Euphoria : Enrique prend des risques... qui ne paient pas

Partager l'article
Vous lisez:
Euphoria : Enrique prend des risques... qui ne paient pas
Enrique Iglesias l'a dit à maintes reprises lors de la promo de "Euphoria", son neuvième opus : il s'agit d'un album très différent de ce qu'il a proposé par le passé. D'abord, il faut rassurer les fans : ce n'est pas exactement une révolution musicale à laquelle se livre le bel Espagnol.

Enrique Iglesias l'a dit à maintes reprises lors de la promo de "Euphoria", son neuvième opus : il s'agit d'un album très différent de ce qu'il a proposé par le passé. D'abord, il faut rassurer les fans : ce n'est pas exactement une révolution musicale à laquelle se livre le bel Espagnol. Mais Enrique s'est effectivement aventuré un peu plus loin que là où on l'attendait. Si on peut l'applaudir sur le principe, on regrettera que le produit fini soit si décevant.

Par où commencer ? Par les mélodies, peut-être. Elles sont vues et revues ("One Day at a Time" avec Akon), ou ne décollent jamais (le mélancolique "Heartbeat" avec Nicole Scherzinger, ou le premier single "I Like It"). Et quand elles sont entêtantes, comme sur "Dirty Dancer", duo avec Usher, c'est la production qui pêche. Pourtant, Enrique s'est entouré de RedOne, le producteur qui lui avait offert [musique:293222 "Takin' Back My Love"], et qui a depuis co-signé tous les singles de Lady GaGa. Mais sur "Euphoria", RedOne joue trop la carte du revival eurodance, et les beats sont lourds et maladroits, les synthés sont clichés... Le producteur s'en sort mieux sur la ballade "Heartbreaker", plutôt réussie, tandis qu'une autre ballade, "Ayer", va piocher avec succès du côté de Ryan Tedder. Côté uptempo, on sauvera "No Me Digas que No", sympa et entraînant, mais au final, "Euphoria" est plein de hits potentiels auxquels il manque quelque chose. Un gâchis, en somme.

Sur le même thème
l'info en continu
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel Etienne et Damien Mascret ?
Internet
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel...
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
TV
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
Presse
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur France 3
TV
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur...
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
Business
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du programme dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du...
Vidéos Puremedias