pour les associations blanches, on verrait rouge et on aurait raison. Je n'ai jamais compris comment on avait toléré la création d'un tel organisme", a lancé Eric Zemmour avant d'être encore plus clair. Le CRAN regroupe toutes ces associations qui vivent grassement des subventions publiques et que Manuel Valls, qui est à la recherche d'économies, ferait bien de supprimer. J'estime ça scandaleux qu'il vivent avec nos impôts mais ça fait des décennies et ce ne sont pas les seuls", a-t-il ajouté.

Enfin Eric Zemmour s'en est pris plus directement à Louis-Georges Tin, le patron du CRAN. "Cet homme est très intéressant car il est à la confluence de deux lobbys. Le lobby gay et le lobby anti-raciste. C'est un homme qui a écrit un livre pour expliquer qu'il faut détruire la norme hétérosexuelle. Et il a écrit un autre livre qui réclame que la France paye des réparations à tous les pays antillais pour la traite négrière. (...) Voilà qui est cette personne qui m'attaque aujourd'hui", a-t-il lancé avant de revenir plus en détails sur sa chronique qui avait fait polémique.

"Des bandes de Tchétchènes, de Roms, etc."

Sur RTL, Eric Zemmour avait été virulent : "Seules les sociétés homogènes comme le Japon, ayant refusé de longue date l'immigration de masse, et protégées par des barrières naturelles, si elles n'ignorent nullement les trafics de mafia, échappent à cette violence de la rue. Notre territoire, privé de la protection de ses anciennes frontières, renoue dans les villes, mais aussi dans les campagnes, avec les grandes razzias, les pillages d'autrefois, les Normands, les Huns, les Arabes. Les grandes invasions d'après la chute de Rome sont désormais remplacées par des bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d'Africains, qui dévalisent, violentent ou dépouillent. Une population française sidérée et prostrée crie sa fureur, mais celle-ci se perd dans le vide intersidéral des statistiques".

Le CRAN s'est dit "absolument stupéfait par la violence de ce délire xénophobe, qui plonge dans une vision hallucinée et pathologique du monde". Ce n'est pas la première fois qu'Eric Zemmour est visé par des associations après ses chroniques sur RTL. En 2011, après sa condamnation pour provocation à a haine raciale, RTL avait demandé à son chroniqueur de "veiller au respect des valeurs humanistes de la station".

Sur le même thème
l'info en continu
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de débat apaisées"
Interview
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de...
Kenneth Branagh jouera Boris Johnson dans une série sur le coronavirus
Séries
Kenneth Branagh jouera Boris Johnson dans une série sur le coronavirus
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe aujourd'hui
Sport
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe aujourd'hui
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray creuse l'écart avec la concurrence, records pour Nikos et Olivier Minne
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray creuse l'écart avec la concurrence, records...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...
Le célèbre journaliste américain Larry King est mort
TV
Le célèbre journaliste américain Larry King est mort
Vidéos Puremedias