Eurovision 2019 : Deux danseurs de Madonna arborent les drapeaux palestinien et israélien

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2019 : Deux danseurs de Madonna arborent les drapeaux palestinien et israélien
Eurovision hier (Capture)
Eurovision hier (Capture) © France 2
Deux des danseurs de Madonna arboraient hier des drapeaux israélien et palestinien dans ce qui ressemblait à un message de fraternité.

Quand la politique s'invite à l'Eurovision. Hier vers minuit, entre la fin des prestations et la distribution des points qui a sacré Duncan Laurence, candidat des Pays-Bas, Madonna est apparue sur la scène de l'Expo Tel-Aviv, en Israël. Avec sa troupe de danseurs, elle a offert une performance au public du célèbre concours de chant européen, en interprétant "Like a Prayer", l'un de ses tubes de la fin des années 1980, ainsi que son tout dernier single, "Future", extrait de son prochain album studio baptisé "Madame X".

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Pendant cette prestation, très critiquée d'un point de vue artistique sur les réseaux sociaux, deux des danseurs de Madonna ont arboré dans le dos des drapeaux israélien et palestinien dans ce qui ressemblait à un message de fraternité. L'Union européenne de Radio-télévision (UER), organisatrice, a souligné dans un communiqué que la référence politique faite par les danseurs de Madonna ne figurait pas dans les répétitions telles que l'UER les avait approuvées. Et de rappeler que l'Eurovision "est un évènement apolitique" et que "Madonna en avait été informée".

Quelques jours plus tôt, l'annonce de la venue de Madonna avait déclenché une vive polémique, des appels au boycott étant lancés contre Israël pour protester contre "la violation des droits des Palestiniens". "Je ne cesserai jamais de jouer la musique pour me plier à de quelconques demandes politiques, pas plus que je ne cesserai de m'élever publiquement contre les violations des droits humains, où que ce soit dans le monde", avait déclaré la chanteuse dans un communiqué.

Des banderoles aux couleurs palestiniennes déployées par le groupe islandais

Madonna n'est pas la seule à avoir fait parler d'elle politiquement hier soir. Au moment de l'annonce des résultats, les membres du groupe islandais Hatari, connus pour leur opposition déclarée à l'occupation israélienne des Territoires palestiniens, ont ainsi déployé des banderoles aux couleurs palestiniennes, suscitant des sifflets dans le public. L'UER a prévenu que ces agissements contrevenaient "directement" aux règles du concours, et que "les conséquences (en) ser(aie)nt discutées" par la direction de la compétition.

Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias