Eurovision 2017 : La Russie ne veut plus diffuser le concours, l'UER propose une alternative

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2017 : La Russie ne veut plus diffuser le concours, l'UER propose une alternative
Yulia Samoilova - "Flame Is Burning" © Youtube
Suite à l'interdiction d'entrée sur le territoire ukrainien envers la candidate russe, le pays a pris deux décisions.

La Russie réagit. Hier, l'Ukraine a officialisé l'interdiction d'entrée sur son territoire de la candidate russe à l'Eurovision. Le pays, qui accueille le concours cette année après sa victoire en 2016, a en effet décidé que Yulia Samoilova ne pourrait pas participer au concours en raison d'un concert donné en 2015 en Crimée, annexée par la Russie, et pour lequel la chanteuse n'avait pas passé la frontière ukrainienne. L'Ukraine considère que l'artiste a violé sa loi et l'interdit donc d'entrée.

À lire aussi
"La fête de la musique" : France 2 plantera sa scène sur le court central de Roland-Garros
Musique
"La fête de la musique" : France 2 plantera sa scène sur le court central de...
Victoires de la musique : Bénabar pousse un coup de gueule et dénonce une cérémonie "parfaitement corrompue"
Musique
Victoires de la musique : Bénabar pousse un coup de gueule et dénonce une...
Le chanteur Tonton David est mort
Musique
Le chanteur Tonton David est mort
Kanye West demande à être reçu par... Vincent Bolloré
Musique
Kanye West demande à être reçu par... Vincent Bolloré

Une participation en 2018 ?

Depuis l'annonce, la Russie a rétorqué. Si l'Ukraine ne revient pas sur sa décision, la Russie ne diffusera pas l'Eurovision cette année. La chaîne Russia-1, qui diffuse le concours une année sur deux en alternance avec Channel One, a en effet annoncé qu'elle était parvenue à un accord avec cette dernière pour ne pas diffuser le concours. C'est Channel One qui avait géré la sélection de la candidate cette année, et qui devait diffuser l'Eurovision. Pour l'heure, Channel One n'a pas confirmé l'information.

Autre décision prise : Yulia Samoilova ne sera pas privée d'Eurovision. Si l'Ukraine maintient son interdiction d'entrée sur le territoire et l'empêche de participer au concours, le pays enverra son artiste défendre ses couleurs en 2018, quel que soit le pays qui accueille la compétition l'année prochaine.

L'UER propose une alternative

Mais suite à ces déclarations, l'UER, qui organise l'Eurovision, a proposé une autre solution à la Russie. Dans un communiqué publié cet après-midi, l'organisation annonce avoir contacté Channel One pour lui proposer que Yulia Samoilova se produise bel et bien cette année lors du concours, mais par satellite. "C'est quelque chose qui n'a jamais été fait dans les 60 années d'existence du concours, mais étant donné les valeurs d'inclusion et le thème de l'année qui est de célébrer la diversité, nous avons pris la décision de nous assurer que les 43 candidats auront l'opportunité de participer", explique l'UER.

"Il est impératif que l'Eurovision reste détaché de la politique. Etant donné les circonstances entourant l'interdiction d'entrée sur le territoire de Yulia, nous avons jugé important de proposer une solution qui dépasse ces questions", a expliqué Jon Ola, qui supervise le concours pour l'UER. Si Channel One l'accepte, le concours pourrait être diffusé en Russie et Yulia se produirait par satellite lors de la deuxième demi-finale, comme prévu. En cas de qualification, elle pourrait à nouveau chanter via satellite pour la finale.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 juillet 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 juillet 2021
"28 minutes" : Jean-Mathieu Pernin reprend les manettes du magazine d'Arte cet été
Programme TV
"28 minutes" : Jean-Mathieu Pernin reprend les manettes du magazine d'Arte cet été
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de Roland-Garros : La veille Pure Médias
TV
"Quotidien" se moque de Marlène Schiappa, Novak Djokovic vainqueur de...
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
TV
Stefan Etcheverry de BFMTV reprend la matinale de LCI
Youtube bannit Squeezie avant de se raviser
Internet
Youtube bannit Squeezie avant de se raviser
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"
Sport
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"