Facebook bloque plusieurs pages de Russia Today

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook bloque plusieurs pages de Russia Today
Facebook
Facebook © Abaca
Le réseau social reproche à ces pages liées à Russia Today de ne pas clairement préciser qu'elles sont financées par la Russie.

Facebook engage un bras de fer avec Russia Today. Lundi, plusieurs pages liées à la chaîne de télévision russe ont été bloquées sur Facebook. Ce sont principalement des pages anglophones et proposant des contenus viraux, dont certains abordant la politique sous un "prisme anti-américain", précise l'AFP.

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

"Facebook nous a immédiatement bloqués !"

Selon Margarita Simonian, la rédactrice en chef de RT, dont les propos ont été rapportés par l'AFP, l'inaccessibilité de ses pages sur Facebook est liée à un reportage sur CNN dans lequel la chaîne américaine explique que la page anglophone "In the Now" est financée par l'Etat russe. "Nous avions un projet secondaire en anglais, 'In the Now'. Le projet avait du succès : 2,5 milliards de vues et 4 millions d'abonnés rien que sur Facebook. Facebook nous a immédiatement bloqués ! Sans fournir aucune accusation", a-t-elle indiqué, assurant que la page n'avait "enfreint aucune règle". Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a d'ailleurs réclamé des explications à Facebook afin de connaître "la raison exacte" du blocage.

La version francophone de Russia Today a également dénoncé hier soir sur son site ces blocages sur le réseau social de Mark Zuckerberg des pages en anglais "Soapbox", "Back Then", "In the Now" et "Wasted". La chaîne ajoute que "Facebook n'a jamais exigé des médias étrangers tels que la BBC, financée par le Royaume-Uni, ou AJ+, basée au Qatar, qu'ils spécifient leur source de financement". De plus, le site de RT France a relayé le communiqué de la société qui gère ces pages, Maffick Media : "Pourquoi uniquement nous ? Une raison et une raison simple : le gouvernement qui nous aide à financer notre société est la Russie."

"Les personnes qui consultent des pages ne devraient pas être trompées sur l'identité de ceux qui sont derrière"

Contacté par l'AFP, Facebook a justifié sa décision en rappelant sa politique d'information des utilisateurs sur les origines de certains contenus partagés sur le réseau social. "Les personnes qui consultent des pages ne devraient pas être trompées sur l'identité de ceux qui sont derrière", a déclaré le site américain. Par ailleurs, Facebook a annoncé avoir lancé une mise à jour pour les pages à audiences "importantes" afin d'inclure des informations sur les pays à partir desquels ces pages sont gérées. "Comme cette fonctionnalité n'est pas encore activée partout, nous allons contacter les administrateurs de ces pages pour qu'ils fournissent ces informations supplémentaires, ainsi que leur affiliation avec leur maison-mère, avant de revenir sur la plateforme", a indiqué le réseau social.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Francois_C

Je n'ai jamais voulu avoir de compte Facebook, mais je les approuve en l’occurrence : RT et Sputnik sont au service de la propagande de Poutine, diffusent sciemment de fausses informations depuis longtemps et soutiennent systématiquement tout ce qui est susceptible de créer des désordres chez nous. La prise de conscience est seulement trop tardive.



blur.

facebook qui donne des leçons de democratie et de bienveillance? c'est une info gorafi non?



NorbertGabriel

J'ai bien compris, mais si un financeur français venait à pointer quelques curiosités de l'american way of life Trump hurlerait à l'antiaméricanisme primaire...



LeMoi

Il n'est pas question de bloquer tout ce qui est "anti", mais bien de spécifier qui finance le contenu, pour avoir une idée du pourquoi du parti pris ou non ;)



NorbertGabriel

Twitter, je fréquente très peu, et les quelques tweets que je reçois sont liés au spectacle, pareil pour FB donc peu de pollution malvenue...



Nono

Pour les chinois, c'est déjà fait depuis longtemps, et quand tu vois les dérives de Facebook et Twitter... comment leurs donner complètement tord? Ça m'arrache le coeur d'avoir écrit ça... mais...



NorbertGabriel

Avec ce genre de prétexte, tout est possible pour bloquer des pages.. Si on devait aussi bloquer tout ce qui est plus ou moins lié à la propagande US, il n'y aurait plus grand chose.. Les chinois vont bloquer ce qui est vaguement anti chinois, les indiens ce qui est anti indien, on a déjà presque un tiers de l'humanité qui "bloque"..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
La saison 21 d'"Inspecteur Barnaby" dès le 8 mars sur France 3
Programme TV
La saison 21 d'"Inspecteur Barnaby" dès le 8 mars sur France 3
"Top Chef" 2020 : Les 15 candidats de la saison 11
TV
"Top Chef" 2020 : Les 15 candidats de la saison 11
"Prodigal Son" arrive sur TF1 le 10 mars
Programme TV
"Prodigal Son" arrive sur TF1 le 10 mars
"Astrid et Raphaëlle" de retour le 13 mars sur France 2
Programme TV
"Astrid et Raphaëlle" de retour le 13 mars sur France 2
"Top Chef" : M6 lance la saison 11 ce soir
Programme TV
"Top Chef" : M6 lance la saison 11 ce soir
"Koh-Lanta" change de générique sur TF1
TV
"Koh-Lanta" change de générique sur TF1
Vidéos Puremedias