Eurovision 2015 : Laurent Fabius critique les choix de la France

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2015 : Laurent Fabius critique les choix de la France
Eurovision 2015 : Laurent Fabius critique les choix de la France © DR
Le ministre des Affaires étrangères a estimé que la prestation de Lisa Angell était "de la télévision avant l'invention de la télévision.

Qu'on ne dise pas que les Français se désintéressent de l'Eurovision. Samedi soir, 4,4 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous sur France 2 pour suivre la 60e cérémonie, organisée à Vienne et commentée en direct par Stéphane Bern et Marianne James. Ils ont malheureusement assisté à la défaite de Lisa Angell, qui n'a pas séduit les téléspectateurs européens avec son titre "N'oubliez pas", alors que les jurys nationaux s'étaient montrés sensiblement plus enthousiastes.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

A lire aussi sur puremedias.com
- Eurovision 2015 : Qui a voté pour la France ?
- Eurovision 2015 : Le vote du public aurait fait gagner l'Italie
- Eurovision 2015 : Quelles audiences en Europe ?
- Eurovision 2015 : Pour qui la France a-t-elle vraiment voté ?

Depuis, les réactions ont été multiples. Alors que la diffusion de l'édition 2016 a déjà été confirmée par France 2, les questions se posent sur la stratégie à adopter pour se hisser plus haut que dans les dernières places, où la France se retrouve systématiquement ces dernières années. "Si tout le monde chantait en anglais, il fallait nous prévenir ! On va se mettre à l'anglais. S'il faut venir et chanter en anglais comme tout le monde, on le fera !", a ainsi lancé Nathalie André à puremedias.com, assurant qu'il fallait changer d'attitude. "Ce show a changé et il faut que nous aussi, nous changions", a-t-il ainsi affirmé.

"On a des progrès à faire"

Et ce matin, Laurent Fabius a été amené à donner son avis sur ces échecs répétés. Invité de la matinale de France Inter, le ministre des Affaires étrangères s'est étonné que la France ne rayonne pas de la même façon à l'Eurovision qu'au festival de Cannes. "Dans le même temps, on est avant-dernier, avant-avant-dernier ou dernier", a-t-il regretté, avant de préciser qu'il n'était "pas spécialiste" de cette question. Malgré tout, il s'est lancé dans une analyse de la stratégie adoptée cette année.

"Il faut participer dans des conditions qui nous permettent d'être dans les premiers rangs. Et donc il faut que ceux qui organisent cela ait un espèce d'examen de conscience : comment peut-on avoir un rang plus élevé dans la hiérachie ?", a-t-il ainsi affirmé, avant de revenir sur la prestation de Lisa Angell. "J'ai vu - je vais tout vous confier - la prestation de celui qui a gagné, qui est un Suédois. Je n'ai pas de commentaire à faire sur sa voix, mais c'était un show, comme on fait maintenant, avec des lumières, etc", a-t-il affirmé. Un show bien loin de ce qu'a proposé la France, selon lui.

"Par rapport à ça, nous c'était un peu la télévision avant l'invention de la télévision. On a des progrès à faire. Je ne veux pas me mêler de tout, mais puisque vous m'interrogez, je vous dis mon sentiment de téléspectateur qui est attaché au succès des couleurs de la France", a conclu Laurent Fabius. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Laurent Fabius
Laurent Fabius
Eurovision 2015 : Nathalie André (France 2) répond à Laurent Fabius
Laurent Fabius pose en Une du "Parisien Magazine" en Monsieur Météo
Changement climatique : Laurent Fabius reçoit les présentateurs météo du PAF !
Voir toute l'actualité sur Laurent Fabius
Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias