Extrême-droite : La porte-parole du gouvernement rappelle à l'ordre les médias

Partager l'article
Vous lisez:
Extrême-droite : La porte-parole du gouvernement rappelle à l'ordre les médias
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Najat Vallaud-Belkacem sur le plateau de Christophe Barbier ce matin © DR, Itélé
Najat Vallaud-Belkacem a affirmé sur i-TELE que les médias avaient une responsabilité dans la banalisation des propos d'extrême-droite.

Deux jours après son commencement, l"affaire Clément Méric" continue de faire la Une de l'actualité. Après s'être rapidement déportée sur le terrain politique, la tragique histoire de ce jeune militant d'extrême gauche, décédé hier après une rixe avec des skinheads, crée maintenant le débat sur le terrain médiatique. D'aucuns s'interrogent en effet sur le rôle joué par les médias dans la propagation des idées de l'extrême-droite ces derniers mois.

À lire aussi
"Des attaques personnelles d'une violence inouïe" : Chloé Morin dénonce le traitement médiatique contre son compagnon Jean-François Achilli
Politique
"Des attaques personnelles d'une violence inouïe" : Chloé Morin dénonce le...
"Hors de question de revivre les affres de l'ORTF" : Le SNJ signe une tribune contre le projet de Rachida Dati sur l'audiovisuel public
Politique
"Hors de question de revivre les affres de l'ORTF" : Le SNJ signe une tribune...
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry Ardisson
Politique
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry...
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement
Politique
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi...

"Banalisation"

Invitée ce matin du "Face à face politique" de Christophe Barbier sur i-TELE, Najat Vallaud-Belkacem a alimenté la polémique en pointant du doigt la responsabilité des médias dans la "banalisation" des idées d'extrême-droite. La porte-parole du gouvernement a rappelé à l'ordre ces derniers en affirmant que "les médias doivent veiller à ne pas donner plus d'audience que de raison à des groupuscule". Evoquant les passages récents dans les médias de leaders extrémistes comme Serges Ayoub, chef des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR) ou Alexandre Gabriac, patron des Jeunesses nationalistes, Najat Vallaud-Belkacem a dénoncé "la publicité" ainsi faite à "des idées insupportables pour la démocratie". La ministre a surenchéri en qualifiant ces apparitions médiatiques de "tribunes" permettant à ces leaders de "faire passer des idées auprès de jeunes qui les prennent pour argent comptant".

"Des mots plus policés"

Interrogée par Christophe Barbier sur le fait qu'il était peut-être du rôle du législateur d'interdir ce type de propos, la porte-parole a avoué l'impuissance du gouvernement à faire condamner des "appels à la haine et à la violence" formulés avec "des mots plus policés". Elle a précisé que c'était précisément "là où les responsables médiatiques ont un rôle à jouer en faisant la part des choses entre ce qui acceptable et ce qui ne l'est pas, ou du moins, même si l'on donne la parole à ces gens, en l'accompagnant d'un discours un peu citoyen pour (...) préciser qu'il y a des choses qui sont intolérables".

"La liberté d'expression à tout crin"

"Avec la liberté d'expression ?" demande alors Christophe Barbier. "Avec la liberté d'expression qui s'arrête où commence celle des autres" a repliqué Najat Vallaud-Belkacem. Précisant qu'en France, la liberté d'expresion était protégée, elle a rappelé que les individus doivent aussi l'être. Et de prendre à témoin le patron de L'Express en faisant référence à "l'affaire Clément Méric" : "Vous voyez bien que quand on laisse la liberté d'expression à tout crin, à tout bout de champ, on arrive aussi à des dérives, des dérapages et des passages à l'acte".

Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem sur son clash avec Vanessa Burggraf : "Cette séquence était scandaleuse"
Najat Vallaud-Belkacem à Vanessa Burggraf : "Vous êtes journaliste et vous tombez dans la fake news"
"Le Supplément" : Najat Vallaud-Belkacem interpellée à l'Assemblée sur son "silence"
Malaise au "Supplément" : Najat Vallaud-Belkacem "indignée" par l'invitation du responsable de BarakaCity
Voir toute l'actualité sur Najat Vallaud-Belkacem
Autour de Najat Vallaud-Belkacem
l'info en continu
Émilie Tran Nguyen gagne du temps d'antenne sur Franceinfo, Marianne Théoleyre lâche le 10h30/12h
Exclusivité
Émilie Tran Nguyen gagne du temps d'antenne sur Franceinfo, Marianne Théoleyre...
Audiences dimanche : Double record de saison pour "Face à Hanouna" sur C8, "Automoto" à son plus bas sur TF1
Audiences
Audiences dimanche : Double record de saison pour "Face à Hanouna" sur C8,...
Audiences : "Papy fait de la résistance" sur France 2 plus fort que "Les animaux fantastiques" sur TF1, derrière Arte, "Au coeur du collège" sur M6 sauve les meubles sur la cible commerciale
Audiences
Audiences : "Papy fait de la résistance" sur France 2 plus fort que "Les animaux...
Kendji Girac blessé par balle et transporté en urgence cette nuit, le pronostic vital du chanteur n'est "plus engagé" selon l'AFP
Personnalités
Kendji Girac blessé par balle et transporté en urgence cette nuit, le pronostic...
Jérôme Commandeur à la tête d'une nouvelle émission humoristique sur Canal+
TV
Jérôme Commandeur à la tête d'une nouvelle émission humoristique sur Canal+
"Erica" : TF1 annonce le tournage de sa nouvelle fiction événement avec Julie de Bona et Grégory Fitoussi
TV
"Erica" : TF1 annonce le tournage de sa nouvelle fiction événement avec Julie de...